One day in the countryside ❖ Kemilia

Partagez | .
 

One day in the countryside ❖ Kemilia


DON'T LOOSE YOUR COOKIES™ :: New York et son rythme, We do not remember days, we remember moments ! :: Et si on voyageait un peu partout ! :: Voyager aux Etats Unis
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Helsie Henstridge
à la classe New Yorkaise apparement
Et si tu apprenais à le connaitre ?
► Ami à poil : Un chat sacré de birmanie nommé hepburn
► Mes messages : 175
► La boite à cookies : 2753
► Date d'inscription : 08/05/2017
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.dontlooseyourcookies.org/t1550-helsie-whatever-i


le petit mot doux de Helsie Henstridge qui mange un cookie le Mar 6 Juin - 16:31 ► réponds-lui !

One day in the countryside
Kemilia & Helsie
La campagne soit on aime ou soit on n’aime pas, elle nous laisse rarement indifférent, Helsie faisait partie de la deuxième catégorie. Pourquoi ? C’était assez facile à deviner, c’était une femme urbaine, qui aimait voir de l’animation, pouvoir prendre des transports ou le taxi à un peu près n’importe quelle heure, ce qui n’était pas franchement le cas dans ce genre d’endroits. Si elle devait la décrire en un seul mot elle dirait qu’elle est ennuyante, bien qu’elle apprécie avoir des moments de calme, mais ça elle l’avait déjà chez elle, ayant choisi un bon quartier alors pourquoi s’embêter à sortir de New York ? Pour le boulot, eh oui cela ne surprendra personne, travailler amenait toujours un certain nombre de contraintes. Il y avait pire que de devoir aller à la cambrousse, certes mais l’agent dont elle était l’assistante ne lui en laissait pas le choix, elle voulait lui faire rentrer dans la tête qu’aller sur des tournages qui ne semblaient pas très intéressants faisaient aussi partie du travail. En chemin elle mourrait déjà d’ennui, elle se retenait de bailler car la voiture étant pleine, cela ne ferait pas très professionnel de sa part. La jeune femme avait déjà plus ou moins été critiquée, pas de manière directe, mais elle avait bien vu que l’un de ses compagnons de voyage avait été choqué par sa tenue, plus particulièrement par ses talons. Cela passait par-dessus la tête d’Helsie, personne n’avait à lui dicter sa manière de s’habiller, si elle ne voulait pas mettre de chaussures adéquates c’était uniquement son problème à elle. Au bout d’une bonne demi-heure de route ils arrivèrent dans une ferme, elle n’avait pas mis le pied dans un endroit comme ça depuis au moins une dizaine d’années, au point d’en avoir oublié à quel point cela pouvait sentir mauvais. La future agent de stars fit bonne figure, de toute façon avec ses grandes lunettes de soleil sur son nez on ne pouvait pas vraiment voir quelle tête elle faisait. Elle se fit discrète, non pas parce qu’elle le devait mais parce qu’elle n’avait pas de questions à poser, elle n’était que là pour observer. La jeune femme avait le sentiment d’être redevenue une stagiaire, ce n’était pas très agréable mais c’était une étape nécessaire avant qu’elle ne monte en grade. Elle remarqua la présence d’une personne qui avait à peu près son âge, qui avait l’air tout aussi silencieuse qu’elle, peut-être qu’elle aussi avait dû venir par obligation. Malgré ses suppositions elle ne cherchera pas à sympathiser avec elle, de quoi aurait-elle l’air si elle se souciait plus de discuter avec quelqu’un que de suivre ce qu’il se passait ? Elle devait prendre son mal en patience, après tout elle n’allait pas rester ici toute la journée, ce n’était pas la mer à boire. Les yeux de la blondinette se posèrent sur un bélier qui n’avait pas l’air très commode, mais peut-être que ce n’était qu’un mauvais pressentiment, ces bêtes-là étaient censées être bien domestiquées, du moins c’est ce qu’elle pensait, ne s’y connaissant pas vraiment en élevage. Helsie cessa de le fixer pour regarder le début du tournage.
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kemila D. Ainsworth
à la classe New Yorkaise apparement
Et si tu apprenais à le connaitre ?
► Mes messages : 174
► La boite à cookies : 2059
► Date d'inscription : 07/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Administratrice

Administratrice
le petit mot doux de Kemila D. Ainsworth qui mange un cookie le Sam 10 Juin - 7:50 ► réponds-lui !

ONE DAY IN A COUNTRYSIDE
helsie - kemila.

Tu aimes ton métier. Tu t'es déjà infligée beaucoup de souffrances. Mais tu voulais travailler. Tu avais tes diplômes. A une époque, tu te sentais même presque douée. T’avais un peu déchanté. Mais on t’avait parlé d’un film. La campagne, toi ça ne te dérange pas. Tu avais pris le train, tu avais décidé d’y aller. T’avais pas vraiment eu le choix. Tu n’allais pas sourire. T’étais scénariste. Mais est-ce qu’on avait vraiment besoin de ton point de vue. Tu ne disais pas non. Quand même… Tu sortais de chez toi. Tu prenais l’air, comme on dit. Pas qu’à moitié. Tu aimerais voir des vaches, des moutons, des poulets. Toi, tu connais un peu, mais pas tant que ça. Et ton rêve à toi, c'est d’apprendre à traire. Mais tu doutes qu’on te laisse faire. Tu n’es pas là pour ça. Tu prépares tes affaires, ta sœur t’aide un peu, tu lui dis de ne pas s’en faire. Tu reviens vite. Tu ne pars pas à l’autre bout du planisphère. Tu pars là où tu peux salir tes bottes. Au final, ça te plait, quand même. Tu n’as jamais eu peur de mettre les mains dans la bouse. La boue. Pas la bouse. Faut pas abuser. Tu souris à ta sœur, et tu l’embrasses, le temps de mettre ton sac à dos dans la voiture, qui t’emmène à la gare. Une fois sur place, tu ne sais pas ce que tu vas trouver. Qui tu vas voir. C’est une sorte d’aventure. Ca pourrait te griser. T’as connu plus excitant. Mais quand même. On te laisse le temps d’arriver, on t’explique ce que tu dois faire. Tu contemples les gens, les acteurs, le metteur en scène. Tu as toujours admiré la magie des plateaux. Les tournages, tu connais un peu. Un peu, seulement. Tu souris en voyant la jeune femme à tes côtés fixer avec insistance le bélier en face de vous. Tu imagines aisément ce qu’elle peut ressentir. Toi non plus t’es pas rassurée. Mais tu sais que dans le pire des cas, il y’a une clôture juste derrière vous. Tu t’approches d’elle, et tu affirmes ton sourire. « Le truc, c’est de pas s’agiter en face de lui. Mais normalement, il est sage. » En fait, tu aimes bien taquiner les autres. C’est plus fort que toi. T’as toujours été comme ça. Mais tu ne veux pas te moquer. T’es pas comme ça, t’es pas méchante. Aussitôt, tu essaies de te rattraper, tu lui adresses un regard gentil. « Enfin, ne vous en faites pas. On ne risque pas grand-chose. » Les béliers, c’est pacifique, non ? C'est comme toi. Enfin, tu l’espères. Mais comme tu le disais, la clôture peut vous sauver la vie. Si besoin. Mais tu remarques que la jeune personne n’a pas opté pour un habillement adéquat à la vie à la campagne. Tu te gardes bien de le lui faire remarquer. Ce ne sont pas tes affaires. Les gens font ce qu’ils veulent. Toi t’as bien tes habitudes, aussi. « Je m’appelle Kemila. » Dis-tu en tendant la main pour paraître polie. T'aimerais engager une conversation, c'est pas que tu t'ennuies, et vous devriez sûrement regarder ce qu'il se passe au lieu de discuter. Tu t'en fiches. Tu n'as jamais été disciplinée, tu ne vas pas commencer.

{HJ, j’espère que c’est compatible avec Helsie (j’ai regardé ta fiche je pense que oui ^^ ) mais j’ai fait en sorte que le flashback se passe il y’a au moins un an et demi, vu que depuis 1 an et demi, Kemila ne parle plus, je suis désolée j’avais sur le coup zappé de te prévenir, à moins que tu ne le saches

_________________

READ ALL ABOUT IT Je suis en mal d'être avec toi. La machine à café est détraquée. Les cendriers tous renversés. Des heures et des heures passées devant la mire de ma télé. Des nuits sans dormir à me demander où tu peux bien aller. Faut pas m'laisser traîner là, seule avec ces idées-là. J'suis pas si forte que tu crois. Un doute en moi s'est figé. Tu n'vas plus rentrer. Je peux faire une croix sur toi. Comment ne pas m'imaginer.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Helsie Henstridge
à la classe New Yorkaise apparement
Et si tu apprenais à le connaitre ?
► Ami à poil : Un chat sacré de birmanie nommé hepburn
► Mes messages : 175
► La boite à cookies : 2753
► Date d'inscription : 08/05/2017
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.dontlooseyourcookies.org/t1550-helsie-whatever-i


le petit mot doux de Helsie Henstridge qui mange un cookie le Dim 18 Juin - 16:08 ► réponds-lui !

One day in the countryside
Kemilia & Helsie
C’était dans des moments comme celui-ci qu’Helsie aurait encore préféré avoir à faire à un insecte, mais l’avantage d’une aussi grosse bête c’est qu’elle ne pouvait pas disparaître de notre champ de vision, ce qui était plutôt rassurant.  De toute manière avec tout le monde qu’il y avait autour d’elle, il y aurait sûrement des personnes pour la maîtriser en cas de problèmes. Alors qu’elle avait fini de penser, la jeune demoiselle qu’elle avait repérée plus tôt s’approcha d’elle, celle-ci semblait d’humeur taquine. Elle lui faisait croire qu’elle s’y connaissait en animal, mais l’assistante devina assez vite qu’elle n’était pas bien plus habituée qu’elle à la présence de bélier. La blondinette aurait préféré voir des chevaux, ayant fait un peu d’équitation lorsqu’elle était petite, mais elle préféra se voiler la face. « Je n’ai pas peur. Je ne suis juste pas habituée. » Est-ce qu’elle mentait mal ? Sûrement mais ce n’était pas comme si cela allait lui coûter son travail. La peur ce n’était pas quelque chose qu’elle aimait admettre, étant quelqu’un d’assez fier. L’inconnue se présenta, son prénom était plutôt original, tout comme le sien. « Helsie. » C’était bref comme présentation, mais elle ne voulait pas trop se faire remarquer. En réalité elle ne risquait pas grand-chose puisque l’agent pour lequel elle travaillait discutait, sauf que contrairement à lui elle n’était pas proche de la retraite, sa carrière ne faisait que commencer. Il y allait avoir des pauses de toute façon, si elles avaient envie de papoter elles auraient tout leur temps de le faire plus tard. Elle regarda l’un des acteurs principaux qui avait une paille dans la bouche, c’était d’un cliché, elle ne pu s’empêcher de pouffer légèrement en voyant cela. La jeune femme appréciait pas mal de sortes de films, mais elle accrochait souvent moins à ceux qui se passaient dans la campagne ou des westerns. Kemilia avait l’air tout aussi peu intéressée qu’elle, peut-être qu’elles avaient les mêmes goûts. « Dire que des scénarios sont jetés à la poubelle pour ça… » Dit-elle d’une voix à peine audible. Helsie n’avait pas la sensation de craindre quelque chose en disant cela, son interlocutrice n’avait pas l’air d’une balance. Elle savait que ce n’était pas encore à elle de donner son avis, mais il commençait à se faire difficile de se taire tout le temps, elle n’avait qu’une hâte celle de monter en grade. « Qui vous a obligé à venir ? » Si ça se trouve c’était une membre de la famille du réalisateur ou de quelqu’un d’important, mais elle n’en avait pas l’impression parce qu’elle n’avait pas l’air très proche de qui que ce soit. La jeune femme avait la sensation d’entendre quelque chose, comme un grognement mais elle n’en était pas sûre. Une odeur nauséabonde commença à se faire sentir, faisant tirer la grimace à la blondinette, on ne pouvait pas dire que ce n’était pas un décor plus vrai que nature. C’était bizarre que cela arrive parce que le bélier n’était pas vraiment de leur côté, elle cessa de regarder le tournage pour le chercher mais elle ne le retrouvera pas, ça ne sentait vraiment pas bon cette histoire…
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kemila D. Ainsworth
à la classe New Yorkaise apparement
Et si tu apprenais à le connaitre ?
► Mes messages : 174
► La boite à cookies : 2059
► Date d'inscription : 07/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Administratrice

Administratrice
le petit mot doux de Kemila D. Ainsworth qui mange un cookie le Dim 25 Juin - 18:17 ► réponds-lui !

ONE DAY IN A COUNTRYSIDE
helsie - kemila.

Tu te rendais compte alors que tout le monde n’aimait pas la campagne. Toi, tu n’aimais pas trop, mais tu supportais facilement. Bien plus que la ville, par moments. Au moins, il y’avait du calme. Pas trop d’agitation. Bien que. Et justement, l’agitation venait. Tu fixais le bélier, en souriant, tu avais rencontré quelqu’un, un peu plus anxieux que toi, sur le coup. Tu t’essayais au réconfort, mais est-ce que t’étais douée ? Tu avais souvent du mal à toi-même te rassurer. Alors, les autres… Mais tu tentais. Tu n’aimais pas voir les autres avoir peur. Tu savais trop ce que ça faisait. Et tu souriais, en respirant un grand coup, t’approchant d’elle pour lui parler, pour éviter de trop crier. Les bruits ambiants autour de vous t’empêchaient de murmurer, comme tu aimais le faire. « C’est un plaisir. » Tu t’étais présentée, et tu écoutais ce qu’elle te disait. Helsie. C’était jolie, ça sonnait bien, et tu n’avais pas souvent entendu ce prénom. En fait, le tien était original aussi, et tu aimais ça, être originale. Tu ne suivais rien de ce qui se passait sur le plateau, mais ça avait tout juste commencé. Tu t’en fichais un peu, du tournage… C’était mal, mais toi, ce que tu aimais, c’était écrire. Tu n’étais pas un scénariste modèle ni une fille bien élevée. Bien élevée, toi ? Jamais. Pourtant, tu étais polie, pour l’instant, tu voulais paraître normale, ce qu’au fond, tu étais quand même. Tu faisais de ton mieux. Helsie parla de scénarios, et tu te hérissas, sans pour autant lui dire ce que tu faisais dans la vie. Tu étais quand même d’accord avec elle, sur certains points. « En fait… Le réalisateur a souhaité que je sois présente. Je suis scénariste. » Dis-tu en souriant, toujours. Tu finissais par avouer. Même si au départ, tu n’en avais pas l’intention. Ce n’était pas que tu avais honte de ton métier. Loin de là. Tu adorais ça. Mais tu ne comprenais toujours pas ce que tu faisais là, en ce moment, à regarder un bélier en face de toi, alors que tu n’as fait que taper sur ton clavier. Tu étais sarcastique. C’était dans ta nature profonde. « Et vous ? » Ajoutes-tu en jetant finalement un regard sur la bestiole que tu surveilles, malgré tout. Tu avais l’air rassurée, mais au fond, tu ne l’es qu’à moitié. Tu voulais en avoir l’air. Mais tu avais plus l’habitude de ces bêtes là qu’Helsie, apparemment. Tu ne te moquais pas d’elle, toi, tu avais peur des trains, des couloirs interminables du métro, des places bondées et des abeilles. Les craintes, ça vous colle à la peau. Tu remarquais en premier la grimace sur la figure d’Helsie, juste avant de sentir l’odeur. Tu te tournais vers le bélier, mais il n’était plus là. Il était parti plus loin, sans doute… Tu posais ta main sur l’épaule d’Helsie. « Ne vous tracassez pas. Il a dû aller faire ses besoins un peu plus loin. Je ne sais pas. Ce n’est pas comme un chat, mais il est sous contrôle. » Décidément, t’es pas forcément rassurante. C’est tout ce que tu peux faire. Pourtant, tu entends un bruit de grattement tout près de vous, du moins pas très loin. Tu ne sais même pas d’où ça vient. Tu t’en détournes, et tu te concentres sur Helsie. « Vous n’avez pas l’air de vous amuser, ici. Je comprends, vous savez. C’est la première fois que vous assistez à un tournage ? » Demandes-tu, alors. Tu tiens fermement ton sac à main, tu ne voudrais pas qu’il tombe en plein dans le crottin, la terre ou on ne sait quoi d’autre de suspect. Tu y tiens, à ce sac.

_________________

READ ALL ABOUT IT Je suis en mal d'être avec toi. La machine à café est détraquée. Les cendriers tous renversés. Des heures et des heures passées devant la mire de ma télé. Des nuits sans dormir à me demander où tu peux bien aller. Faut pas m'laisser traîner là, seule avec ces idées-là. J'suis pas si forte que tu crois. Un doute en moi s'est figé. Tu n'vas plus rentrer. Je peux faire une croix sur toi. Comment ne pas m'imaginer.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
à la classe New Yorkaise apparement
Et si tu apprenais à le connaitre ?



le petit mot doux de Contenu sponsorisé qui mange un cookie le ► réponds-lui !

Revenir en haut Aller en bas
 

One day in the countryside ❖ Kemilia


DON'T LOOSE YOUR COOKIES™ :: New York et son rythme, We do not remember days, we remember moments ! :: Et si on voyageait un peu partout ! :: Voyager aux Etats Unis
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-