iana&gemma ԅ with all the demons i possess to share forever the unrest - Page 3

Partagez | .
 

iana&gemma ԅ with all the demons i possess to share forever the unrest


DON'T LOOSE YOUR COOKIES™ :: New York et son rythme, We do not remember days, we remember moments ! :: Dépensons à Manhattan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
avatar
Iana S. O'Connor-Sanders
à la classe New Yorkaise apparement
Et si tu apprenais à le connaitre ?
► Ami à poil : Mon lapin de Pâques.
► Mes messages : 1719
► La boite à cookies : 3821
► Date d'inscription : 26/08/2016
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.dontlooseyourcookies.org/t226-iana-letters-i-ve-writt
Administratrice

Administratrice
le petit mot doux de Iana S. O'Connor-Sanders qui mange un cookie le Dim 23 Juil - 22:05 ► réponds-lui !

Je ne savais pas quoi dire, ni quoi répondre. Elle n’était pas fâchée. Mais je n’avais pas eu ma réponse pour maman et papa. Je n’insistais pas, me disant que finalement, ça ne me regardait pas vraiment. Et je n’allais pas me mêler de la vie privée des adultes, même si je le faisais bien souvent avec mes parents. Je n’avais pas le droit. Cette dame, je ne la connaissais pas. J’avais déjà été suffisamment indiscrète avec tout ça. Et je regardais Marvin manger, en faisant de même, en jouant de temps à autre avec lui, on aimait bien chahuter à table, ça se faisait pas, mais là on ne faisait pas trop de bruit. Sa maman décrocha son téléphone plus loin, en nous disant de finir. Je n’entendais évidemment pas la conversation, et je ne cherchais même pas à la savoir. Je riais avec Marvin, et alors qu’il avalait sa glace, il me parlait de sa mère. Je souriais, gentiment. « Je sais, t’inquiète pas. » Disais-je en engouffrant une cuillerée entière dans ma bouche, manquant presque de m’étouffer sur le coup. « Ah bon ? Tu pourras m’en dire plus ? » J’étais intriguée. Perturbée, un peu. Mais je ne comprenais pas bien tout. Et je n’avais pas idée de ce qui se tramait dans mon dos. Je prenais la main de Marvin pour lui dire merci de m’avoir dit tout ça. Non, Elliot n’allait pas être jaloux, il n’était pas comme ça. Il savait que je l’aimais plus que tout et que voilà, mais j’aimais bien Marvin, c’était un ami, quoi. C’était déjà beaucoup. Je hochais la tête pour la glace à goûter. Je ne disais jamais non à une portion de glace de toute façon. « Merci ! Très délicieuse. Et pour ta maman, je lui en veux pas. C’est qui ton papa ? » Mon ton était redevenu plus gai. Mon sourire était plus large, même si j’étais sceptique. A l’entente de sa dernière phrase, je l’étais encore plus. « Bien sur que j’aimerais bien. Mais je sais que la mienne de maman ne me dira pas tout, même si je crois qu’elle est très honnête avec moi ! » Non. Maman ne m’avait en fait rien dit. Et je ne savais que trop peu de choses. Ou … Presque. J’attendais que la maman de Marvin revienne à table, pour lui dire « Dites madame, peut-être que je devrais rentrer à la maison, parce que maman va s’inquiéter si je rentre trop tard… » J’ajoutais, en regardant aussi Marvin et en souriant « Mais merci pour tout, merci pour la glace, pour le soda, pour m’avoir laissée jouer avec Marvin et tout. Merci ! » Juste avant de dire en me relevant, m’avançant vers elle pour la serrer dans mes bras. « On pourra se revoir hein ? » Et je serrais dans mes bras cette dame que je ne connaissais pas. Dont je ne savais même pas le nom. Le nom… D’ailleurs m’aurait peut-être aiguillée. Mais non. Je ne savais rien. Rien.

(Dis Gemma, ça te dirait de clore ce RP-ci qui date quand même de pas mal de temps ? Quitte à en ouvrir un suivant t'en penses quoi ? ♥ )

_________________
    • ◦• ◦•

    Twinkle, twinkle, little star, How I wonder what you are. Le jour se lève sur notre grisaille, sur les trottoirs de nos ruelles et sur nos tours On a cherché la lueur de l'aube en sachant qu'elle avait la couleur de l'espoir C'EST L'OMBRE DE L'ORAGE
         
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Gemma S. Vanderbilt
à la classe New Yorkaise apparement
Et si tu apprenais à le connaitre ?
► Mes messages : 902
► La boite à cookies : 6916
► Date d'inscription : 26/08/2016
Voir le profil de l'utilisateur


le petit mot doux de Gemma S. Vanderbilt qui mange un cookie le Lun 24 Juil - 10:10 ► réponds-lui !

« Merci ! Très délicieuse. Et pour ta maman, je lui en veux pas. C’est qui ton papa ? »  Cameron n’était pas proche de Marvin contrairement à ses deux autres enfants. Il l’aimait, mais, sans réellement lui prouver de l’affection. D’ailleurs, le petit Marvin était bien plus proche de son Tonton que de son propre papa. «  Mon papa ? il est pas aussi cool que le tien. Il est encore plus sévère que ma maman »

Bref, sans plus tarder, je retournais à ma place. Elle avait  raison la petite, je ne pouvais pas la monopoliser toute une journée, surtout que la nounou avait dû certainement contacter Melody pour lui prévenir que la grand-mère est de retour pour jouer un mauvais tour. Je lui affichais un large sourire, et j’approuvais ses dires :

GEMMA _ «  Tu as raison, nous devrions y aller, et puis, qui dit, peut-être qu’on se reverra d’ici peu. » Je l’espérais bien. Je sortais quelques billets de mon porte monnaie, et je les déposais sur la table. « De rien ma petite, cela m’a fait plaisir de rencontrer l’amie de mon fils » Je fus étonnée quand elle me serrait dans ses bras, surtout après l’avoir avalé comme une mouchette. Tant mieux pour moi, en soi, cela signifiait qu’elle n’était pas aussi rancunière que sa mère. «  En tout cas, sache que ta maman a énormément de chance d’avoir une si merveilleuse fille comme toi, «  lui disais-je dans le creux de son oreille.

De ce pas, nous nous rendions jusqu’à la voiture, et je les attachais comme il se doit. Je ne pouvais pas nier le fait que j’étais stressée à tel point que j’hésitais à la reconduire jusqu’à chez elle. Est-ce melody allait m’attendre au pied de la porte avec un fusil à pompe ? Elle en serait capable de m’abattre comme un cochon à l’abattoir.

Je connaissais la route donc, je n’avais pas eu besoin de demander l’adresse à la petite. Étrange n’est-ce pas ? J’aurai dû faire semblant de ne pas contraire pour éviter d’éveiller les soupçons des petits curieux. Une fois arrivée, je m’arrêtais devant le domicile de O'Connor et aussitôt, je sortais de la voiture, et j’aidais la petite à sortir. Je m’agenouillais en face d’elle pour lui dire au revoir.

GEMMA _ «  Je m’appelle Gemma et  …. J’espère au fond du cœur de te revoir assez rapidement. » Je lui donnais une bise sur sa joue «  Tiens, j’ai un petit cadeau pour toi, mais ça doit rester entre nous d’accord ? » Je lui donnais un petit bracelet, un souvenir de la famille Vanderbilt. « Merci à toi, merci pour tout ce que tu apportes à mon petit garçon. » Je me redressais, et délicatement, je posais ma main sur son dos. «  Rentre chez toi, petite, avant que ta maman s’inquiète réellement. » Bien évidement, j’attendais  qu’elle rendre avant de m’éclipser comme une voleuse.

[ HJ: Bonne idée.    Je pense qu'ici, on peut mettre fin sauf si , tu veux y répondre    )
Revenir en haut Aller en bas
 

iana&gemma ԅ with all the demons i possess to share forever the unrest


DON'T LOOSE YOUR COOKIES™ :: New York et son rythme, We do not remember days, we remember moments ! :: Dépensons à Manhattan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

 Sujets similaires

-
» (F/LIBRE) GEMMA ARTERTON
» Marmotte le jour, petit démon la nuit
» Le point commun entre l'ange et le démon, c'est l'homme qui sommeille en eux.[PV Tristan]
» meera ✣ you've got your demons and they all look like me.
» Vente Demons du Chaos/Dark Angels/Empire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-