charlie&ellie + le futur se construit à deux

Partagez | .
Ellie Garroway
à la classe New Yorkaise apparement
avatar
Administratrice
► Mes messages : 2482
► La boite à cookies : 31769
► Date d'inscription : 16/05/2017
► Date de naissance : 04/07/1989
Administratrice
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.dontlooseyourcookies.org/t2454-ellie-garroway
le petit mot doux de Ellie Garroway qui mange un cookie le Lun 13 Nov - 14:23 ► réponds-lui !

Charlie & Ellie
le futur se construit à deux


Tu approches des quatre mois. T'as déjà l'impression d'etre comme une baleine mais au fond tu adores ce petit ventre qui se montre malgré tes vetements. Beaucoup aurait mis des trucs larges, mais pas toi; Tu ne peux plus mettre tes belles robes sexy mais tu sais que tu peux toujours compter sur ta meilleure amie pour ça. C'est bien pour ça que tu as mis une tenue un peu plus simple mais signée Sky. Un jeans, pour femme enceinte, qui continue de mettre tes fesses en valeur sans te serrer à la taille et un petit haut léger qui met ton ventre en valeur. Tu ne le cache pas. t'es enceinte il faudra bien que le monde s'y fasse. Tu quittes l'université avec tes bouquins dans les bras pour prendre la direction du point de rendez vous. Charlie veut te faire une surprise mais tu dois avouer que c'est un peu dangeureux. Charlie est pas doué avec les surprises mais tu ne sais pas si ça a un rapport avec le bébé ou non. D'ailleurs, tu commences a choisir des prénoms, même si tu n'en parles pas encore a ton petit ami, il y a des idées de prénoms qui se frayent un chemin dans ta tête. C'est sur que vous choisirez ensemble, mais y'a toujours des preferences qui restent bien dans un coin de ta mémoire. Tu prends le métro, le trajet n'est pas si lent que ça et tant mieux parce que tu ne te sens pas vraiment bien. T'es debout et avec le monde qu'il y a, tu n'as aucune place pour t'asseoir; Il fait aussi bien trop chaud avec ce monde et ne parlons par de l'odeur desagréable. Quand enfin tu sors de la station, tu peux respirer pleinement et ta tête arrête enfin de tourner. tu soupires, serrant les bouquins de cours que tu as toujours dans tes bras et tu envois un texto a charlie pour lui dire que tu arrives. quelques minutes plus tard tu le vois et tu souris, approchant et pressant un peu le pas pour venir lui prendre un baiser. Jamais tu n'aurais imaginer un jour etre amoureuse, d'aimer un homme sincèrement ni même d'avoir un bébé. c'est une vie de famille qui s'installe bien que pour le moment ce soit encore assez décousue. Tu as déménager pour un deux chambres mais l'appartement n'est pas encore assez grand. Charlie veut vivre avec toi et le bébé et tu comprends, mais tu ne supporte pas de vivre dans cette maison qu'il avait avec son ex femme. c'est pas sain, ni pour toi, ni pour votre couple. Tu fais pourtant des efforts pour lui, tu as même quitter le Starbuck ou tu travaillais. il avait raison, tu etais épuisé avec deux boulots et les études. maintenant tu pourras te concentrer sur la boutique et tes etudes, et sur ce bébé qui arrivera d'ici quelques mois. ça te fait encore peur tout ça, tu adores le sentir là, mais tu as peur que finalement tu ne deviennes comme tes propres parents et que tu n'arrives pas à aimer cet enfant. Vous en avez parler avec Charlie, il t'a rassuré, mais cette peur est toujours là, au creux de ton coeur et ça te terrifie. « bonjour chéri, alors, cette surprise ? » tu souris, tu te demandes pourquoi il t'a fait venir jusqu'ici.



_________________

charlie&ellie Comme si l'on pouvait arrêter le temps Et faire qu'un instant dure éternellement Comme ces montagnes de fer Ou l'éclat d'un diamant Juste une photo de toi et moi
Revenir en haut Aller en bas
A. Charlie McPreston
à la classe New Yorkaise apparement
avatar
► Ami à poil : Batman, un berger allemand tout doux
► Mes messages : 2454
► La boite à cookies : 38876
► Date d'inscription : 12/03/2017
► Date de naissance : 14/03/1991
Voir le profil de l'utilisateur
le petit mot doux de A. Charlie McPreston qui mange un cookie le Mer 15 Nov - 8:44 ► réponds-lui !

ELLIE & CHARLIE
le futur se construit à deux

Le métier de photographe, même si j'aimais l'idée, n'était pas fait pour moi. En hobby pourquoi pas, mais le faire tous les jours, nop pas possible. J'avais besoin de me dépenser, de prendre des risques et surtout de me sentir utile. Alors sur les conseils d'une femme très intelligente - qu'on ne nommera pas -, j'étais reparti voir mes anciens patrons pour voir ce qu'il était possible de faire.  Je ne souhaitais pas retrouver un post de commandant comme lorsque j'avais quitté les forces de l'ordre, mais pourquoi pas être de nouveau un SWAT. Tout simplement. Et c'est ce qui m'avait été proposé, après bien sur des tonnes de test médiaux, physiques et psychologiques. Pour le moment je n'en avais parlé à personne, pas même à Ellie.
Avec Ellie on commençait tout juste à trouver notre équilibre, alors je ne voulais pas tout faire capoter avec une nouvelle comme ça. En tout cas pas avant de lui avoir montré la petite maison que je nous avais trouvé. Bon, ok, ce n'était que les murs et tout le reste restait à faire - ou méritait d'être refait -, mais cette maison avait le mérite d'avoir du potentiel. Je voyais ce potentiel et j'espérais que la brunette le verrait aussi. Le temps commençait à devenir pressant, elle était déjà à 4 mois de grossesse et je voulais que l'on ai un endroit à appelle "chez nous" avant que le bébé arrive. Pas son petit appartement, ni la maison que j'avais partagé avec mon ex femme. Je ne me voyais pas naviguer entre ces deux logements encore très longtemps.
Elle m'avait envoyé un message pour me dire qu'elle ne tarderait plus trop. Je ne tenais plus en place, il faisait froid et j'avais hâte de pouvoir lui montrer la maison pour laquelle je l'avais fait venir ici. Son beau visage finit par apparaitre à quelques mètres de moi, elle marchait vite en gardant ses bouquins de cours contre sa poitrine. A chaque fois qu'elle revenait de cours je ne pouvais m'empêcher de me rappeler à quel point elle était jeune... J'avais de la chance - beaucoup -. Elle rendait tout possible. Et quand elle arriva, on s'échangea un bisou et je la garda un peu contre moi. Prenant ses bouquins pour lui enlever une charge, je passa un bras autour de ses épaules pour qu'elle ne puisse plus s'enfuir. « Prête à visiter ? Va te falloir beaucoup d'imagination, mais je suis certain qu'on peut en faire un truc bien. » Dis-je en l'emmenant devant la propriété que j'avais choisi.
Revenir en haut Aller en bas
Ellie Garroway
à la classe New Yorkaise apparement
avatar
Administratrice
► Mes messages : 2482
► La boite à cookies : 31769
► Date d'inscription : 16/05/2017
► Date de naissance : 04/07/1989
Administratrice
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.dontlooseyourcookies.org/t2454-ellie-garroway
le petit mot doux de Ellie Garroway qui mange un cookie le Mer 15 Nov - 18:37 ► réponds-lui !

Charlie & Ellie
le futur se construit à deux


Ta vie prend un tournant a 380 degrés, parfois tu as l'impression de ne plus rien controler, de ne plus savoir ce que te réserve l'avenir. Avant, tu pensais juste que tu allais servir des cafés toutes ta vie, continuer de vivre dans ton appartement pourri et continuer a te bourrer la gueule à chaque soirée en rentrant avec un mec différent à chaque fois. Tu pensais etre amoureuse de ton frère adoptif, tu pensais ne pas mériter l'attention de qui que ce soit. Tu pensais que tu finirais seule, avec Sky comme unique amie et qu'elle serait de moins en moins là, parce qu'elle aura forcement trouver l'amour et que tu ne serais plus sa priorité. au final, tout cela a vraiment changer et ça te fait peur parfois. Les mains sur ton ventre, tu ne réalises pas encore que tu vas etre maman. Si tu as pourtant ce ventre d'une femme enceinte qui atteind doucement son quatrième mois, tu as encore du mal a te dire que dans cinq mois tu mettras au monde un petit homme, une petite femme. tout comme tu as du mal a te mettre dans la tête que tu n'es plus seule, que tu as un homme dans un vie, et pas n'importe qui en plus. T'as du mal a te mettre dans la tête que vous allez vivre ensemble, et ça te fait peur. Tu as toujours vécu seule, enfin depuis que tu as quitter la demeure des Garroway. et tu ne sais pas comment c'est que de vivre avec quelqu'un. Alors évidement que tu as peur, tu es terrifiée à l'idée de faire des erreurs, ou pire, de tout faire foirer. Mais tu tentes de mettre tout cela de coté pour que Charlie ne s'inquiete pas. Tu le rejoinds enfin, posant un baiser sur ses lèvres, il te garde un peu contre lui après avoir pris tes bouquins de cours. Tu n'essaie même pas de les reprendre sinon tu vas te faire engueuler, a croire qu'une femme enceinte est incapable de tenir trois bouquins. « Prête à visiter ? Va te falloir beaucoup d'imagination, mais je suis certain qu'on peut en faire un truc bien. » C'est donc ça, sa surprise ? une maison ? Tu lui souris alors que tu te tournes pour tenter de voir quelle est donc cette maison de reve. Tu regardes autour de vous mais tu ne comprends pas. la seule maison qui semble etre a vendre, c'est ce truc en miette qui menace surement de s'effondrer un jour. Bon d'accord, tu exagères mais quand même. Tu tournes alors les yeux vers Charlie, pointant la maison, tu ne comprends vraiment pas. « cette maison là ? celle qui... doit etre refaite du toit à la cave ? Sérieusement, celle là ? » t'es surtout surprise, tu pensais qu'il chercher des maisons assez grande et bien, sécurisé pour pouvoir vivre dedans et tout préparer pour le bébé, mais là.. vous ne pouvez pas y vivre immédiatement, et les travaux vont prendre des mois. Lui qui veut avoir une maison avant la naissance du bébé, là tu ne comprends vraiment pas. « elle va pas s'écrouler au moins si on entre pour regarder a l'interieure ? »


_________________

charlie&ellie Comme si l'on pouvait arrêter le temps Et faire qu'un instant dure éternellement Comme ces montagnes de fer Ou l'éclat d'un diamant Juste une photo de toi et moi
Revenir en haut Aller en bas
A. Charlie McPreston
à la classe New Yorkaise apparement
avatar
► Ami à poil : Batman, un berger allemand tout doux
► Mes messages : 2454
► La boite à cookies : 38876
► Date d'inscription : 12/03/2017
► Date de naissance : 14/03/1991
Voir le profil de l'utilisateur
le petit mot doux de A. Charlie McPreston qui mange un cookie le Sam 18 Nov - 8:47 ► réponds-lui !

ELLIE & CHARLIE
le futur se construit à deux

Le plan était de faire visiter la maison à Ellie et faire en sorte qu'elle l'aime autant que moi. Ce n'était pas gagné et je le compris avant de même de commencer la visite. Son regard, ses paroles ne me laissaient aucun doute sur ce qu'elle pensait... Elle ne voyait pas le potentiel. « Un coup de peinture et elle sera nickel. » C'était un mensonge, il y avait du boulot, mais je me sentais capable de la remettre en état pour notre famille. Cette maison avait besoin de renouveau et nous d'un endroit pour commencer à avancer ensemble, c'était parfait à mes yeux. Mais après, comme j'avais pu le voir quand je visitais des maisons avec Charlie, je n'étais pas le meilleur quand il s'agissait de tomber amoureux de la bonne propriété. Pff pas grave, on allait visiter celle là et si vraiment Ellie ne l'aimait pas, j'en chercherais une autre, peut être un peu moins abimée.
« On visite et si tu n'aimes pas, on part tout de suite. » Dis-je en l'emmenant vers les quelques marches qui menaient à la porte. Je sortis les clefs de ma poche et je nous fis rentrer dans cette maison qui ne payait pas de mine  surtout de l'extérieur -. Il y avait du parquet au sol et des beaux volumes, pas mal de choses à refaire, mais j'avais beaucoup d'imagination. Peut être trop. Je n'avais qu'à fermer les yeux pour imaginer les couleurs des murs, l'emplacement des meubles, les petits pas de notre bébé sur le sol, nos rires, nos soirées autour d'un bon plat... J'y étais déjà, mais je n'avais qu'à regarder Ellie pour voir qu'elle n'y était pas du tout. « J'imagine qu'il y a un peu trop de travaux à prévoir à ton gout. » Ce que je pouvais comprendre, elle venait de quitter son boulot de serveuse pour avoir un peu plus de temps pour elle, elle n'avait pas besoin que je rajoute du boulot. « Après c'est peut être pas le moment idéal si on veut acheter. Après les fêtes les prix de l'immobilier vont surement baisser un peu et on pourra trouver mieux. » Je renonçais pas, parce que je voulais, comme je lui avais déjà dit, trouver une maison pour notre famille avant l'arrivée du bébé. J'avais de grand projet pour sa chambre. « On trouvera, il nous faut juste un peu de temps. » Et alors que je disais ça, une petite araignée descendit sur son fil juste devant nous.
Revenir en haut Aller en bas
Ellie Garroway
à la classe New Yorkaise apparement
avatar
Administratrice
► Mes messages : 2482
► La boite à cookies : 31769
► Date d'inscription : 16/05/2017
► Date de naissance : 04/07/1989
Administratrice
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.dontlooseyourcookies.org/t2454-ellie-garroway
le petit mot doux de Ellie Garroway qui mange un cookie le Dim 19 Nov - 8:23 ► réponds-lui !

Charlie & Ellie
le futur se construit à deux


« Un coup de peinture et elle sera nickel. » Il se moque de toi ? Parce qu'il pense vraiment te faire croire qu'après un coup de peinture la maison sera vivable ? t'es même pas sur que l'électricité soit aux normes ou que le planché soit solide. Pourtant tu ne vois la maison que de l'extérieure, peut etre que tu te trompe, peut etre que c'est juste la facade a refaire après tout. Tu l'espère, parce que t'as pas envie d'acheter un taudis. Tu n'as pas l'intention de quitter ton appartement où tu viens juste d'emménager pour vivre dans une maison merdique. « On visite et si tu n'aimes pas, on part tout de suite. » Tu acquiesces, c'est un bon deal. Tu le suis jusqu'à la porte sur le perron. Il a les clés ? y'a pas d'agent immobilier ? Pourquoi il a les clés et qu'il y a pas d'agent ? il a déjà acheté la maison ou quoi ? S'il a fait ça, t'es pas sur que tu seras ravie de l'apprendre. Tu finis par entrer, du parquet sur le sol mais malgré tout il semble en bon etat, suffira de le nettoyer un bon coup mais tu suppose que pour ça, faut une machine et des produits comme dans l'émission des Rénovations que tu regardes parfois pour avoir des idées de décoration.. ou quand tu te fais chier, surtout. Les pièces semblent assez grande, mais tu n'aimes pas voir des fils suspendu, ou encore des plafond inexistant qui laisse voir les sous-plafond, les cable et l'isolation. Tu te demande même si l'isolation n'a pas pris un coup. « J'imagine qu'il y a un peu trop de travaux à prévoir à ton gout. » Oui il y a énormement de boulot à faire dedans, c'est vrai, mais c'est vrai aussi qu'elle est spacieuse et visiblement pas trop cher. Mais si c'est pour dépenser le double en réparation ça sert à quoi ? t'es mitigé. et tu n'oses même pas aller a l'étage pour voir les chambres. « Après c'est peut être pas le moment idéal si on veut acheter. Après les fêtes les prix de l'immobilier vont surement baisser un peu et on pourra trouver mieux. » Il cherche des excuses ? pourquoi il te dit pas clairement qu'il aime cette maison malgré les travaux a faire ? tu restes impassible pour le moment. tout cela te fait un peu sur les nerfs, parce qu'au final tu pensais pas visiter une maison ce soir, tu pensais qu'il t'enménerait mangé pour fêter la fin de tes services cafés. mais tu te retrouves devant une maison, que tu n'arrives pas trop à définir. « On trouvera, il nous faut juste un peu de temps. » Un peu de temps... tu allais répondre quelques choses quand une araigné fait apparition devant vos yeux. tu hausses un sourcil, t'as pas peur, tu tournes ensuite les yeux vers Charlie « allons voir les degats a l'étage... » tu contournes alors la pauvre araignée qui a deja, visiblement, décidé de vivre ici, et tu prends le chemin des escaliers. Autant dire que t'es loin d'etre rassuré, surtout quand tu vois l'etat de ceux ci. tu soupires, te tenant a la rambarde pour enfin arrivé a l'étage. tu prends la premiere porte qui arrive, une salle de bain. tu soupires en voyant les dégats. mais tu ne dis rien, tu changes de piece mais voilà que ton pied se prend dans une dalle de parquet casser. « p**** de bordel de m**** » tu es polie, ca fait peur là. Mais c'est surtout que ça fait mal.


_________________

charlie&ellie Comme si l'on pouvait arrêter le temps Et faire qu'un instant dure éternellement Comme ces montagnes de fer Ou l'éclat d'un diamant Juste une photo de toi et moi
Revenir en haut Aller en bas
A. Charlie McPreston
à la classe New Yorkaise apparement
avatar
► Ami à poil : Batman, un berger allemand tout doux
► Mes messages : 2454
► La boite à cookies : 38876
► Date d'inscription : 12/03/2017
► Date de naissance : 14/03/1991
Voir le profil de l'utilisateur
le petit mot doux de A. Charlie McPreston qui mange un cookie le Hier à 6:29 ► réponds-lui !

ELLIE & CHARLIE
le futur se construit à deux

Peut être que ce n'était pas une bonne idée. Peut être que j'aurais du m'abstenir de chercher une maison parce qu'elle ne semblait pas ravie à l'idée de devoir en visiter. Ce n'était pas seulement parce que la bâtisse était en mauvaise état, elle était tout simplement bien dans son nouvel appartement. Il fallait que je me mette dans le crâne qu'elle n'était pas comme Charlie, qu'avec Ellie tout s'était fait de manière un peu précipitée à cause du bébé, qu'elle était jeune, elle avait besoin de temps pour s'adapter à cette nouvelle situation. Je ne pouvais pas lui imposer comme ça en un claquement de doigts mes envies de vieux. L'idée du foyer familiale que j'avais me venait de ma propre famille, alors forcément elle était un peu vieillote. Jamais je n'aurais imaginé avoir un enfant comme ça, je m'étais toujours imaginé avec une bonne situation, un mariage solide et une belle maison. Ouais, et je m'étais toujours imaginé à Hawai... Les plans étaient faits pour être changé.
Malgré l'état des premières pièces, Ellie décida qu'elle voulait quand même aller voir à l'étage - surement pour me faire plaisir -. Elle monta les escaliers en tenant la rambarde. Je la suivais de près au cas où une marche lâche et qu'elle tombe en arrière... Mais le danger venait de devant. Elle se cogna contre un morceau de plancher et même si ses mots semblaient plutôt inoffensifs, son regard en disait long sur ce qu'elle pensait vraiment. « On y va. C'était une mauvaise idée. Je connais un resto dans le coin, on va rattraper la soirée. » Je lui pris par la main pour la guider vers la porte menant à l'extérieur - en passant à nouveau sur les escaliers branlants -. Le charme de la maison n'avait pas opéré sur ma brunette, en fait la maison semblait même s'être rebellée contre ce non amour de la part d'Ellie. « Ca va ? Tu n'as pas trop mal ? » Lui demandais-je une fois dehors. Ce n'était pas le moment qu'elle se blesse. J'allais arrêter avec mes bonnes idées pour la journée et me focaliser sur ce que je savais fonctionner.
« Je t'offre ton poids en glace et gâteau si tu es capable d'oublier ce petit glitch. »
Revenir en haut Aller en bas
Ellie Garroway
à la classe New Yorkaise apparement
avatar
Administratrice
► Mes messages : 2482
► La boite à cookies : 31769
► Date d'inscription : 16/05/2017
► Date de naissance : 04/07/1989
Administratrice
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.dontlooseyourcookies.org/t2454-ellie-garroway
le petit mot doux de Ellie Garroway qui mange un cookie le Hier à 14:20 ► réponds-lui !

Charlie & Ellie
le futur se construit à deux


Bah voilà, il manquait plus que tu te prenne le pied dans une plache de parquet cassé. Ton pied a traverser littéralement le sol et ça fait mal. Tu grognes évidement, tu laches même quelques insultes avant que Charlie n'arrive à ton secours pour t'aider. Tu n'as rien, tu ne t'es pas foulé la cheville donc ca va. « On y va. C'était une mauvaise idée. Je connais un resto dans le coin, on va rattraper la soirée. » Tu acquiesces, t'as faim de toute façon, tu as eu une grosse journée après tout et tu tentes de ne pas manger comme un ogre quand tu es à la fac ou quand tu es à la boutique. Pourtant tu ne dirais pas non a un donuts de la boutique d'à coté. « Ca va ? Tu n'as pas trop mal ? » Tu secoues la tête pour lui dire que ça va, que tu n'as pas mal. vous finissez à l'extérieur, en dehors de cette baraque qui menace de te tomber dessus. « Je t'offre ton poids en glace et gâteau si tu es capable d'oublier ce petit glitch. » Tu souris doucement avant de venir contre lui, te lovant dans ses bras pour poser un baiser sur ses lèvres. Tu secoues la tête malgré ton petit sourire pour simplement reprendre. « pas besoin de te faire pardonner, je vais bien. et y'a rien de gaché » tu tentes de le rassurer, tu sais qu'il peut rapidement croire qu'il fait les choses mal mais ce n'est pas le cas. Il pouvait pas deviner que tu te coincerais le pied dans le parquet ni même que cette maison etait en train de tomber en ruine, non ? ce n'etait qu'une visite et vous en aurez surement d'autre. Tu sais qu'il est pressé, qu'il veut vivre avec toi et le bébé avant que celui ci n'arrive mais il y a encore cinq mois. ca passera vite tu le sais pour toi, c'est pas dans tes habitudes de prévois aussi loin. tout cela te fait peur, ça va trop vite pour toi. tu viens juste d'abandonner le starbuck et tu pensais pouvoir profiter un peu de ce temps libre, penser un peu a toi mais c'est visiblement pas possible. Tout le monde te dit de te reposer mais finalement on ne te laisse pas assez de temps pour le faire. tu te sépare un peu de lui pour prendre simplement sa main. « allons manger un morceau. j'ai faim. » Tu souris doucement, alors que tu le suis. Une main sur ton ventre, c'est devenue une habitude après tout. « on finira bien par trouver la perle rare, ne t'en fais pas. » parce que c'est surtout pour lui que tu t'inquiete, dans le fond toi, ne pas trouver de maison ne t'inquiete pas vraiment parce que votre bébé ne manquera pas d'un toit. Il a deja sa chambre, même si tu n'as pas encore tout mis puisque tu n'as pas encore déballer tout tes cartons concernant le bébé. Tu sais que ça ne lui plait pas, que c'est trop petit chez toi pourtant toi, ça te convient. c'est suffisant pour toi, pour le bébé, et même pour lui. vous n'avez pas les memes façon de voir, vous n'etes pas de la même génération aussi et parfois ça ce voit dans vos rapports comme le fait qu'il veuille a tout pris une maison et que toi, l'appartement te convient.



_________________

charlie&ellie Comme si l'on pouvait arrêter le temps Et faire qu'un instant dure éternellement Comme ces montagnes de fer Ou l'éclat d'un diamant Juste une photo de toi et moi
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
à la classe New Yorkaise apparement
le petit mot doux de Contenu sponsorisé qui mange un cookie le ► réponds-lui !

Revenir en haut Aller en bas

charlie&ellie + le futur se construit à deux


Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Futur aménagement de station d'épuration (Guipry)
» Futur réunion des membres
» Mon (futur) tour de Normandie à vélo
» porter deux bébés
» (79) LES DEUX SEVRES archives en ligne et Cadastre Napoléonien

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-