echographie + ellie&charlie

Partagez | .
 

echographie + ellie&charlie


DON'T LOOSE YOUR COOKIES™ :: New York et son rythme, We do not remember days, we remember moments ! :: Dépensons à Manhattan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Ellie Garroway
à la classe New Yorkaise apparement
Et si tu apprenais à le connaitre ?
► Mes messages : 2403
► La boite à cookies : 30551
► Date d'inscription : 16/05/2017
► Date de naissance : 04/07/1989
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.dontlooseyourcookies.org/t1859-ellie-titre-com
Administratrice

Administratrice
le petit mot doux de Ellie Garroway qui mange un cookie le Mar 26 Sep - 22:49 ► réponds-lui !

ELLIE & CHARLIE
échographie


le 29 sept, 14h
Ca fait trois jours que tout semble s'arranger, trois jours que pourtant tu ne dis rien. tu ne sais pas encore comment les choses se passeront, comment votre relation se déroulera mais pour le moment vous etes plutot discrets. Tu ne veux pas le dire à Sky, pas tant qu'elle n'ira pas totalement mieux. Tu sais bien qu'elle est enceinte, mais tu sais surtout qu'elle sort d'une greffe, et tu ne veux pas qu'elle soit encore mal quand tu lui annonceras. Tu ne sais même pas comment lui annoncer d'ailleurs. Il va falloir que tu en parles à Damon, tu le feras après cette écho, ce soir surement. Tu sais qu'il te fera un sermon, te rapellant ce que Charlie a pu te faire mais, tu ne veux pas qu'on t'embrouille. Tu veux juste etre avec l'homme que tu aimes, avec votre bébé, et même si tout ne sera pas tout rose toute votre vie, tu ne veux pas passer à coté tout cela. Tu as posé une après midi de congès  au starbuck et sécher ton dernier cours, mais ce n'est pas bien grave, une amie de cours te filera ce que tu auras raté mais tu as de la chance, tu as mis au courant les personnes de ta classe et ils sont adorables avec toi. Tu quittes donc l'université de New York a une heure de l'après midi, pour te rendre en taxi à l'hopital où tu as rendez vous pour ton échographie. Depuis ton don pour Sky, tu es suivis pour le bien de ta grossesse après ça, et du coup, tu gardes ce gynécologue qui a fait ta toute première échographie. Mais là c'est différent, tu seras avec le papa, le père de cette framboise. Quand tu arrives sur place, Charlie est déjà présent, pourtant tu es pile à l'heure, il doit etre là depuis quelques temps surement. Tu souris doucement quand tu t'approches de lui, posant un baiser sur ses lèvres alors qu'on vous regarde. Les autres mamans, tu sais déjà qu'elles parleront de vous dès que vous ne serez plus là. « bonjour toi, tu es là depuis longtemps ? » Mais vous n'avez pas vraiment le temps de discuter, que le gynécologue t'apelle déjà. « Mademoiselle Garroway ? » il sourit en te regardant, alors que tu fais signe à Charlie de te suivre. « Vous avez l'air en forme. et vous etes venue avec votre père ? Bonjour Monsieur. » Dit-il, en regardant Charlie, il semble plutot aimable et joviable comme médecin. Mais tu grimaces a ses propos. Evidement, il faut qu'on prend ton petit ami pour ton père, ça arrivera souvent tu es percuadé. Tu prends place sur l'un des sièges devant le bureau. « C'est le père du bébé, en fait. » Il comprend sa boulette et il grimace, géné. « ho, excusez moi. Comment vous portez vous mademoiselle ? tout vas bien ? »



_________________


charlie&ellie Comme si l'on pouvait arrêter le temps Et faire qu'un instant dure éternellement Comme ces montagnes de fer Ou l'éclat d'un diamant Juste une photo de toi et moi
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
A. Charlie McPreston
à la classe New Yorkaise apparement
Et si tu apprenais à le connaitre ?
► Ami à poil : Batman, un berger allemand tout doux
► Mes messages : 2397
► La boite à cookies : 37939
► Date d'inscription : 12/03/2017
► Date de naissance : 14/03/1991
Voir le profil de l'utilisateur


le petit mot doux de A. Charlie McPreston qui mange un cookie le Mer 27 Sep - 22:22 ► réponds-lui !

ELLIE & CHARLIE
Echographie

Avec Ellie ça allait mieux. Elle me laissait une nouvelle chance, la dernière. J'essayais de bien faire, peut être trop bien faire. J'avais cette impression que le Charlie que j'étais avec elle n'était pas totalement le vrai Charlie. Je ne faisais pas de bêtises, je plaisantais moins, j'étais plus adulte... Ouais, moi, adulte. Ce n'était pas une situation qui me dérangeait, mais je craignais le jour ou j'allais redevenir ce gamin idiot agaçant. J'avais peur qu'elle réalise à ce moment là qu'elle pouvait trouver mieux. Je ne voulais pas qu'elle trouve mieux, je la voulais pour moi. J'étais amoureux d'elle.
Elle m'avait demandé de la rejoindre à l'hôpital pour faire l'échographie du premier trimestre et j'avais prévu de m'y rendre pour l'heure qu'elle m'avait indiqué. Seulement au petit matin j'avais reçu un appel de l'hôpital pour me dire que Charlie s'y trouvait. Ca avait été plus fort que moi, il avait fallut que je m'y rende, que j'aille voir ce qui était arrivé à mon ex femme. Ex femme que je n'avais plus vu depuis des semaines. En entrant dans la chambre, je l'avais trouvé dans un sale état et j'étais resté à ses côtés plusieurs heures à la regarder en silence. J'avais beau être sur de mes sentiments pour Ellie, je tenais encore beaucoup à Charlie. J'avais ce besoin de la protéger quoi qu'il arrive - et là clairement j'avais foiré -.
Peu avant 14h j'avais quitté la chambre de mon ex femme pour rejoindre Ellie au niveau du service de gynécologie obstétrique. Service assez étrange pour un homme seul je dois vous l'avouer. Les quelques femmes qui étaient assisses dans la salle d'attente me regardaient en se demandant ce que je pouvais bien faire là. Surtout seul. Puis quand Ellie arriva et m'embrassa, leurs regards changèrent. Et pas forcément en bien. J'étais en train de tout analyser et ce n'était pas bien, heureusement que le médecin appela Ellie. Je ne lui avais encore pas décrocher un mot, le seul réflexe que j'avais eu avait été de lui prendre la main pendant que je la suivais dans la salle d'échographie.
J'étais stressé, angoissé, je voulais voir ce bébé, mais j'avais peur que quelque chose cloche. La boulette du médecin me passa au dessus de la tête. Fin presque. Je savais que j'allais être un vieux papa, très vieux même, et le fait d'avoir ce bébé avec une très jeune femme n'arrangeait rien. Je passerais toujours pour le père d'Ellie et le grand père de ce bébé. Quoi que je fasse, je ne pourrais rien y faire. « Ce n'est pas grave. » Et pourtant mon regard disait le contraire. J'avais envie que le monde entier sache que j'aimais Ellie. Même si on avait plus d'une décennie d'écart, même si je n'avais pas le physique d'un apollon, je voulais que tout ceux qui croisait notre chemin comprenne qu'Ellie était ma copine et que ce bébé était le fruit de ce qu'il y avait de plus pur entre nous.
Le médecin l'invita à s'allonger et je dus lui lâcher la main pour qu'elle puisse le faire, mais rapidement je la retrouva. A ses côtés et pendant que le médecin s'installait pour l'échographie, je me penchais vers elle pour lui murmurer quelques mots. « On va voir notre framboise. » J'étais ému, oui, ce sentiment de bonheur à l'idée de voir ma progéniture était en train de prendre le dessus sur le stress. J'oubliais absolument tout pour me concentrer sur le bébé et Ellie. Le médecin posa la sonde sur le gel et une image sombre apparut sur l'écran. Bon clairement je n'arrivais à rien reconnaitre. Puis d'un coup une forme de bébé apparut à l'écran. Une silhouette. La plus parfaite. Mon coeur battait plus vite et je souriais comme un idiot. Il n'y avait plus rien qui comptait mis à part cette image sur l'écran.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ellie Garroway
à la classe New Yorkaise apparement
Et si tu apprenais à le connaitre ?
► Mes messages : 2403
► La boite à cookies : 30551
► Date d'inscription : 16/05/2017
► Date de naissance : 04/07/1989
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.dontlooseyourcookies.org/t1859-ellie-titre-com
Administratrice

Administratrice
le petit mot doux de Ellie Garroway qui mange un cookie le Jeu 28 Sep - 9:15 ► réponds-lui !

ELLIE & CHARLIE
échographie


Tu sais bien que le regard des autres va jouer enormement dans votre vie. Il a le double de ton age, tu es enceinte, mais les autres tu t'en fiche, les inconnus, ces gens qui critiquent tu t'en fiche. Tu avances avec Charlie, serrant sa main. Tu as déjà fait une echographie mais tu etais toute seule avec le medecin, cette fois vous allez pouvoir vivre ce moment à deux. tu lui souris doucement, alors que tu grimaces quand tu entends les propos du gynécologue. tu l'écoutes, et tu vas finalement t'installer. Tu remontes le t-shirt, le laissant appliquer ce gel trop froid avant de poser la sonde. « On va voir notre framboise. » Charlie a repris ta main et tu l'as serre doucement. Tu regardes l'ecran, souriant doucement alors que vous entendez le coeur de votre bébé, et le tient qui raisonne par la même occasion. tu tournes les yeux vers Charlie et tu le vois, totalement sous le charme de son petit bébé, de cette mini silouette qu'on peut voir a l'écran. Tu serres un peu sa main et puis tu reprends. « c'est notre bébé. a nous. » Tu souris alors que tu tournes les yeux vers le médecin pour demander. « le bébé va bien ? » parce que, comme charlie, tu as peur que rien ne se passe bien, que le bébé soit malade, ou malformé. Tu reposes tes yeux sur le médecin qui sourit doucement, il semble vraiment rassurant. Il regarde Charlie puis, il te regarde toi pour finalement répondre sagement « il semble être en pleine forme.  » tu soupires, rassurée, tu tournes les yeux vers Charlie. Tu ne sais pas pourquoi, tu as juste les larmes aux yeux. oui, les hormones jouent un role important dans cette reaction. Tu te redresse un peu, posant un baiser sur la joue de charlie. « c'est ton bébé. notre bébé. » et finalement, tu fonds en larme, le gynécologue semble amusée, comprenant que tout cela est dû a l'émotion et aux hormones. tu pleures, serrant la main de charlie. « pardon.. les hormones.. » tu t'excuses pour les larmes qui perlent encore sur tes joues.


_________________


charlie&ellie Comme si l'on pouvait arrêter le temps Et faire qu'un instant dure éternellement Comme ces montagnes de fer Ou l'éclat d'un diamant Juste une photo de toi et moi
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
A. Charlie McPreston
à la classe New Yorkaise apparement
Et si tu apprenais à le connaitre ?
► Ami à poil : Batman, un berger allemand tout doux
► Mes messages : 2397
► La boite à cookies : 37939
► Date d'inscription : 12/03/2017
► Date de naissance : 14/03/1991
Voir le profil de l'utilisateur


le petit mot doux de A. Charlie McPreston qui mange un cookie le Sam 30 Sep - 22:21 ► réponds-lui !

ELLIE & CHARLIE
Echographie

Le bébé était juste là, devant moi, en noir et blanc, mais il était bel et bien là. Ce petit être c'était moi qui l'avait conçu avec Ellie... L'avoir devant moi - même si c'était sur un écran - rendait les choses tellement plus réelles. J'allais être papa pour la deuxième fois. Sky, ce bébé, mais je ne pouvais pas m'empêcher de penser à ce ça aurait été si Charlie avait eu notre bébé. Non pas que je veuille retourner en arrière et changer les choses, mais... Ce bébé qui n'avait jamais vu le jour faisait parti de moi. En ce moment j'y pensais beaucoup, il aurait du être là, mais c'était aussi un rappel que la vie du bébé d'Ellie ne tenait pas à grand chose. Ma brunette et son précieux paquet étaient fragiles et je me sentais d'autant plus responsable de leur sécurité que j'étais maintenant l'homme de cette micro famille. Je n'étais plus tout seul - fin je ne l'avais jamais vraiment été -.
« C'est notre bébé. » J'étais tout fier et même sans les hormones je n'étais pas loin de verser ma petite larme. Ellie était submergée par ses émotions et je ne pouvais pas lui en vouloir, en fait ça me rassurait un peu. Si elle pleurait à chaude larme, c'était qu'elle était heureuse d'avoir ce bébé avec moi, que je n'étais pas dans un rêve.
Mon regard quitta l'écran pour le visage de la brunette. Je fis passer mon pouce sur ses joues pour essuyer ses larmes avant de venir lui embrasser le front. Elle était tellement heureuse de voir son bébé, ça se voyait dans son regard, et c'était contagieux. « Je vous aime. » C'était culcul, et le gynéco devait voir passer des dizaines de couples comme nous tous les jours, mais ça le fit sourire quand même. « Dans un peu plus de six mois il sera avec nous. » Qu'est ce que j'avais hâte de pouvoir le prendre dans mes bras, le regarder, le toucher, lui parler. Maintenant que tout devenait réel, j'avais envie d'accélérer le processus pour pouvoir profiter du bébé autant qu'Ellie allait pouvoir le faire ces prochains mois.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ellie Garroway
à la classe New Yorkaise apparement
Et si tu apprenais à le connaitre ?
► Mes messages : 2403
► La boite à cookies : 30551
► Date d'inscription : 16/05/2017
► Date de naissance : 04/07/1989
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.dontlooseyourcookies.org/t1859-ellie-titre-com
Administratrice

Administratrice
le petit mot doux de Ellie Garroway qui mange un cookie le Dim 1 Oct - 15:47 ► réponds-lui !

ELLIE & CHARLIE
échographie


« C'est notre bébé. » votre bébé. son petit coeur qui bat, sa petite silouette qui se fait voir sur l'écran. Il est parfait. Certes pas encore totalement formé et pas bien grand, mais il est juste parfait. Peu importe que ce soit une fille ou un garçon, ce bébé sera forcement parfait. tu pleures, par l'émotion et pas forcement uniquement à cause des hormones de grossesse qui te rendent plus sensible. mais même si tu as deja vu ta petite framboise a l'ecran, cette fois c'est différent. « Je vous aime. » dit-il après avoir poser un baiser sur ton froid et sécher tes larmes. tu l'aimes toi aussi, et tu es heureuse de voir que vous pouvez surmonter tout cela pour vivre votre amour et prendre soin de ce bébé ensemble. tu espère simplement que cette dernière chance ne sera pas une énième erreur de ta part, et qu'il saura agir correctement sans pour autant devenir une autre personne. « Dans un peu plus de six mois il sera avec nous. » dans un peu plus de six mois... dans six mois à peine, votre bébé sera là, vous serez parents. Charlie sera papa pour la seconde fois, et toi, tu deviendras maman, c'est tout nouveau pour toi et c'est totalement flippant surtout. Tu ne sais pas trop comment tu seras, même si tu aimes déjà ce petit être, si tu ne veux que son bonheur et sa sécurité. tu sais que tu ne seras pas comme tes propres parents mais tu ne sais pas pour autant comment tu pourrais devenir quand il grandira. Peut-etre que ta mère n'était pas aussi froide et menfoutiste quand tu es née ? bon, tu peux toujours l'espèrer et y croire bien que c'est fort probable. Tu souris, acquiescant alors pour charlie alors qu'on te donne l'autorisation de te nettoyer le ventre pour te rhabiller. Le petit va bien et c'est tout ce qui compte. Hors de question que tu parles de ce malaise que tu as fait il y a quelques jours, ce n'était qu'un peu de fatigue et un trop plein d'émotion. Tu te redresse alors, ajustant ton t-shirt et ton jeans par la même occasion. tu tournes la tête ensuite vers Charlie, venant lui prendre un baiser. « je t'aime aussi » murmures-tu pour enfin lui répondre. Tu rejoinds le bureau du gynécologue, prenant place sur le fauteuil pour simplement attendre de voir ce qu'il pourrait dire, mais surtout, pour attendre les clichés de ton bébé, de votre bébé.


_________________


charlie&ellie Comme si l'on pouvait arrêter le temps Et faire qu'un instant dure éternellement Comme ces montagnes de fer Ou l'éclat d'un diamant Juste une photo de toi et moi
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
A. Charlie McPreston
à la classe New Yorkaise apparement
Et si tu apprenais à le connaitre ?
► Ami à poil : Batman, un berger allemand tout doux
► Mes messages : 2397
► La boite à cookies : 37939
► Date d'inscription : 12/03/2017
► Date de naissance : 14/03/1991
Voir le profil de l'utilisateur


le petit mot doux de A. Charlie McPreston qui mange un cookie le Mar 3 Oct - 6:44 ► réponds-lui !

ELLIE & CHARLIE
Echographie

Toute la situation devenait plus réelle avec cette échographie. Ellie, ce bébé, c'était ma vie à présent et j'allais devoir m'accrocher pour être à la hauteur. Alors pendant que le gynéco regardait une dernière fois l'enfant que portait Ellie, moi je la regardais elle. Je l'aimais, même si ça pouvait paraitre fou pour beaucoup avec notre différence d'âge et tout ce qu'il s'était passé entre nous. Le médecin la libéra et pendant qu'elle s'essuyait le ventre - et qu'il était passé dans la pièce d'à côté pour faire le compte rendu -, j'en profita pour me mettre entre les jambes de ma brunette. « Il est beau notre bébé. » Lui murmurais-je, embrassant son ventre avant qu'elle ne se rhabille complètement. J'étais un homme tactile et ce n'était que pire maintenant. J'avais envie de la toucher tout le temps - mais ça je n'en avais pas le droit -.
Quelques minutes plus tard, on se retrouva dans la pièce d'à côté avec le médecin. Il était en train d'écrire dans un dossier et j'avais envie de lui poser une question. Juste une, mais je craignais des représailles. J'avais peur qu'Ellie ne m'en veuille si j'osais parler au gynécologue de son malaise. Pourtant il fallait que l'un de nous deux le fasse parce que c'était trop important pour qu'on passe à côté. Je ne voulais rien risquer. « Tu devrais en parler. » Chuchotais-je à la brunette. Elle savait très bien de quoi je parlais. C'était évident. Mais je savais aussi que si elle avait voulu le faire, elle l'aurait fait bien plus tôt dans le rendez vous. Je me sentais un peu coincé. Muet. Père, mais encore incertain de sa position d'égale face à Ellie. Après tout, c'était elle qui portait notre bébé, pas moi. Je ne pouvais pas lui imposer de parler de ce qui était arrivé si elle ne le voulait pas - mais je ne pouvais pas promettre qu'internet n'allait pas devenir mon meilleur ami -. C'était sans compter sur le gynéco et ses oreilles indiscrètes. Relevant le visage avec ses lunettes sur le bout de son nez, il se mit à nous faire tout un speech sur le fit que l'on pouvait totalement continuer à avoir des relations sexuelles malgré l'état d'Ellie. Mes yeux s'ouvrirent en grand, totalement surpris par ce qu'il venait de dire. Pourquoi avait il assumé que c'était ce dont on voulait parler ? « Non, c'est pas ça. On ne fait rien ensemble. » Ca allait tellement dans le sens d'un couple qui s'aimait... ouais, super Charlie !! Qu'est ce que je pouvais être con quand je m'y mettais. Fin en même temps c'était vrai, il n'y avait plus eu aucune action depuis la conception.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ellie Garroway
à la classe New Yorkaise apparement
Et si tu apprenais à le connaitre ?
► Mes messages : 2403
► La boite à cookies : 30551
► Date d'inscription : 16/05/2017
► Date de naissance : 04/07/1989
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.dontlooseyourcookies.org/t1859-ellie-titre-com
Administratrice

Administratrice
le petit mot doux de Ellie Garroway qui mange un cookie le Mar 3 Oct - 8:46 ► réponds-lui !

ELLIE & CHARLIE
échographie


« Il est beau notre bébé. » Tu souris, glissant une main dans ses cheveux, sur sa nuque, alors qu'il embrasse ton ventre encore découvert. tu aimes le voir ainsi, et il pourrait rester là toute la journée si le médecin ne vous attendez pas. tu caresses sa nuque, avant qu'il ne se redresse pour que tu puisses te rhabiller. Vous finissez par rejoindre le médecin, et tu n'es pas encore assise que charlie enchaine en murmurant. « Tu devrais en parler. » tu sais évidement de quoi il parle. il parle du malaise que tu as fait il y a quelques jours, mais tu sais que ce n'est que les concéquences d'un stress trop présent et de la fatigue. maintenant ça va mieux parce qu'avec Charlie tout se passe mieux, que vos disputes se sont calmées. tu sais bien que vous risquez encore de vous engueulez, peut etre pour des raisons idiotes, mais tu veux juste que ça ne vous sépare pas. pourtant tu es surprise quand le gynécologue commence a petit discours sur votre possibilité d'avoir des relations sexuelles pendant la grossesse, tu ecarquilles les yeux autant que charlie sur le moment avant de retenir un rire, plutot gênée. après tout si tu veux avoir des rapports avec Charlie tu n'attends pas d'accord de la part du médecin ou de quiconque ! « Non, c'est pas ça. On ne fait rien ensemble. » tu es surprise par cette réponse, tu ne pensais pas qui pourrait parler de votre vie intime au médecin. tu roules des yeux pour simplement répliquer. « c'est une longue histoire. » peut-etre que le médecin pensera qu'il y a des soucis de libido entre vous, mais tu ne sais pas trop, pourtant tu sais que vous en mourrez d'envie, autant lui que toi, mais vous prennez un peu plus votre temps, pour ne rien précipiter. tu finis par t'asseoir, attrapant au passage, la main de charlie que tu serres. « à vrai dire, il parlait d'un malaise. mais c'était juste  une accumulation de stress et de fatigue. ça va mieux maintenant. » Non tu ne lui dis pas que tu as deux boulots en même temps en plus de tes études, que tu es en plein dans un déménagement, que tu stresse à l'idée d'avouer a tes meilleurs amis ta relation avec Charlie, que tu stress à la santé de ce bébé. tu joues les filles fortes comme tu l'as toujours fait finalement. « notre vie sexuelle va bien. on prend juste notre temps depuis quelques événements qui nous avait séparer. mais crois moi chéri, je résiste à ne pas te sauter dessus. » finis-tu avec un sourire amusée.



_________________


charlie&ellie Comme si l'on pouvait arrêter le temps Et faire qu'un instant dure éternellement Comme ces montagnes de fer Ou l'éclat d'un diamant Juste une photo de toi et moi
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
A. Charlie McPreston
à la classe New Yorkaise apparement
Et si tu apprenais à le connaitre ?
► Ami à poil : Batman, un berger allemand tout doux
► Mes messages : 2397
► La boite à cookies : 37939
► Date d'inscription : 12/03/2017
► Date de naissance : 14/03/1991
Voir le profil de l'utilisateur


le petit mot doux de A. Charlie McPreston qui mange un cookie le Ven 6 Oct - 17:48 ► réponds-lui !

ELLIE & CHARLIE
Echographie

Je voulais profiter de ce rendez vous pour mettre à plat ce qu'il s'était passé quelques jours plus tôt à l'appartement d'Ellie. Ce n'était surement pas grand chose, mais je voulais m'en assurer. Seulement quand les mots sortirent de ma bouche, le docteur en face de ma brunette et moi s'empressa de les interpréter. Il s'imagina tout de suite que je voulais parler de sexe - ce qui n'était pas du tout le cas - et mon unique contre mesure fut de réfuter toute activité me liant de près ou de loin au sexe. Ouais, je n'étais vraiment pas doué - et pas vraiment à l'aise -, heureusement que la jeune femme repris la main en expliquant clairement ce que j'avais en tête. Elle semblait si sure d'elle, si sereine, elle était à sa place dans ce nouveau rôle de maman. Je n'aurais même jamais du en parler, car elle savait au fond d'elle que ce n'était pas grand chose. C'est d'ailleurs ce que le médecin nous dit, il était rassurant et j'étais sur que c'était plus pour moi que pour elle parce qu'il me regardait droit dans les yeux - j'étais le flippé - Toutefois, il précisa que si ça venait à se reproduire, il faudrait qu'elle lève le pied et qu'elle le contact pour vérifier qu'il n'y ai rien de plus grave caché sous ces malaises. C'est sur ce sujet que la conversation se termina. Ellie allait avoir d'autre rendez vous avec sa sage femme et le médecin nous donna un compte rendu à lui donner. Il n'oublia pas non plus d'imprimer quelques belles photos de notre bébé et nous félicita une dernière fois avant de nous laisser y aller.
Ce rendez vous avait été assez étrange, mais moi j'étais juste content d'avoir pu voir le bébé. Puis j'avais eu l'impression qu'Ellie me laissait un peu plus m'approcher d'elle. Oui, c'était vraiment un bon début - bis-. « Alors comme ça on veut me sauter dessus ? » Demandais-je de but en blanc alors qu'on arrivait à la cafétaria de l'hôpital. Je faisais référence à des mots qu'elle avait dit dans le bureau du gynécologue, mais que je n'avais pas osé aborder devant cet inconnu. Je la taquinais bien sur, parce que je ne voulais pas lui sauter dessus pour assouvir des envies, je voulais attendre le bon moment. Bientôt, j'en étais sur, mais pour le moment ce n'était pas encore le bon moment.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ellie Garroway
à la classe New Yorkaise apparement
Et si tu apprenais à le connaitre ?
► Mes messages : 2403
► La boite à cookies : 30551
► Date d'inscription : 16/05/2017
► Date de naissance : 04/07/1989
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.dontlooseyourcookies.org/t1859-ellie-titre-com
Administratrice

Administratrice
le petit mot doux de Ellie Garroway qui mange un cookie le Ven 6 Oct - 20:04 ► réponds-lui !

ELLIE & CHARLIE
échographie


Cette visite devient etrange. pourtant tout semble encore tellement nouveau pour toi. Mais tu es là, forte, sereine, mais ce n'est qu'une apparence parce que tu caches tes peurs, tes doutes sur tes compétences maternelles, ta terreure à l'idée de perdre ce bébé. tu ne veux pas vivre ce qu'à pu vivre son ex femme, et depuis qu'il t'en a parlé, tu ne cesses de penser a cette horreur qui pourrait arriver. Pourtant le médecin t'a déjà affirmé qu'il etait bien accroché quand tu as fait une echographie après le don pour Sky. Finalement vous prennez les papiers, notant les prochains rendez vous, et surtout, prennant les photos de votre bébé. Une fois sortie du cabinet médical, vous prennez la direction de la sortie, enfin toi, tu le suis. « Alors comme ça on veut me sauter dessus ? » Tu souris, alors que tu t'approches de lui, passant tes bras autour de son cou et te collant a lui. tu t'en moques si on vous regarde, si on parle de vous, tu t'en moques, tu veux juste etre dans ses bras, sourire, profiter de ce moment aussi idiot soit-il. mais a tes yeux il est important, vous venez de partager un moment intense de votre vie de couple, de votre vie de parents. vous venez de voir ensemble votre petit garcon, ou votre petite fille, votre bébé. Alors tu souris, venant poser un baiser sur ses lèvres, chastement avant de poursuivre. « evidement. je resiste a chaque fois de ne pas retirer mes vetements et me coller totalement nue a toi. » tu murmures entre ses lèvres avant de reprendre un baiser puis finalement te reculer en lui tirant la langue. « on rentre ? ou tu veux te promener un peu ? » tu lui souris, tendrement, amoureusement. peu importe ce qu'il choisira de faire, tu veux juste passer du temps avec lui. tu prends sa main, que tu tiens fortement sans pour autant etre trop accrochée. Tu finis par prendre une petite moue, et reprendre. « j'ai envie d'une part de tarte. avec de la chantilly. pas toi ? » tu souris, amusée par tes envies.


_________________


charlie&ellie Comme si l'on pouvait arrêter le temps Et faire qu'un instant dure éternellement Comme ces montagnes de fer Ou l'éclat d'un diamant Juste une photo de toi et moi
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
à la classe New Yorkaise apparement
Et si tu apprenais à le connaitre ?



le petit mot doux de Contenu sponsorisé qui mange un cookie le ► réponds-lui !

Revenir en haut Aller en bas
 

echographie + ellie&charlie


DON'T LOOSE YOUR COOKIES™ :: New York et son rythme, We do not remember days, we remember moments ! :: Dépensons à Manhattan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La 1ère fois que la voix de Charlie Chaplin fut entendue au cinéma
» Charlie sur le bucher
» premiere echographie
» droit de reponse a O.Buisson dasn Charlie Hebdo
» Dusty Men - Saule featuring Charlie Winston

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-