t'es en train de me dire que tu aimes les salamis aussi ? + dede&noctis&ellie - Page 2

Partagez | .

t'es en train de me dire que tu aimes les salamis aussi ? + dede&noctis&ellie


DON'T LOOSE YOUR COOKIES™ :: New York et son rythme, We do not remember days, we remember moments ! :: Dépensons à Manhattan :: Le quartier de Greenwich Village
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Damon O'Connor
à la classe New Yorkaise apparement
avatar
► Ami à poil : Un chaton que j'ai appelé "Bolton"
► Mes messages : 642
► La boite à cookies : 10149
► Date d'inscription : 26/07/2017
Voir le profil de l'utilisateur
le petit mot doux de Damon O'Connor qui mange un cookie le Mar 22 Aoû - 13:22 ► réponds-lui !


Elle me promet de ne rien dire, et bizarrement, ça me soulage, bien que j’étais sûr et certain qu’elle n’allait pas le faire. Après tout, je la connaissais bien, ma Ellie. Mais je voyais aussi dans son regard qu’elle n’était pas non plus super heureuse d’apprendre tout ça, dans le sens ou je sentais bien que j’aurais pu mieux faire. Que je n’aurai pas du le lui cacher, mais j’étais comme ça. Alors du coup, je ne dis rien, lui souriant simplement lorsque je l’entend dire que qu’elle le promet. Rassuré, je me détend un peu, puis j’avoue, elle me fait rire avec ses phrases. Un meilleur ami gay ? Je n’ai jamais compris ce concept, parce qu’au fond, ça serait pareil qu’avant ? Sauf que oui, ils seraient deux à comparer leur vie niveau charcuterie…

Elle nous attend à la cuisine… Nous demande de ne pas trainer. Du coup, elle me laissait un petit moment seul avec Noctis, mais bien que j’avoue, ses fameuses « idées » m’en donnaient à mon tour, ce n’était pas le moment. Du coup, restant contre l’évier, j’attrapais Noctis par mon t-shirt, l’approchant un peu de moi.

« - J’aurai jamais pensé que cette matinée tournerait comme ça. Mais pour répondre à ta question, oui, je préfère que tu me réveilles. Pour plusieurs raisons »


Je n’allais pas non plus lui faire un dessin, mais j’ai souris, tout en posant mes lèvres sur les siennes. J’étais capable d’être doux, et aimant, mais.. C’était rare, et il fallait que nous soyons seuls. Jamais je n’aurai agit comme ça devant Ellie, par exemple. Mais je savais aussi que c’était avec ces petits actes que je prouvais à Noctis que je ne faisais pas que de jouer avec lui, et que malgré tout, il m’importait.

« - ça te va bien, tu devrais peut-être le garder »


Je me relève, et tant pis pour la douche, je la prendrais quand Ellie sera partie. Je lâche Noctis, histoire d’aller dans le salon. Bon, j’aurai pas dit non à un petit moment à deux, surtout que Ellie était là pour surveiller Nathan, mais bon, la raison reprit le dessus. Puis a peine j’ai franchis la porte de la salle de bain, j’entends Ellie qui me réclame… Des crêpes. Bon, c’était pas une mauvaise idée, alors j’ai commencé à sortir un saladier, et les ingrédients.

« - J’ai appris, et oui, je confirme, tu vas devoir t’y mettre ! »


Et à sa deuxième question, je me suis rendu compte que c’était quelque chose que je ne savais pas encore sur le jeune homme.

« - Tu cuisines toi ? »


Je sors aussi la crêpière, et la met sur la table. Je préférais faire les petites crèpes, c’était plus simple à gêrer, moins long, et surtout, Nathan aimait bien les petites.

« - Qui va chercher Nathan ? Si on en mange sans lui, il va criser ! Donc il ne va plus autant m’aimer, il va bouder sa tante Ellie, et Noctis, bah.. Il ne voudra plus que tu viennes prendre de douche chez nous. »

Revenir en haut Aller en bas
Noctis R. Parfny
à la classe New Yorkaise apparement
avatar
► Mes messages : 128
► La boite à cookies : 2104
► Date d'inscription : 14/08/2017
► Date de naissance : 08/11/1996
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.dontlooseyourcookies.org/t2152-noctis-elastic-heart
le petit mot doux de Noctis R. Parfny qui mange un cookie le Mar 22 Aoû - 20:29 ► réponds-lui !

T'ES EN TRAIN DE ME DIRE QUE TU AIMES LES SALAMIS AUSSI ? COOL, J'AI TOUJOURS VOULU AVOIR UN POTE GAY.

Les choses semblaient peu à peu rentrer dans l’ordre et il ne pouvait que sourire à cet instant. Au moins, une personne était au courant de ce qui se déroulait entre Damon et lui. Certes, peut-être que pour d’autres, cela semblait si insignifiant mais pour Noctis, c’était un pas en avant. Sans doute pas un pas de géant mais tout de même, il y avait un début de quelque chose. Rien que pour ça, il aurait pu applaudir mais il se retint, d’une part pour éviter que les autres personnes ne le prennent pour un fou. Et de l’autre, parce qu’il avait fallu que son fils pense à un vol donc cela ne partait pas en premier de sa volonté. Il espérait tout de même que Nathan ne lui en tienne pas rigueur, le pauvre, il n’avait pas voulu le traumatiser. Il allait devoir songer à s’excuser s’il le voyait. Autant essayer de gagner des points en agissant gentiment. C’était toujours bon à prendre. Puis Ellie annonça qu’elle partait dans la cuisine fit naître un sourire sur les lèvres. Noctis la regarda quitter la pièce et son regard se tourna vers Damon. Es ce qu’il devait profiter de ce moment qu’elle leur offrait à eux d’eux ? Cette interrogation disparut bien vite quand les doigts du jeune homme vinrent s’enrouler autour de son haut et le tira vers lui-même. « C’est mémorisé, je me ferais une joie de te réveiller, la prochaine fois. J’espère ne pas être déçu. » dit-il avec un sourire avant de profiter de ses lèvres.

Rien que pour ses petits gestes, Noctis en avait un sourire aux lèvres. « Oh mais je pensais le garder, il me va mieux qu’à toi. » Il laissa échapper un rire, ce n’était guère la vérité. Il lui allait très bien son t-shirt mais il devait admettre qu’il aimait bien l’avoir sur lui. « Puis, y a ton odeur dessus, ça le rends encore plus plaisant à porter. » Cependant, il ne put s’empêcher de faire une moue boudeuse quand Damon décida qu’il était temps de retrouver Ellie. Il avait eu d’autres idées en tête mais il le suivit tout de même, en traînant légèrement les pieds. Néanmoins, il doubla presque Damon quand ça commença à parler de crêpes. Là, dès qu’on parlait de manger, il pouvait tout oublier, même le fait d’avoir été légèrement frustré par Damon.

Une fois dans la cuisine, il regarda les deux jeunes gens s’activer et lorsqu’on aborda le sujet de ses talents, il ne put que secouer la tête. « J’ai vraiment une tête à savoir cuisiner ? » D’ailleurs qu’est ce que ça pouvait bien pouvoir dire ? Il fallait avoir une tête pour ça ? « Je suis plus doué à manger qu’à cuisiner en vrai. Et quand j’essaie, la plupart du temps, ça finit vite à la poubelle parce que c’est un peu trop cuit. » On ne pouvait pas être doué en tout, Noctis était doué pour dévorer les plats pas pour les faire. « Il faudrait qu’on teste un jour pour savoir qui de nous deux est le plus nul. » Par chance, ils travaillaient tous deux au Starbuck, Noct’ se voyait mal faire un autre petit boulot que serveur. Ici, il avait juste à préparer les cafés et à emballer les accompagnements. Pas de cuisson, c’était parfait. Pour lui mais aussi pour les clients, il n’avait pas envie d’être responsable d’empoisonnement. « Je vais y aller, je pense que j’ai des excuses à lui faire. » dit-il en se passant une main dans les cheveux. « Mangez pas tous sans nous. » Il essaya de paraître sévère avant de se dirigea vers la chambre de Nathan.

Revenir en haut Aller en bas
Ellie Garroway
à la classe New Yorkaise apparement
avatar
Administratrice
► Mes messages : 2444
► La boite à cookies : 31258
► Date d'inscription : 16/05/2017
► Date de naissance : 04/07/1989
Administratrice
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.dontlooseyourcookies.org/t2454-ellie-garroway
le petit mot doux de Ellie Garroway qui mange un cookie le Mer 23 Aoû - 15:54 ► réponds-lui !

DEDE & NOCTIS & ELLIE
t'es en train de me dire que tu aimes les salamis aussi ? Cool, j'ai toujours voulu avoir un pote gay.


Une fois dans la cuisine tu leur laisse un peu de temps pour qu'ils puissent discuter, ou même plus, c'est leur problème ça. Toi tu te rends juste compte que maintenant que tu es enceinte, tu vas devoir apprendre à cuisiner. Parce qu'il va falloir nourir cet enfant quand même et pas sur que ce soit bien sain de commander tous les jours chez le chinois, l'italien, ou même dans n'importe quel resto du coin. Mais toi t'es nulle en cuisine, tu sais faire le minimum mais c'est tout, t'es pas du genre à faire des pièces montées, tu sais même pas faire un gateau à vrai dire et t'es sur que tu vas foirée pas mal de recette. Quand finalement ils reviennent, sans etre essouflés, tu leur souris, réclamant un petit déjeuné à ton meilleur ami. Et tu grimaces à ses propos, avant de sourire quand il pose la question a Noctis. Tient donc, il sait aussi bien cuisiner que toi, ça doit etre drole à voir ! Tu ricanes un peu a ses répliques avant de lacher d'un air totalement logique. « tu comprends pourquoi on bosse chez Starbuck ! » tu tires gentiment la langue à Damon pour le taquiner avant de simplement rire quand Noctis parle de faire un concours du pire cuisto ! Tu es sur de gagné, tu sais à peine faire une pate à pancakes. Tu restes sur le plan de travail, une moue amusée sur les lèvres avant que ton collègue ne se propose pour aller chercher Nathan. Tu ne dis rien, tu laisses Dédé gérer tout cela et tu tournes les yeux vers ton meilleur ami ensuite. « je te boude un peu quand même tu sais ! » tu redeviens un peu plus sérieuse finalement. Toi qui etais passé pour te plaindre et paniquer sur ta grossesse, voilà finalement que tu es boulversé par cette nouvelle surprenante.. ou pas finalement, est-ce que tu as vu les signes ? Non, parce que tu n'y pensais pas une seconde et finalement maintenant que tu le sais ça ne t'as pas vraiment choqué, ou surprise, c'est ainsi et s'il est heureux avec des saucisses, c'est pas toi qui va le contredire.  Tu lui tire la langue avant de finalement sauter du plan de travail pour venir poser ta tête contre son épaule, te glissant dans son dos. tu souris pour marmoner au cas ou les deux autres garçons arriveraient. « soit juste heureux, moi ça me va. » Tu poses un baiser sur sa joue avant d'entendre ton prénom de la part du petit bonhomme. tu te tournes pour l'acceuillir dans tes bras et embrasser sa joue. « j'ai demandé à papa de faire des crêpes ! je suis la meilleure tata du monde, je sais ! » Tu embrasses sa joue avec un petit rire avant de finalement reprendre. « t'as fait la connaissance de Noctis ! il travaille avec moi au starbuck ! il est sympa tu verras ! » Au moins le gosse pourra faire la liaison entre damon et noctis en se disant que c'est un copain de sa Ellie. ou pas, t'es pas dans la tête des gosses.

_________________


charlie&ellie Comme si l'on pouvait arrêter le temps Et faire qu'un instant dure éternellement Comme ces montagnes de fer Ou l'éclat d'un diamant Juste une photo de toi et moi
Revenir en haut Aller en bas
Damon O'Connor
à la classe New Yorkaise apparement
avatar
► Ami à poil : Un chaton que j'ai appelé "Bolton"
► Mes messages : 642
► La boite à cookies : 10149
► Date d'inscription : 26/07/2017
Voir le profil de l'utilisateur
le petit mot doux de Damon O'Connor qui mange un cookie le Mer 23 Aoû - 19:27 ► réponds-lui !


Déçu de le réveiller ? Il ne le sera pas, c’était certain. Parce que clairement, je serais réveillé de bonne humeur, parce que je ne serais pas seul. Je serais réveillé rassuré, par le fait qu’il est là, et pas je ne sais ou dans le duplex et que je ne pourrais pas le surveiller. Et puis, il y avait moyen d’un réveil tout en douceur, et je n’étais pas contre non plus. Alors oui, je souris également, et bien que je serais bien resté plusieurs minutes avec lui, je ne voulais pas non plus faire attendre Ellie trop longtemps. Surtout que bon, elle m’avait rendu un fier service, je n’allais pas non plus abuser de sa gentillesse, même si je pense qu’elle ne m’en aurait pas voulu pour ça.

Quand Noctis parla de mon odeur sur le t-shirt, et qui lui plaisait, dans ma tête, j’ai eu la même impression qu’une déclaration. Oui, nous avions beaucoup parlé, mais jamais nous ne nous étions dit ce genre de chose. Et j’étais content de le savoir. Puis je pouvais le comprendre, son odeur restait au moins vingt quatre heures sur son oreiller lorsqu’il passait la nuit dans ma chambre, et c’est vrai que c’était tout de même appréciable de poser ma tête dessus. Donc oui, un dernier baiser, avant de me retrouver dans la cuisine. Alors comme ça, il ne savait pas cuisiner. Dommage, ça aurait pu être sympa qu’il me montre ce qu’il savait faire en cuisine. Mais bon, j’étais pas non plus un pro, même si j’apprenais de jour en jour, ne voulant pas manger que des burgers ou du gras.

« - Donc je me retrouve entouré de ventre sur pattes.. »


Mais tant mieux, ça ferait moins de restes ! Noctis se proposa pour aller chercher Nathan, et j’ai eu une double réaction. D’un côté, j’étais inquiet, de ce qu’il pourrait lui dire, et de comment mon fils allait réagir. Mais d’un autre, ça montrait bien qu’il voulait « s’investir » dans leur début de relation, ou du moins, que Nathan ne le gênait pas plus que ça.

« - D’accord, vas y »


Je regardais Ellie, comme pour être sur que j’avais pris la bonne décision. J’espérais que ça se passerait bien, mais à la place, j’ai repris la confection de la pâte à crêpe, prenant le fouet pour mélanger tous les ingrédients que j’ai placé dans le bol. Mais voilà, malgré tout, j’étais touché par la parole de sa meilleure amie

« - Boude pas, s’il te plait.. Dis toi que t’es la première à savoir, même avant ma propre soeur ! »


Oui bah il fallait bien voir les bons côtés ! Et puis je savais très bien que je n’avais pas de quoi me défendre, en plus de ça… J’étais coupable, et si elle m’en voulait, et bien il faudrait que j’assume. Mais elle vient me faire un câlin, et ça me réconforte un peu. C’est qu’elle ne m’en voulait pas plus que ça, du moins pas au point de faire la gueule. Puis ses mots, j’aurai pas pu espérer mieux.

« - Merci Ellie »


Bon, on est coupé par le retour de Noct avec Nathan, et a ce que je vois, le petit n’a pas l’air traumatisé. Et puis, Ellie en remet une couche, en disant qu’elle connait Noctis, ce qui éloignera la vision du méchant voleur de la tête de Nate. Je regarde Noctis, et attend qu’il me regarde aussi pour lui murmurer un merci, je suppose qu’il arrivera à le lire sur mes lèvres. Qui sait, peut-être qu’ils s’aimeront bien ? C’était un test, malgré tout…

« - Bon, les crêpes sont bientôt prêtes ! »


Je pose les assiettes sur le comptoir, qui me sert normalement de bar quand je cuisine pour que les invités puissent s’assoir. Alors pourquoi pas manger les crêpes là ? J’aide Nathan à s’assoir sur la grande chaise, parce que bon, le bar était un peu haut pour lui. Je commence les crêpes, et les pose devant eux.

« - Par contre, vous vous débrouillez pour les garnir. Moi j’en veux une au Nutella ! »

Ils allaient bien me la faire, franchement !
Revenir en haut Aller en bas
Noctis R. Parfny
à la classe New Yorkaise apparement
avatar
► Mes messages : 128
► La boite à cookies : 2104
► Date d'inscription : 14/08/2017
► Date de naissance : 08/11/1996
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.dontlooseyourcookies.org/t2152-noctis-elastic-heart
le petit mot doux de Noctis R. Parfny qui mange un cookie le Ven 25 Aoû - 10:23 ► réponds-lui !

T'ES EN TRAIN DE ME DIRE QUE TU AIMES LES SALAMIS AUSSI ? COOL, J'AI TOUJOURS VOULU AVOIR UN POTE GAY.

La cuisine, ce n’était pas un endroit pour lui. Ou alors juste pour goûter les plats mais jamais, il ne toucherait à une poêle. Il serait capable de tout faire cramer en un seul instant. Il aurait peut-être pu avoir le talent de sa mère mais rien n’y faire, lorsqu’il se retrouvait devant un four, c’était la grosse panique. Pour le moment, il n’avait guère à s’en préoccuper. Vivant encore chez ses parents, il suffisait juste qu’il s’installa sur la chaise et les plats venaient d’eux-mêmes. Ce serait sans doute plus compliqué une fois dans la vie active. Il risquerait fort bien d’être un habitué des plats réchauffés ou bien spécialiste des commandes par téléphone. Noctis se proposa de lui-même lorsqu’il fallut aller chercher Nathan, après tout il devait tout de même s’excuser de lui avoir fais peur et si jamais Damon et Ellie avaient des choses à se dire, son absence pourrait leur permettre de le faire. Laissant les deux adultes dans la cuisine, il rejoignit la chambre où était installé Nathan. Au moins, on ne lui avait pas mis un grand stop, c’était plutôt encourageant. Damon aurait très bien pu l’en empêcher mais il était content que cela ne soit pas le cas. Il lui sourit doucement, ne sachant pas par où commencer. Il devait surtout éviter de faire une gaffe sinon il ne donnait pas cher de sa peau. Et comme toute personne normale, Noct’ tenait à sa vie. Il souhaitait tout de même profiter encore un peu, il était jeune après tout.

Il espérait convaincre le petit avec cette excuse et il maudit mentalement Damon pour le faire mentir sur lui-même. Ne plus avoir d’eau chaude et téléphoner en urgence pour avoir de l’aide. C’était sans doute l’excuse la moins probable qu’il soit mais il se retint de critiquer. Nathan était encore jeune alors il comprenait qu’il ne souhaitait pas trop l’embrouiller. En s’excusant, il espérait pouvoir effacer la vision qu’il avait de lui, ce n’était pas un voleur. Loin de là même. Puis après quelques échanges, il lui annonça qu’on les attendait dans la cuisine et qu’il fallait surement se dépêcher s’ils souhaitaient pouvoir manger. Le jeune homme secoua la tête avec un sourire lorsque son regard croise celui de Damon. Des mots étaient sans doute inutiles. Lors de sa conversation avec le plus jeune, il avait simplement ouvert la bouche juste pour confirmer cet alibi. Il ne pensait vraiment pas en arriver là mais il faut croire que parfois, il n’avait pas le choix d’aller contre sa volonté même si pour ça, il allait contre ses principes.

En les voyant s’installer tous autour du comptoir, il aurait presque l’impression de faire partie de ce petit groupe, c’était étrange pour lui. Il se passa une main derrière la nuque avant de prendre place sur une chaise. Le temps n’était pas aux questions mais plutôt à la dégustation. « J’espère au moins que tes crêpes sont bonnes. » dit-il d’un ton sérieux, le menaçant avec la cuillère qu’il avait dans la main. Le jeune homme secoua légèrement la tête alors qu’il regardait les différentes, ne sachant quoi choisir. « Tiens ! » Il lui tendit le pot de chocolat accompagné d’une cuillère avec un grand sourire ce qui voulait clairement dire tu te débrouilles tout seul. Tu es assez grand pour le faire. Puis, il se concentra sur sa propre assiette, décidant d’y mettre juste une poignée de sucre dessus. Autant commencer simple. Noctis entreprit de rouler sa crêpe et en croqua un morceau. « Moui, pas mal. » dit-il en souriant avant d’ajouter. « Alors, tu t’en sors, pas trop difficile de se servir tout seul ? »


Revenir en haut Aller en bas
Ellie Garroway
à la classe New Yorkaise apparement
avatar
Administratrice
► Mes messages : 2444
► La boite à cookies : 31258
► Date d'inscription : 16/05/2017
► Date de naissance : 04/07/1989
Administratrice
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.dontlooseyourcookies.org/t2454-ellie-garroway
le petit mot doux de Ellie Garroway qui mange un cookie le Dim 27 Aoû - 8:58 ► réponds-lui !

DEDE & NOCTIS & ELLIE
t'es en train de me dire que tu aimes les salamis aussi ? Cool, j'ai toujours voulu avoir un pote gay.


Tous installé à table, vous auriez presque pu faire tableau de famille, c'est un peu le cas finalement à votre façon. Les crêpes sur la table avec plusieurs garnitures possibles, tu t'installe correctement alors que tu aides Nathan avec sa crêpe. Tu mets le nutella, evidement c'est un gosse de sept ans, avant que Noctis te pique le pot mais peut importe, tu t'en servira plus tard. Tu laisse le gamin manger avant d'entendre les propos de ton collégue de travail et ami. Quand finalement Noctis chambre Damon sur le fait de se servir tout seul, tu ne peux que laisser échapper un petit rire amusée avant de reprendre pour Nathan, montrant Noctis de ta cuillère. « Tu vois qu'il est sympa ! » et vous ricanez avec le petit avant de t'interesser a ta crêpe et au pot de nutella que tu piques à Damon. Toi aussi tu veux du nutella, parce que tu es enceinte... ouai bon surtout que tu es gourmande en fait. Mais en tant que femme enceinte, tu peux quand meme faire passer plein de truc pour des symptomes de ta grossesse, c'est quand même pas mal pour le moment. Sauf quand tu es prise de nausée, et tu redoutes quand tu seras au boulot avec toutes ses odeurs de cafés horrible. Pourquoi tu bosses dans un starbuck aussi ! Tu croques dans ta crêpe pour manger sans un mot, c'est bien le seul moment ou tu te tais d'ailleurs, quand tu manges. Tu souris parfois a Nathan avec amusement jusqu'à ce que tu finisse par reprendre. « en fait, je devrais venir vivre ici... je me ferais servir le repas. » tu ricanes, parce que tu plaisante évidement, t'aimes bien ton chez toi, ton intimité, et puis tu ne veux pas embeter Damon, et puis avec le bébé qui va arriver, tu ne peux pas lui imposer quoi que ce soit, et tu ne veux pas de toute façon parce que tu espéres secretement que tout s'arrangera avec le père du bébé. Dans le fond oui, tu espère que Charlie ne sera pas totalement con et qu'entre vous, il y a des solutions pour ne pas souffrir sans cesse. Tu veux que ce bébé connaisse son père au moins, tu sais que ça ne veut pas forcement dire que tu dois vivre avec lui mais, tu veux que tout ailles pour le mieux. Tu commences doucement à te faire à l'idée d'etre enceinte, d'avoir un bébé qui se forme doucement dans ton ventre. « bordel les gars.. j'suis enceinte quoi... » ouai, tu realises doucement, et ça te terrifie evidement. Nathan est au courant ? t'en sais rien, tu fixe juste cette crepe..


_________________


charlie&ellie Comme si l'on pouvait arrêter le temps Et faire qu'un instant dure éternellement Comme ces montagnes de fer Ou l'éclat d'un diamant Juste une photo de toi et moi
Revenir en haut Aller en bas
Damon O'Connor
à la classe New Yorkaise apparement
avatar
► Ami à poil : Un chaton que j'ai appelé "Bolton"
► Mes messages : 642
► La boite à cookies : 10149
► Date d'inscription : 26/07/2017
Voir le profil de l'utilisateur
le petit mot doux de Damon O'Connor qui mange un cookie le Lun 28 Aoû - 16:31 ► réponds-lui !


Mine de rien, ça me faisais un bien fou d’entendre ma meilleure amie me dire qu’elle m’aimait comme ça. Je n’en doutais pas, vraiment, mais en tout cas, je ne pouvais qu’être rassuré. Elle n’était pas ma mère, elle n’était pas tout ceux qui me faisait peur, mais son avis m’importait malgré tout cela. J’étais heureux de l’avoir auprès de moi, et de savoir que je pourrais effectivement parler de saucisse et de salami avec elle. Comme un soulagement ressenti. Un poids en moins, ou appelez ça comme vous le voulez. En tout cas, c’était un moment comme je les aimais. Tous ensemble, autour en plus, de bonnes crêpes.

J’espérais aussi que Noctis ait réussi à amener Nathan sans qu’il ait peur, et j’avoue, j’aurai aimé être une petite souris pour savoir ce qu’il lui avait dit, ou même ce que Nathan aurait pu lui demander, tout en sachant qu’il l’avait quand même vu nu… Merde, quand même, il l’a vu nu ! Même moi je n’ose pas me montrer nu devant mon fils, j’avais toujours un caleçon, ou quelque chose. Mais apparemment, ce qu’il lui avait dit avait marché, car les voilà avançant tous les deux vers nous.

« - Mes crêpes sont les meilleures ! »


Je fais un clin d’oeil à Nathan, avant de continuer de les faire cuire. Comment ça il n’allait pas même pas m’en faire une ? Moi qui faisait cuire les leurs ? Je fis comme si j’étais choqué, même si bon, je m’en doutais un peu. Nathan semblait rire aussi, au fait qu’il faille que je me débrouille, et il faut dire qu’Ellie était quand même beaucoup de notre côté, essayant de montrer à Nathan que Noctis était cool, et n’était pas un ennemi. Que demander de plus ? Je laisse un instant la pate à crêpe pour m'en faire une au nutella. Allez, pourquoi pas !

« - Tout le monde est le bienvenue ici, hein Nate ? »


Il hocha la tête, ce qui me fit rire. Bon, ça va, il n’était pas traumatisé !

« - Non ça va, mais tant que je me sers seul, vos crêpes ne cuisent pas »


Je me retiens de tirer la langue, regardant Ellie lorsqu’elle prononce les mots « j’suis enceinte ». Je ne l’avais pas dis à Nathan encore, du coup, il fut surprit. il en lacha sa crêpe, et alla directement dans les bras d’Ellie. « Tata ! Ça veut dire que tu as un bébé ? C’est trop bien ! C’est un garçon ou une fille ? Il pourra être comme mon petit frère ! Parce que c’est mieux, un petit frère »Ah ! Oui, bon, ils pourront être potes ouais. En tout cas, ça m’a fait sourire.

« - Ouais, t’es enceinte… Mais maintenant que c’est fait, et que tu as prit ta décision, il va falloir que tu commences à tout mettre en place dans ta tête »


Je regarde Noctis, et grimace un peu. En vrai, c’était une situation compliquée, et je faisais au mieux mais je ne savais pas comment dédramatiser la chose

« - Puis on est là… »
Revenir en haut Aller en bas
Noctis R. Parfny
à la classe New Yorkaise apparement
avatar
► Mes messages : 128
► La boite à cookies : 2104
► Date d'inscription : 14/08/2017
► Date de naissance : 08/11/1996
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.dontlooseyourcookies.org/t2152-noctis-elastic-heart
le petit mot doux de Noctis R. Parfny qui mange un cookie le Jeu 31 Aoû - 14:04 ► réponds-lui !

T'ES EN TRAIN DE ME DIRE QUE TU AIMES LES SALAMIS AUSSI ? COOL, J'AI TOUJOURS VOULU AVOIR UN POTE GAY.

Il n’était guère le genre de personne à se prendre la tête, peut-être qu’il aurait mieux fait de filer juste avant ? Mais ce n’était pas son style de fuir de la sorte, il avait plus l’habitude de s’imposer que de partir. Puis, il devait bien admettre que de manger des crêpes étaient beaucoup plus encourageant que de devoir rentrer chez soit. Même si là-bas, il y avait sans doute aussi à manger, sans aucun doute. Dans le pire des cas, il pourrait toujours goûter au petit déjeuner que sa mère avait préparé si jamais son père n’avait pas tout englouti avant. Nul doute qu’il avait bien hérité des gènes gourmands de son paternel. Un sourire apparut sur ses lèvres lorsque Damon se venta de ses crêpes. Il ne put s’empêcher de faire une légère moue septique comme pour montrer qu’il doutait sérieusement de son talent. Puis franchement, faire des crêpes c’était simple lorsqu’on avait déjà une pâte de prête. Il suffisait juste de la faire chauffer et d’éviter qu’elle ne brule. Mais là, il n’y avait pas de danger pour que Noctis les loupe, ses yeux étaient rivés sur celles-ci. Tandis qu’une oreille écoute distraitement les conversations.  

« On peut très bien attendre que tu es fini de te servir pour te la prendre. » dit-il avec un grand sourire. Sa sœur en faisait d’ailleurs souvent les frais, il avait une légère tendance à attendre qu’elle ait bien tartiné sa crêpe pour en croquer un bout avant qu’elle n’ait la chance de le faire elle-même. Bon, il finissait avec une douleur à l’épaule mais au moins il avait mangé. Puis, le sujet concernant Ellie revint et il se demanda comment elle allait bien pouvoir faire. Es ce qu’elle allait quitter son boulot le temps de sa grossesse ? Il ne put guère lui poser de question étant donné que Nathan avait lui-même réagi. Il sourit doucement en l’entendant parler. Pour le coup, il avait raison, un petit frère cela devait être mieux qu’une petite sœur. Bien que Noctis n’ait pas à se plaindre, le sienne avait tendance à agir comme la grande sœur par moment. Il se demandait bien pourquoi.  

Le jeune homme croqua un morceau de sa nourriture avant de secouer les épaules. Il ne connaissait pas vraiment l’histoire de la jeune femme. Après tout, au boulot, ils devaient passer plus de temps à faire des hypothèses sur les clients qu’à parler de leur propre vie personnelle. Même si Noctis était curieux, il se retint de poser des questions en mangeant. Au moins, cela lui permettait de se taire, c’était un bon point. « Tu seras une super maman. » dit-il en souriant légèrement. Noctis ne s’y connaissait pas réellement en enfants mais il suffisait de voir comment elle agissait avec Nathan pour le déduire.

Revenir en haut Aller en bas
Ellie Garroway
à la classe New Yorkaise apparement
avatar
Administratrice
► Mes messages : 2444
► La boite à cookies : 31258
► Date d'inscription : 16/05/2017
► Date de naissance : 04/07/1989
Administratrice
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.dontlooseyourcookies.org/t2454-ellie-garroway
le petit mot doux de Ellie Garroway qui mange un cookie le Sam 2 Sep - 9:19 ► réponds-lui !

DEDE & NOCTIS & ELLIE
t'es en train de me dire que tu aimes les salamis aussi ? Cool, j'ai toujours voulu avoir un pote gay.


Tu finis par realiser, par répéter, aux cotés de tes amis que tu es enceinte. C'est étrange de le dire ainsi à haute voix, ca donne un peu plus de poids à tout cela, pourtant ce n'est pas encore assez reel à tes yeux, c'est juste un + sur un truc en plastique, juste un "positif" ecrit a coté de chiffres.. C'est pas vraiment reel, pas comme si tu avais une echo de ton bébé sous les yeux, comme si tu avais un petit ventre qui prouve qu'il est bien là. C'est étrange malgré tout, ce sentiment de peur qui reste ancrée. Et si tu n'étais pas une bonne mère ? Tu adores les enfants, tu vas souvent à l'orphelinat pour jouer avec eux mais t'es pas ce qu'il y a de plus maternelle, tu parles comme tu penses, même avec un gosse de sept ans. Même avec Nathan, pourtant tu fais attention, tu sais ce qu'il ne faut pas dire malgré tout. C'est étrange tout de même, parce que le dire ainsi, c'est comme si tu essayais de voir si tout est vraiment ainsi. Nathan quitte la table après un petit moment de surprise. Il ne semblait pas etre au courant. Tu pensais que Damon aurait prévenue son fils, mais ce n'est rien, c'est bien aussi que tu lui dise de toi même. Même si tu ne l'aurais pas fait ainsi si tu l'avais su. Il vient dans tes bras, et tu passes les tiens autour de ses petites épaules. « Tata ! Ça veut dire que tu as un bébé ? C’est trop bien ! C’est un garçon ou une fille ? Il pourra être comme mon petit frère ! Parce que c’est mieux, un petit frère » Tu souris doucement à tout cela, tu acquiesces sagement. Tu allais lui répondre mais Damon te devance, et tu souris doucement. Oui, maintenant que tu sais que tu garderas le bébé, tu vas devoir commencer à trouver un nouvel appartement, pour pouvoir lui faire une chambre, à mettre un peu d'argent de coté, à acheter ce dont il aura besoin à son arrivé. Noctis te rassure, t'assurant que tu seras une bonne mère mais ça, tu ne le pense pas. Tu gardes Nathan dans tes bras et tu le grimpe même sur tes genoux pour qu'il prenne place. Tu poses ton front contre le petit, lui collant un baiser sur la joue avant de reprendre pour Nathan, d'abord. « je ne sais pas encore, il va falloir patienter pour savoir.. Mais je te préviens, si c'est une fille, hors de question que tu dragues ! » Tu lui tires gentiment la langue pour le taquiner avant de revenir aux deux jeunes hommes. « Faut que je trouve un nouvel appart. que je commences a acheter des trucs, mais je sais même pas ce que je dois acheter. je sais meme pas si je saurais y faire avec un bébé, je veux pas qu'il soit malheureux. je veux pas devenir comme mes taulards de parents. » C'est surement ta plus grande peur, devenir comme tes parents biologiques, en avoir rien a faire du bébé, le laisser se débrouiller, le trainer et l'insulter de boulet.. non tu veux pas devenir comme ça. tu veux pas. « Et puis... déjà que je déteste le café... avec les nausées.. Je pense qu'on aura de l'action Noct.. » finis-tu pour amuser.



_________________


charlie&ellie Comme si l'on pouvait arrêter le temps Et faire qu'un instant dure éternellement Comme ces montagnes de fer Ou l'éclat d'un diamant Juste une photo de toi et moi
Revenir en haut Aller en bas
Damon O'Connor
à la classe New Yorkaise apparement
avatar
► Ami à poil : Un chaton que j'ai appelé "Bolton"
► Mes messages : 642
► La boite à cookies : 10149
► Date d'inscription : 26/07/2017
Voir le profil de l'utilisateur
le petit mot doux de Damon O'Connor qui mange un cookie le Jeu 14 Sep - 19:01 ► réponds-lui !


Si Noctis comptait me prendre la crêpe… c’était à ses risques et périls ! Sérieusement, déjà qu’il n’allait pas me faire ma Nutella, il pensait vraiment que j’allais la lui offrir ? Je souris, et une fois tartiné, je m’empresse de la prendre pour la croquer, en le regardant, lui montrant bien que non. Je souris, lui fait un clin d’oeil, avant d’en faire une pour mon fils, voyant qu’il a presque fini la sienne, et mettant à cuire une autre encore. Je laissais Ellie lui dire de ne pas draguer sa fille -si jamais il s’agit d’une fille- et surtout de voir le petit tout gêné. Tiens, est-ce qu’il avait une amoureuse déjà ? Je mènerais mon enquête.

L’innocence de Nathan faisait plaisir à voir, je ne sais pas si il pensait vraiment avoir un « frère » mais en tout cas, ça montrait bien une chose : Ellie faisait vraiment partie de sa vie, et il se sentait concerné aussi par l’apparition d’un petit bébé dans la vie de la jeune femme. Et puis c’est vrai qu’un bébé, ça fait toujours plaisir… quand nous ne sommes pas directement concernés. Si j’avais été la personne qui allait avoir un bébé alors qu’il ne s’y attendait pas, je n’aurais peut-être pas dit la même chose… Après, ça aussi c’était un des avantages à être homosexuel : Je ne pouvais pas mettre une fille enceinte ! Et à ce qu’il parait, deux hommes ne font pas d’enfants, donc de ce côté là…. Pas de surprise !

Mais je me sentais concerné par la grossesse de ma meilleure amie. Ça allait bouleverser sa vie, et donc par extension, un peu la mienne. Je ne la laisserais pas toute seule, car une chose est sûre : elle ne sera jamais seule. Même si il y a de temps en temps des soucis avec le père, comme elle semble m’en parler parfois, moi au moins je serais là. Et noctis aussi, je pense, du moins un minimum. Je ne connaissais pas vraiment leur relation dans les détails, ce qu’il se passe au starbuck, ou quoi.. Mais en tout cas, si il faut, je serais là. Comme je l’ai été pour Nathan. Au fond, c’est aussi la famille.

Puis il n’avait pas tort, elle ferait une super maman. Du coup, je l’ai suivie en hochant de la tête, histoire de ne pas le répéter, mais montrer que j’étais tout de même d’accord avec ce qu’il venait de dire. Mais elle disait quand même vrai quand elle parlait d’un appartement. Un enfant, ça demandait de la place, et elle n’en avait pas forcement.

« - Je t’aiderai à faire la liste au moment venu. J’ai pas eu a gérer tout ça, mais j’étais là quand la mère de Nathan l’a fait, donc… »


Je pouvais peut-être aider. Pour ce qui était des nausées alors, je ne savais pas trop quoi dire, c’était avec leur boulot, et je pouvais facilement imaginer que si l’odeur du café lui donne envie de vomir, et bien.. la pauvre!

« - Hm, du vomi à nettoyer… Rappelez moi de ne pas passer vous voir tant que tu as tes nausées »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
à la classe New Yorkaise apparement
le petit mot doux de Contenu sponsorisé qui mange un cookie le ► réponds-lui !

Revenir en haut Aller en bas

t'es en train de me dire que tu aimes les salamis aussi ? + dede&noctis&ellie


Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant Page 2 sur 3

 Sujets similaires

-
» Simon et Bertrand vont vous dire quoi
» Comment dire non aux festivités sans paraître "chiante"
» 1847 - Train Rouen-Le Havre, PAILLETTE, Tremblement de terre ...
» Procès suite au blocage du train de déchets nucléaires italiens
» DCKM ça veut dire quoi ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-