Parce quand tu fais une bêtise, on appelle papa !

Partagez | .
Riley A. Marshall
à la classe New Yorkaise apparement
avatar
► Ami à poil : nope
► Mes messages : 53
► La boite à cookies : 2626
► Date d'inscription : 18/02/2017
Voir le profil de l'utilisateur
le petit mot doux de Riley A. Marshall qui mange un cookie le Jeu 9 Nov - 13:26 ► réponds-lui !

La cour de l'école s'était transformée en une arène rugissante. Un cercle dense d'élèves s'était formée, acclamant et s'époumonant. Excités comme jamais, les enfants criaient les noms des deux camarades qui s'amusaient à jouer les gladiators. La récréation d'ordinaire animait par des jeux de cartes, de famille, de billes ou de course des enfants était le temps pour eux de se détendre, se dégourdir les jambes après des heures assis enfermé dans une classe. Autant dire qu'elle était attendue avec impatience. Pourtant, cette fois, ce n'était plus les rires des enfants qui s'élevaient mais des cris, de joie pour certains de peur pour d'autres bien que la peur restait minoritaire. La raison de toute cette agitation résidait dans un altercation violente entre deux élèves de 5th grade : une fille conte un garçon. Riley saisit le pantalon de son adversaire et le plaqua au sol. Les coups de poings volèrent contre le pauvre garçon impuissant tentant de se protéger le visage de ses avant-bras. Il se mit soudain en boule et roula sur le côté hors de l'emprise de Riley et la poussa avec violence. Riley perdit l'équilibre, tomba un genou à terre mais se reprit vite et l'affrontement repris. Coup de coude, de poings, de genoux... tout était bon et chaque coup portée ne faisait qu'alimenter la colère et aucun n'était prêt à revenir sur ses positions. C'était se battre jusqu'à ce que l'autre appelle à la pitié. Ce qui n'était pas prêt d'arriver. Du sang commençait déjà à couler et les bleus dessinaient leur cercles violets sur leur peaux claires. Enfin, les adultes intervinrent et séparèrent non sans difficulté les deux enfants. Riley n'hésitait pas à se débattre contre les adultes, aveuglée par la colère, juste dans l'espoir d'atteindre ce petit idiot prétentieux. Finalement, saucissonnée entre les bras d'un instituteur qui l'entraîna dans le bureau de l'administration. Dans la salle de l'accueil, on lui ordonna de s'asseoir. A travers la fenêtre, Riley vit son ennemi continuer avec son adulte. Ils devaient certainement s'installer ailleurs de peur qu'ils se remettre à se battre. Riley fulminait toujours alors que l'instituteur s'apprêtait à lui remonter les bretelles. “Tu veux m'expliquer ce qui vient de se passer ?” lui demanda-t-il. Renfrognée, Riley refusa de s'expliquer. “C'est très grave, Riley, on ne doit pas se battre.Tu le sais.” Il sortit un kit de premier soin et appliqua un coton imbibé de désinfectant sur ses plaies. Elle craint un instant que cela priquerait mais rien. Bien sûr qu'elle savait que se battre n'était pas bien à l'école, ce n'était pas sa première bagarre malheureusement. Mais il l'avait bien cherché, elle ne regrettait rien et à vrai dire elle le referait sans hésitation. “On ne peut accepter ce type de comportement à l'école, tu comprends Riley ?” “C'est lui qui a commencé !” marmonna Riley alors que l'instituteur se plaçait derrière le bureau. Il ouvrit un gros cahier et le feuilleta “Je vais devoir appeler tes parents pour venir te chercher.”continua -t-il tout en fouillant dans son carnet. La colère fit place à la peur et Riley baissa la tête. Il décrocha le téléphone et Riley patienta silencieusement durant le coup de fil. Ses jambes ne touchant pas le sol se balancèrent. La journée venait de prendre un tournant très sérieux. Un claquement et la conversation téléphonique prit fin. “Ton tuteur est en chemin. Tu attendras ici en attendant.” Il se rapprocha à nouveau. Riley sentit les remontrances arriver.
Revenir en haut Aller en bas

Parce quand tu fais une bêtise, on appelle papa !


Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» vers et graines de courge
» sur le net
» Lourdeurs en bas du ventre
» odeur plastique avec bebedelice quand je fais cuire
» Quand Le Vent Se Lève Et M'appelle, Sifflant Dans Le Ciel D'Eté ~ Emily Wilson~

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-