CAM ✘ Apologize

Partagez | .
 

CAM ✘ Apologize


DON'T LOOSE YOUR COOKIES™ :: New York et son rythme, We do not remember days, we remember moments ! :: Dépensons à Manhattan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
En ligne
avatar
A. Charlie McPreston
à la classe New Yorkaise apparement
Et si tu apprenais à le connaitre ?
► Ami à poil : Batman, un berger allemand tout doux
► Mes messages : 2397
► La boite à cookies : 37939
► Date d'inscription : 12/03/2017
► Date de naissance : 14/03/1991
Voir le profil de l'utilisateur


le petit mot doux de A. Charlie McPreston qui mange un cookie le Jeu 17 Aoû - 11:52 ► réponds-lui !

CAM & CHARLIE
Apologize

Rien n'allait ces derniers temps. Tout ce que je faisais semblait aggraver une situation déjà bien compliquée. J'avais pensé à abandonner, à tout foutre en l'air une bonne fois pour toute avant de me tirer, mais j'avais Sky. Je ne pouvais pas abandonner ma gamine. Puis il fallait que je répare mes torts.
Une des personnes que j'avais le plus blessée était Cam. Je l'avais laissé s'attacher à moi, elle s'était installée à la maison, j'avais même promis qu'il y avait une possibilité de futur, mais au premier obstacle je l'avais balancé comme une malpropre. Pour quelque chose qu'elle n'aurait pas pu prévoir en plus. Sa fille, Kirlia, était arrivée sans prévenir. J'aurais pu la soutenir, être là pour elle, mais j'avais totalement paniqué. Les messages s'étaient faits distants, méchants et j'avais finis par dépasser les bornes avec elle. La fin de notre très courte histoire. Le pire dans tout ça, c'était que d'une manière ou d'une autre je tenais à Cam et à sa fille. Il était hors de question que je la laisse disparaitre de ma vie comme ça - j'étais un poil égoïste pour le coup -, du coup j'avais tout fait pour qu'elle me parle à nouveau. Ce n'est qu'après plusieurs tentatives loupées qu'elle avait finalement cédé. Ok, pour une visite - où je pourrais m'excuser -, mais il allait falloir que je rame pour qu'elle me laisse garder la petite histoire qu'elle dorme un peu.
J'étais rentré la vieille, très tard, de Caroline du Sud, bien trop tard pour aller voir quiconque. J'étais de toute façon alcoolisé, un peu shooté, je sais pas ce qu'il m'avait pris de consommer de la drogue et de l'alcool avant de conduire... Je devenais c**. Ou j'étais juste au fond du fond et que je comptais sur le destin pour l'emmener vers la fin. Genre le point final de ma vie. Ouais, tout un tas de connerie. J'étais - miraculeusement - arrivé à la maison en un seul morceau et j'avais dormi d'une traite jusqu'à ce matin. Je devais aller voir Cam - qui habitait à présent chez Sky - et je ne voulais pas la faire trop attendre. Je refusais qu'elle pense que je n'allais pas venir. Alors à 10h tapante, j'étais devant chez elle, avec le paquet de vêtements pour Kirlia, des cronuts et quelques boites de chocolat. Ok, let's do this, me murmurais-je à moi même avant de frapper à sa porte.
« Hey. » Dis-je presque timide. Elle était épuisée, ça se voyait, mais au moins la petite ne semblait pas pleurer - pour le moment -.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cam Wheeler
à la classe New Yorkaise apparement
Et si tu apprenais à le connaitre ?
► Ami à poil : Son appartement est bien trop petit pour pouvoir en avoir un et le rendre heureux. Sauf peut-être un tout petit. Mais en tout cas, elle n'en a pas. Par contre, elle les adore.
► Mes messages : 629
► La boite à cookies : 10691
► Date d'inscription : 02/07/2017
Voir le profil de l'utilisateur


le petit mot doux de Cam Wheeler qui mange un cookie le Sam 19 Aoû - 16:31 ► réponds-lui !


Cam ne savait même pas pourquoi elle avait accepté que Charlie vienne. Parce qu’elle était pas bien, et que le peu de fierté qui lui restait à ce moment là aurait du l’empêcher de lui dire de venir. Pour ne pas qu’il la voit comme ça, dans un premier temps, et pour ne pas montrer qu’elle galèrait. Normalement, après une rupture, on se devait de montrer fort, et essayer de faire croire à l’autre que tout va bien. Bon, dans ce cas présent, il n’y avait que Cam qui se devait de donner une bonne image, car elle savait très bien que lui, avait une autre femme en tête. Donc rien à réparer, niveau sentimental. Il s’était juste.. trompé ?

Non, elle n’y croyait pas. Puis elle ne voulait pas non plus y penser, ni même lui donner de l’importance avec tout ça. Elle qui pensait que Kirlia lui aurait fait passer la rupture comme de la crème, et bien ça n’avait pas été le cas. Elle avait subit l’accumulation des deux à la place. C’était peut-être aussi pour ça qu’elle n’avait pas eu le courage de se battre, ou même de lui dire non pour passer. En tout cas, elle n’avait pas dormi cette nuit là, entre les pleurs de la petite, puis les biberons à laver, la vaisselle, la lessive, puis les commandes internet pour ce qui manquait pour la petite. Tellement de choses… L’impression que jamais elle n’y arriverait était encore plus présente.

Le matin était arrivé rapidement, beau trop rapidement. Cam avait fait un peu de ménage, du lait en poudre s’étant reverser pendant la nuit, lors d’un moment d’inadvertance lorsqu’elle avait du faire un biberon. Puis Kirlia s’était réveillée vers neuf heures, et le temps qu’elle se calme, mange, et fasse son rot, elle s’était enfin endormie dans les bras de sa mère, qui était partie s’assoir sur le canapé. Du coup, elle était encore en shorty et débardeur, n’ayant pas eu le temps encore d’aller prendre une douche. Elle aurait pu se lever, et déposer Kirlia dans son lit, mais elle avait bien trop peur qu’elle se réveille, comme d’habitude.

Elle n’entendait même pas la porte s’ouvrir, elle était à moitié endormie sur le canapé quand Charlie entrait, et lui dit son simple « Hey ». Elle ouvrit les yeux, et lui répondit en chuchotant

« - Salut.. »


Il montra la petite d’un signe de tête

« - Elle vient de s’endormir… »


Et elle avait bien de la chance. Cam regarda Charlie un instant. Il n’avait pas changé, contrairement à elle. Elle détourna le regard, comme si le regarder trop longtemps était plus fort qu’elle.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
A. Charlie McPreston
à la classe New Yorkaise apparement
Et si tu apprenais à le connaitre ?
► Ami à poil : Batman, un berger allemand tout doux
► Mes messages : 2397
► La boite à cookies : 37939
► Date d'inscription : 12/03/2017
► Date de naissance : 14/03/1991
Voir le profil de l'utilisateur


le petit mot doux de A. Charlie McPreston qui mange un cookie le Mer 23 Aoû - 11:50 ► réponds-lui !

CAM & CHARLIE
Apologize

Cam était crevée. Je pouvais le voir rien qu'à se façon de se tenir et cela était collaboré par les cernes sous ses yeux, ses vêtements, son regard tout simplement... La pauvre était totalement dépassée par toute cette situation et le fait que je la quitte comme ça du jour au lendemain ne devait rien avoir arrangé. Mais c'était pour le mieux. J'essayais de me le répéter, même si au fond je savais que j'étais parti plus pour moi que pour elle. J'avais été un vrai hypocrite avec elle... Elle méritait tellement mieux qu'un mec qui n'était pas totalement accro à elle.
Après être entré chez elle - où chez Sky, je ne savais plus trop -, j'avais déposé les gourmandises sur la table basse devant elle et voila. Pas un pas de plus, pas un mot de plus. Je ne savais pas ce que j'avais le droit de dire après tout ce que je lui avais fait. Elle était déjà bien gentille de me laisser venir pour que je puisse tenter de m'expliquer. Je m'approcha de l'endroit où était la petite fille, elle était mignonne, avait des traits communs avec sa mère... Elle n'était clairement pas la mienne, mais je mentirais si je disais que je n'étais pas un peu attachée à elle. J'avais assisté à sa naissance, je lui avais fait une chance, je l'avais porté dans mes bras et j'avais même réussi à calmer ses pleurs une fois. J'avais craqué sur Kirlia, parce qu'elle était un bébé, pas parce que je me voyais être son paternel. « Elle a l'air toute calme comme ça. » Dis-je en la regardant avec tendresse. Elle était magnifique. Vraiment. Et calme. « Tu as mangé quelque chose ce matin ? » Cette fois je m'adressais directement à Cam. La jeune femme était peut être dépassée au moins d'en sauter des repas. J'avais ramené beaucoup de sucreries, mais j'étais capable de lui préparer un petit plat rapidement si elle le souhaitait. Elle pouvait même aller prendre une douche, ou s'endormir une petite demi heure sur le canapé que ça ne me dérangerait pas. Au contraire. Elle avait besoin que quelqu'un s'occupe d'elle pour quelques heures et même si je n'étais probablement pas la personne qu'elle voulait pour ça, j'étais là. Disponible et presque frais.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cam Wheeler
à la classe New Yorkaise apparement
Et si tu apprenais à le connaitre ?
► Ami à poil : Son appartement est bien trop petit pour pouvoir en avoir un et le rendre heureux. Sauf peut-être un tout petit. Mais en tout cas, elle n'en a pas. Par contre, elle les adore.
► Mes messages : 629
► La boite à cookies : 10691
► Date d'inscription : 02/07/2017
Voir le profil de l'utilisateur


le petit mot doux de Cam Wheeler qui mange un cookie le Sam 26 Aoû - 14:48 ► réponds-lui !


Apparement, Charlie était venu avec des choses, qu’il posa sur la table. Cam était curieuse, mais ayant la petite dans les bras, elle n’a pas pu regarder exactement ce qu’il avait ramené. Et puis, ça ne se faisait pas trop non plus, elle serait passé pour quelqu’un de vénale, alors que clairement, elle ne l’était pas. C’était juste sa curiosité qui la piquait. Toute calme ? Oui, enfin, quand elle dormait, il n’avait pas été là pendant qu’elle pleurait, alors c’était facile de se faire une bonne image de la petite. Mais Cam n’a rien dit, parce que oui, elle avait l’air calme comme ça, c’était vrai.

Il se pencha vers elle, et Cam se décala pour qu’il puisse voir sa tête. Elle était vraiment belle, mais Cam n’arrêtait pas de se dire qu’elle la trouvait belle parce que justement, c’était sa fille. Et si les autres disaient ça juste pour lui faire plaisir ? Elle espérait que non, mais elle n’aurait pas de moyen de le savoir. Sauf si elle demandait à des inconnus dans la rue mais tout de suite, ça ferait bizarre.. Au pire, elle s’en fichait. Elle l’aimait, de tout son coeur.

« - Pas encore, j’ai juste eu le temps de ranger un peu »


Un peu, c’était peu dire. Parce que clairement, c’était encore le bordel, et il y avait des affaires la petite partout. Certains cadeaux qu’elle n’avait même pas ouvert, ou alors des fringues sales, qu’elle n’avait pas encore mit à la machine. Elle était vraiment dépassée par les évènements.

« - Qu’est-ce que tu as ramené ? »


parce que c’était plus simple de demander. Bon, il fallait qu’elle aille coucher la petite, comme ça, elle pourrait ranger aussi en même temps. Alors elle se leva, doucement, et alla mettre la petite dans son lit, le plus doucement possible, prenant plusieurs minutes. Mais une fois fait, elle retourna dans le salon, et commença a ramasser les affaires qui trainaient. Elle n’avait plus le temps de rien, c’était fou.

« - Mais j’ai un reste de chinois dans le frigo, je le mangerai tout à l’heure »


Elle n’allait pas manger alors qu’elle avait un invité, au final.C’était bizarre en plus, elle ne savait pas quoi dire.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
A. Charlie McPreston
à la classe New Yorkaise apparement
Et si tu apprenais à le connaitre ?
► Ami à poil : Batman, un berger allemand tout doux
► Mes messages : 2397
► La boite à cookies : 37939
► Date d'inscription : 12/03/2017
► Date de naissance : 14/03/1991
Voir le profil de l'utilisateur


le petit mot doux de A. Charlie McPreston qui mange un cookie le Jeu 31 Aoû - 9:47 ► réponds-lui !

CAM & CHARLIE
Apologize

Cam était une bonne mère, ça je n'en doutais pas, mais elle avait besoin d'un petit coup de main pour le reste. L'appartement était en bazar, elle était épuisée... et j'étais là en touriste avec mes cronuts et chocolats. J'aurais du venir avec quelque chose de plus utile, genre... Ben genre moi. Moi je pouvais être utile.
Quand Cam partit mettre Kirlia au lit, je pris l'initiative de ramasser les vêtements sales qui trainaient, de mettre tous les cadeaux au même endroit. Je voulais l'aider un peu. Et quand elle revint, elle se mit à faire pareil, mais le rythme était plus lent, ça se sentait qu'elle n'en pouvait plus. « Va manger un cronuts ou deux, je m'occupe de ça. » Il était un peu tôt pour manger chinois, mais c'était toujours l'heure pour les cronuts. J'avais fait une pile de vêtements sales que j'avais ensuite balancer dans la machine pour qu'elle ai quelques vêtements propres d'ici quelques heures. Fin, dans tous les cadeaux qu'elle avait reçu il devait bien y avoir des habits - pour Kirlia au moins -.
Je me sentais responsable de ce qui lui arrivait. Si elle ne m'avait pas connu, sa fille serait quand même arrivée comme ça, mais elle n'aurait pas eu à gérer la rupture. Elle n'aurait pas eu le cœur brisé par un sale type. Mais il avait fallut qu'elle croise mon chemin et que je sois assez égoïste pour la vouloir alors que j'avais la tête avec une autre. Je n'avais pas été réglo avec elle, mais je comptais bien essayer de rattraper un peu les choses.
« Tu t'en sors bien. » C'était une affirmation, parce que malgré tout elle était plus forte que la plupart des femmes que je connaissais et qui aurait craqué en passant à travers tout ce qui venait de lui arriver. Une part de moi était fier d'elle et là où ça clochait c'est que j'étais fier d'elle un peu comme un père. Maintenant que je l'on était plus ensemble, je réalisais que j'avais voulu la protéger, l'aimer, plus comme un paternel que comme un petit ami. Je l'associais souvent - trop souvent - à Sky dans ma tête.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cam Wheeler
à la classe New Yorkaise apparement
Et si tu apprenais à le connaitre ?
► Ami à poil : Son appartement est bien trop petit pour pouvoir en avoir un et le rendre heureux. Sauf peut-être un tout petit. Mais en tout cas, elle n'en a pas. Par contre, elle les adore.
► Mes messages : 629
► La boite à cookies : 10691
► Date d'inscription : 02/07/2017
Voir le profil de l'utilisateur


le petit mot doux de Cam Wheeler qui mange un cookie le Lun 4 Sep - 20:36 ► réponds-lui !


Elle dormait. En vrai, c’était dur à dire, mais bon sang, qu’est-ce que ça lui faisait du bien quand elle dormait. Un petit moment de tranquillité, dont elle ne pouvait pas forcement profiter là, puis qu’elle avait trois milles choses à faire. Mais voilà, Charlie lui parle de cronuts, sûrement ce qu’il a ramené, et du coup, elle part ouvrir le sac, pour en prendre un. Juste un. Elle le regarda ranger un peu, elle avait presque honte de le laisser faire, mais elle était bien trop fatiguée pour se lever et aller continuer à sa place. Mais voilà, le moment de calme s’arrêta quand elle l’entendit parler

« - Ah bon ? Tu trouves ? C’est le bordel chez moi, je ne sais pas quoi faire, j’ai du mal à trouver le temps pour me laver, pour manger, pour ranger, et tu trouves que je m’en sors bien ? J’arrive même pas a compter les cuillères de lait la nuit ! Je suis complètement larguée ! »


Elle mit le cronuts dans sa bouche, et se mit ensuite sur le canapé, le plaid sur le dos. Il faut dire qu’avec la fatigue, elle avait froid.

« - Je ne sais pas comment je vais tenir, j’en peux déjà plus »


Elle était complètement perdue… Dans sa tête, ça n’allait pas. Dans son corps, ça n’allait pas. Avec Charlie, ça n’allait pas. C’était vraiment… loin de ce qu’elle avait imaginé pour son arrivée à New York.

« - J’ai envoyé un message au père. Il veut la voir »


Au moins, elle ne sera pas seule pour toujours, avec sa fille… mais quand même, c’était loin d’être ce qu’elle avait espérer. Elle resserra le plaid autour d’elle, et s’allongea, fermant un instant les yeux

« - Je suis perdue »
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
A. Charlie McPreston
à la classe New Yorkaise apparement
Et si tu apprenais à le connaitre ?
► Ami à poil : Batman, un berger allemand tout doux
► Mes messages : 2397
► La boite à cookies : 37939
► Date d'inscription : 12/03/2017
► Date de naissance : 14/03/1991
Voir le profil de l'utilisateur


le petit mot doux de A. Charlie McPreston qui mange un cookie le Dim 10 Sep - 0:16 ► réponds-lui !

CAM & CHARLIE
Apologize

Cam s'en sortait mieux qu'elle ne semblait le penser. Ce n'était pas parce que c'était un peu le bazar chez elle que ça faisait d'elle une mauvaise mère. En fait c'était tout le contraire. Elle était un peu dépassé par la logistique parce qu'elle occupait tout son temps à s'occuper de sa petite princesse. « Tu l'aimes et c'est ce qui compte. Personne ne t'en voudra pour quelques habits par terre ou des cadeaux pas ouverts. Tout le monde se moque de ça, ce qui compte c'est comment tu t'occupes de ta fille. » Et pour moi il n'y avait aucun doute sur le fait qu'elle était une mère merveilleuse. « Puis si tu as du mal à compter les cuillères de lait la nuit, il y a des petits doseurs que tu remplis à l'avance pour ne plus avoir ce soucis après. Tu ouvres tu verses, c'est prêt. » Elle devait probablement connaitre, mais parfois c'était compliqué de penser quand on avait le nez dedans. Je voulais donc l'aider un peu.
Elle avait prit un cronuts et l'avait mangé avant de partir s'installer sur le canapé, bien au chaud sous un plaid. Elle était vraiment crevée, ça sauté aux yeux. « Tu es surtout fatiguée. Dors un peu, je m'occupe du rangement et je te réveiller quand la petite se réveille. » Pas avant une heure. Au moins ! Elle avait besoin de se reposer, parce qu'à ce rythme là elle allait se rendre malade. J'avais utilisé un ton ferme, mais doux à la fois. J'attendis de voir ses yeux se fermer pour lancer une machine et passer un coup de balais. L'appartement redevenait propre petit à petit. Tout comme mes pensées. Cam avait appelé le père de la petite fille et celui ci allait venir. Il allait prendre sa place et c'était une bonne chose, j'espérais que ça allait bien se passer pour elles. Je ne m'étais pas encore posé - ni physiquement, ni mentalement - quand j'entendis des petits pleurs provenant de là où était Kirlia. Crap ! Cam dormait si bien... A pas de loup, je m'approcha de la fillette avant de la prendre dans mes bras. Elle était toute légère et je la ramena près de sa mère. Rien que ça, surement une histoire d'odeur et de présence, suffirent à la calme. Elle ne dormait plus, mais elle était toute calme, alors je pris la décision de laisser sa maman dormir un peu plus longtemps. J'étais à côté d'elle, Kirlia était bien, et Cam se reposait enfin !

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cam Wheeler
à la classe New Yorkaise apparement
Et si tu apprenais à le connaitre ?
► Ami à poil : Son appartement est bien trop petit pour pouvoir en avoir un et le rendre heureux. Sauf peut-être un tout petit. Mais en tout cas, elle n'en a pas. Par contre, elle les adore.
► Mes messages : 629
► La boite à cookies : 10691
► Date d'inscription : 02/07/2017
Voir le profil de l'utilisateur


le petit mot doux de Cam Wheeler qui mange un cookie le Jeu 14 Sep - 21:19 ► réponds-lui !


Oui, elle l’aimait. Ça c’était bien la seule chose dont elle était sûre. Bien qu’elle ait eu du mal à l’hôpital, elle s’était maintenant faite à l’idée qu’elle était mère, et que malgré le fait qu’elle n’ait pas su plus tôt, elle l’aimait de tout son coeur et de toute son âme. Elle aurait aimé savoir avant qu’elle était enceinte, rien que pour avoir fait attention.. Après tout, elle avait fait des soirées, bu, avait fumé, et pas que du tabac. En vrai, elle avait beaucoup abusé… Mais elle remerciait le ciel tous les soirs que la petite soit en bonne santé malgré ses écarts.

En tout cas elle ne se sentait pas bien en tant que mère, l’impression que tout lui échappe, et qu’elle ne gère rien. Il lui explique une astuce pour la nuit, et elle avait vu ce truc sur internet, mais elle trouvait ça cher pour ce que c’était.. Mais bon, du coup, elle se trompait. Et gâchait, pour recommencer, et donner le meilleure à sa fille. Mais alors qu’elle aurait voulu lui dire non, de ne pas s’en occuper, de ne pas ranger, et de tout simplement partir, parce qu’elle sentait qu’elle pourrait s’énerver.

Hm… mais bon, c’était quand même tentant comme proposition… Surtout qu’elle était vraiment crevée…

« - Juste quelques minutes alors… »


Et elle ferma les yeux, mais ne s’attendait pas a s’endormir d’un coup. C’était qu’elle en avait beaucoup besoin, alors du coup, c’était mort. Elle était partie dans un sommeil de plomb, tellement qu’elle n’entendit pas sa fille pleurer. Alors oui, elle n’avait pas entendu, mais c’était aussi parce que Charlie avait prit le relai, et qu’elle s’était vite arrêtée.

Alors quand Cam se réveilla trois bonnes heures plus tard, elle sursauta en voyant l’homme avec sa fille. Étrangement, elle paniqua, et se redressa d’un coup.

« - Qu’est-ce qu’il s’est passé ?? »


Elle lui laissait le bénéfice du doute, espérant qu’il ne l’ait pas prise juste pour rien.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
A. Charlie McPreston
à la classe New Yorkaise apparement
Et si tu apprenais à le connaitre ?
► Ami à poil : Batman, un berger allemand tout doux
► Mes messages : 2397
► La boite à cookies : 37939
► Date d'inscription : 12/03/2017
► Date de naissance : 14/03/1991
Voir le profil de l'utilisateur


le petit mot doux de A. Charlie McPreston qui mange un cookie le Mer 27 Sep - 21:28 ► réponds-lui !

CAM & CHARLIE
Apologize

Cam s'était endormie et j'en avais profité pour faire un coup de propre dans l'appartement qu'elle occupait. Ce n'était vraiment pas grand chose, mais je comprenais qu'elle n'en ai pas le temps. Avoir un bébé était un bouleversement dans une vie, mais quand on ne s'y attendait pas c'était bien pire. Elle était courageuse, elle se dépassait pour être une bonne mère, mais elle avait besoin d'aide pour certains petits trucs. Le ménage par exemple. Et j'étais content de pouvoir l'aider pour ça.
Alors qu'elle dormait encore, Kirlia se réveilla et pour ne pas qu'elle réveille sa mère, je la pris dans mes bras. J'étais prudent et je la gardais contre moi, m'approchant de Cam pour que les deux filles ne soient pas très loin l'une de l'autre. Je ne pouvais m'empêcher de comparer leurs visages, elles étaient toutes les deux très belles, avec des traits similaires et d'autres traits très différents. Cam avait fait du bon boulot.
J'avais encore des petits trucs à faire alors tout en gardant la petite contre moi, je me remis au boulot. Les minutes s'écoulaient, se transformant en heure et ce n'est que bien plus tard que je vis Cam émerger de sa sieste. Comme quoi elle devait être bien épuisée. Sa première réaction fut de me demander pourquoi j'avais sa fille dans les bras. « Elle pleurait et comme je ne voulais pas qu'elle te réveille je l'ai embauché en tant qu'assistance junior. » Je plaisantais et je regardais la petiote qui somnolait, bercée par mes mouvements. Mais ce n'était plus à moi de l'avoir alors je revins vers Cam pour lui mettre sa princesse dans les bras. « Ca t'as fait du bien de dormir ? » J'avais envie d'entendre un bon vrai oui, mais je me doutais bien que quelques heures n'étaient pas suffisantes. Bon, l'appartement était en ordre, Kirlia changée et calme, c'était toujours ça de pris. « Elle doit commencer à avoir faim parce qu'elle tétait son poing y a même pas cinq minutes de ça. »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
à la classe New Yorkaise apparement
Et si tu apprenais à le connaitre ?



le petit mot doux de Contenu sponsorisé qui mange un cookie le ► réponds-lui !

Revenir en haut Aller en bas
 

CAM ✘ Apologize


DON'T LOOSE YOUR COOKIES™ :: New York et son rythme, We do not remember days, we remember moments ! :: Dépensons à Manhattan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-