Tu n'en fais qu'à ta tête (Keegan) - Page 4

Partagez | .
 

Tu n'en fais qu'à ta tête (Keegan)


DON'T LOOSE YOUR COOKIES™ :: Se sentir bien parmis nous, A friend is what the heart needs all the time ! :: Les joies du New York Times :: Le joli cimetiére des cookies finis
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
avatar
Ea A. McBrown
à la classe New Yorkaise apparement
Et si tu apprenais à le connaitre ?
► Ami à poil : Prend soin de [i]Pollock[/i], le golden retreiver (4 ans) de Logan, la meilleure amie de Keegan.
► Mes messages : 155
► La boite à cookies : 4487
► Date d'inscription : 01/05/2017
► Date de naissance : 13/03/1992
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.dontlooseyourcookies.org/t1474-ea-a-mcbrown-le-m


le petit mot doux de Ea A. McBrown qui mange un cookie le Mar 6 Juin - 20:27 ► réponds-lui !

Il plonge son regard turquoise dans le sien, lui souriant doucement. Il l'a entendu. Elle le sait. Elle lui sourit, sentant le rouge gravir ses joues. Ea est plus intimidée par le fait de lui dire qu'elle l'aimait, que de se retrouver entièrement nue sous son corps. Ses mains glissent doucement sur sa peau qui sèche déjà, caressant ses côtes lentement du bout des doigts. Rapidement, il lui répond qu'il l'aime aussi. Il l'embrasse, un baiser doux, tendre, et incroyablement sensuel alors qu'elle sent ses mains sur sa peau encore humide. Il ne tarde pas à lui redire encore une fois qu'il l'aime alors qu'il fait glisser ses lèvres le long de son cou. Ea sourit, elle comprend trop tard ce qu'il vient de lui faire, qu'il vient de marquer sa peau de ses lèvres, de sa langue. Sa main tâte sa peau désormais rougie par Keegan, histoire de se rendre compte de l'endroit qu'il vient de sucer. La jeune femme sourit mais murmure tout bas « Heureusement que je vais être cachée dans l'obscurité des archives » avant de rire doucement en passant ses mains autour des épaules de Keegan, relevant la nuque pour attraper ses lèvres pour l'embrasser plus dynamiquement. Elle se sent heureuse, elle se sent bien, elle se sent chanceuse. « Je me sens tellement bien... » murmura t-elle tout bas, le visage dans la nuque de son petit ami, afin de ne pas croiser son regard. La jeune femme s'était rendue compte qu'elle n'arrivait pas du tout à lui parler de ce qu'elle ressentait quand il la fixait, ou quand il l'observait, pour pouvoir lui dire ce qu'elle ressentait vraiment, elle devait se cacher de son regard. Pourquoi ? Parce qu'il était trop impressionnant, trop intense. La jeune femme tira un peu sur ses bras autour des épaules de son petit ami afin qu'il tombe sur elle, pour se rapprocher un peu plus. Elle le sentait tout contre elle, son corps nu contre le sien, elle sentait son souffle chaud, son cœur battre contre sa propre poitrine, et rien que tout ça, elle se sentait déjà heureuse et comblée. Ea se sentait tellement heureuse en cet instant... ses mains glissèrent le long de la nuque de son petit ami, caressant son crâne rasé afin de contenir son visage contre sa nuque à elle. Elle soupira de bien être avant de finalement murmurer tout bas « J'me sens heureuse depuis qu'on... j'me sens vraiment bien depuis qu'on est ensemble Keegan... J'me... j'me sens sereine, j'me sens bien, j'me sens en sécurité, j'me sens... vraiment en confiance avec toi... j'ai l'impression que... que... » ne parvenant pas à le dire, la jeune femme retenu un faible rire gêné avant de poser ses mains sur ses joues pour relever le visage de son petit ami et croiser son regard. Le fixant, en souriant faiblement et tout bas, dans un souffle, tenant toujours le visage de son petit ami contre ses mains elle murmure « j'arriverai pas à le dire mais j'pense que tu vois c'que j'veux dire ? » elle rigole et finalement, effectue un petit mouvement du bassin, glissant ses mains le long du corps de Keegan. Elle sent alors le corps nu de son petit ami contre elle et sourit. Cette idée qu'ils soient nus l'un contre l'autre à mourir d'amour l'un pour l'autre lui plaisait énormément. Ea adorait cette soirée, elle adorait qu'ils prennent leur temps, elle adorait regarder Keegan, elle adorait l'entendre lui dire qu'il l'aimait, elle adorait aussi tous les détails de cet instant, absolument tout. Jamais elle n'aurait pu imaginer une seule seconde que cette nuit, cette soirée, allait sans doute être la dernière. Que demain, tout allait changer. Que demain, tout serait dévoilé. La jeune femme se sentait juste heureuse, épanouie et dans un sentiment de bien être intense. Maintenant, Ea voulait que Keegan lui fasse l'amour, tout doucement, tendrement et avec tout l'amour qu'il pouvait ressentir pour elle, comme il le lui disait là maintenant. La jeune femme ne voulait pas que ça change, elle voulait que rien ne change jamais. « Keegan ? » murmura t-elle tout bas, attendant qu'il l'observe, qu'il lui donne toute son attention et quand se fut chose faite, elle lui murmura « Promets moi qu'on oubliera jamais ce qu'il se passe là, maintenant, et que ça changera jamais... » aussitôt dit, elle se rendit compte à quel point c'était cliché de dire ça, comme ça, maintenant mais en même temps, elle vivait un cliché, c'était la première fois qu'elle était amoureuse, c'était sa première vraie relation. Et approchant ses lèvres aux siennes, elle murmura dans un souffle « et maintenant, fais moi l'amour » avant qu'elle ne croque doucement la peau de la nuque de son petit ami, laissant ses mains glisser et agripper sa peau.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Keegan Pratt
à la classe New Yorkaise apparement
Et si tu apprenais à le connaitre ?
► Mes messages : 228
► La boite à cookies : 4902
► Date d'inscription : 18/03/2017
► Date de naissance : 17/03/1977
Voir le profil de l'utilisateur


le petit mot doux de Keegan Pratt qui mange un cookie le Sam 10 Juin - 15:40 ► réponds-lui !

ft. ... & ...
Votre résumé.

Votre titre
Cette soirée semble être si irréelle ils semblent pouvoir tout se dire sans crainte de paraitre trop niais, sans tomber dans les clichés, c'est comme si cette nuit était spéciale, qu'ils se dévoilaient chacun à sa façon sans avoir peur, sans trop en faire. En fait ils sont tout simplement eux, oui cette nuit ils sont tout simplement eux, sans chercher à se casser la tête, ils laissent leurs pensées s'exprimer avant que leurs cerveaux n'aient le temps de faire que ce soit. Avant qu'il ai le temps de les stopper et ce qu'ils se disent et tellement sincère, tellement beaux que ça perturbe autant l'un que l'autre. Après c'est peut-être ça l'amour, laisser les sentiments prendre le pas sur la raison. Elle lui demande de lui promettre de ne pas oublier cette soirée, et que cela ne doit pas changer. Il hoche la tête positivement toujours son regard planté dans le siens et son éternel sourire aux lèvres. Elle approche doucement ses lèvres des siennes, il s'attendait à un baiser il voulait l'embrasser, mais elle lui murmure contre ses lèvres une phrase, une phrase qui le fait rire. Il avait autant envie d'elle qu'elle ai envie de lui elle lui croque doucement la peau de sa nuque laissant ses mains s'agripper à sa peau. Cette fois il ne veut pas, non il ne veut pas casser ce moment, il ne veut pas qu'elle se sent rejeter une fois de plus. Tous ses sentiments qui s'intensifient au fil des jours, au fil des heures passaient à ses côtés l'effraie, car si un jour ces moments devraient s'arrêter, se stopper il ne sait pas comment il pourrait y faire face. II ne sait pas comment il pourrait apprendre à vivre sans tout ça, sans elle. Il va sans doute essayer d'oublier, se concentrer sur son boulot, l'éviter se faire muter quelques part loin d'elle. Il va prendre la fuite, oui il va prendre la fuite chose qu'il n'a jamais fait chose qu'il déteste faire. Il va doucement l'embrasser, joignant sa langue à celle de la blonde, tout en se collant un peu plus contre elle. Ses mains vont doucement caresser du bout des doigts les côtes de la jeune blonde alors que leur langue ne semble ne pas vouloir se quitter ce dernier décolle doucement ses lèvres de celle d'Ea pour aller embrasser son cou. Il dépose de beaux baisers qui petit à petit descendent jusqu'à sa poitrine qu'il embrasse aussi. Ses douces et tendres caresses quand à elle suit le même chemin que ses baisers. Elles descendent pour aller caresser ses cuisses puis encore, toujours en descendant il fait quelques caresses sur l'intimité de sa partenaire, il relève la tête vers la blonde avant d'aller l'embrasser, mais cette fois-ci d'une manière un peu plus passionnée. Il cesse ses caresses et colle un peu plus son bassin comme le reste de son corps contre celui d'Ea. Il sent une chaleur l'envahir, peut être l'excitation ou alors le simple fait de se laisser aller, de ne pas essayer de lutter de faire seulement ce qu'il veut et le faire là tout de suite sans se poser de questions. Là en ce moment ce qu'il veut c'est Ea, il veut qu'elle soit tout à lui et qu'elle le reste, il coupe le baiser à bout de souffle et plonge son regard dans le sien un doux sourire présent sur son visage puis doucement sans la prévenir il la pénètre. Il commence de doux mouvements de va et vient qui petit à petit s'intensifie au fil du temps.



Dernière édition par Keegan Pratt le Sam 17 Juin - 19:11, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ea A. McBrown
à la classe New Yorkaise apparement
Et si tu apprenais à le connaitre ?
► Ami à poil : Prend soin de [i]Pollock[/i], le golden retreiver (4 ans) de Logan, la meilleure amie de Keegan.
► Mes messages : 155
► La boite à cookies : 4487
► Date d'inscription : 01/05/2017
► Date de naissance : 13/03/1992
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.dontlooseyourcookies.org/t1474-ea-a-mcbrown-le-m


le petit mot doux de Ea A. McBrown qui mange un cookie le Sam 10 Juin - 19:45 ► réponds-lui !

Keegan a ce sourire doux gravé sur son visage, ce genre de sourire en coin, discret, qui se fait rare, qui se cache derrière un regard dur, mais qui n'en reste pas moins authentique et profondément sincère. Et c'est ce qu'Ea adore quand il sourit, elle sait qu'il ne ment pas. Ses pupilles azures ne la lâchent pas une seule seconde, ils s'observent, comme s'ils parvenaient ce soir à enfin lire l'un dans l'autre. Jamais auparavant, elle ne s'était sentie aussi bien, autant en confiance, autant en osmose avec lui. Lui, Keegan Pratt, un homme tellement mystérieux, si froid au début et désormais... désormais il faisait partie de sa vie de la plus belle des relations mais surtout ce soir, Ea avait l'intime conviction qu'ils venaient de vivre l'un de ces moments importants, fatidiques et bénéfiques dans leur histoire. Oui, ce soir, ils s'étaient enfin ouverts l'un à l'autre et surtout, ils s'étaient enfin apprivoisés. Ils dépassaient ce stade d'une histoire où la gêne, la timidité, les freins sont encore présents : ce soir, il n'y avait qu'eux, leur histoire, leur amour et c'était tout. Ea ressentait dans son corps tout entier, un amour brûlant et incroyablement fort pour lui, Keegan. Ses mains caressaient l'arrière de sa nuque, alors qu'ils s'embrassaient, avant qu'il ne laisse ses doigts jouer sur sa peau désormais sèche, la faisant frissonner. Elle adorait quand il faisait ça. En fait, elle aimait tout ce qu'il faisait, parce que ce soir, elle réalisait pleinement que oui, elle était totalement amoureuse de lui. La jeune femme sentie sa main frôler son intimité, ce qui la fit légèrement relever le bassin, collant une partie de son corps à celui du jeune homme. Il ne cessait de la regarder, mais elle n'était pas gêné par son regard, elle ne l'était plus. Elle se mordit la lèvre inférieure quand elle sentie les doigts de Keegan entrer en elle et commencer à s'agiter, provoquant des gémissements chez elle ainsi que des mouvements de bassin. Elle adorait ce moment, elle adorait ce qu'ils vivaient, elle adorait leur histoire. Elle se sentait incroyablement bien, heureuse et totalement libérée de ses peurs. Et ce n'était que grâce à lui et pour lui. La jeune femme laissa ses mains glisser le long des bras de Keegan, alors que sans prévenir, il retira ses doigts pour coller son bassin contre le sien et entrer en elle. Elle ne s'y attendait pas, elle ne pu retenir un fort gémissement, alors que ses doigts attrapèrent la peau de son petit ami. Ses yeux se fermèrent les premières secondes, le temps que Keegan entre totalement en elle et ce sentiment d'appartenance à lui, physiquement, psychiquement, totalement, était jouissif. Elle adorait cette idée de lui appartenir totalement. Ea ouvrit les yeux, trouvant le regard de Keegan, sentant son corps entrer en elle d'abord doucement, puis plus rapidement au fil du temps, la jeune femme adorait le sentir en elle. Ils ne faisaient plus qu'un. Un seul être. Elle adorait ça. Se laissant aller, la jeune femme contracta ses abdos pour relever sa tête contre les épaules de Keegan, très vite il comprit et se redressa à son tour, entraînant Ea contre lui. Il était désormais assis sur le lit, toujours en elle, assise sur lui à son tour. Ea encercla les épaules de Keegan de ses bras, sentant ses mains sur ses cuisses, pour l'aider à effectuer des mouvements autour de son anatomie pénétrante. Ea nicha son visage contre la nuque de son petit ami, les cheveux défaits, elle ne retenait pas ses gémissements contre l'oreille de Keegan, qui se faisaient de plus en plus entendre. Ea se sentait heureuse, un sentiment de plénitude, de paix intérieure, de sérénité venait de trouver sa place dans son esprit, dans son corps. Elle était là où elle avait toujours rêvée d'être, aux côtés de la personne qu'elle aimait sincèrement, avec laquelle elle voulait construire quelque chose. Ea n'avait jamais imaginé une seule seconde qu'elle pourrait vivre ça un jour. Elle se sentait émue, elle se sentait à la fois fragile, mise à nue et en même temps, invulnérable parce qu'elle avait trouvé l'homme de sa vie. Elle en était convaincue. Elle se sentait bien, le monde pouvait arrêter de tourner, la guerre pouvait éclater, elle ne pensait pas au Monde qui continuait de tourner. Non, c'était comme si là, ils vivaient en apesanteur, dans une bulle protectrice de tous mes maux. Il n'y avait qu'eux, heureux, en paix. La jeune femme sentie quelque chose rouler sur sa joue. Elle pleurait. Mais pas de tristesse, absolument pas. Elle se mit à sourire, ralentissant alors sa cadence contre le corps de Keegan. Il devait se demander pourquoi, elle recula son visage pour croiser son regard. Il vit forcément qu'elle pleurait, mais elle avait un immense sourire sur le visage. Toujours ses bras autour de ses épaules, elle dit en rigolant, dans un souffle « J'me sens heureuse... » c'était idiot, de pleurer de bonheur maintenant. C'était stupide, mais elle ne le contrôlait pas. Parce que tout ça pour elle, c'était nouveau. Keegan était le premier homme à qui elle avouait ses sentiments et pour lequel elle en éprouvait et qu'elle en avait conscience et surtout : pour lequel elle était totalement en confiance et heureuse. Sa main effaça sa larme humide de son visage, toujours en rigolant légèrement, toujours en souriant et regardant Keegan. Ses mains retrouvèrent la nuque de Keegan, elle colla son front au sien et effectua de lents mouvements de bassin avant d'embrasser ses lèvres, capturant l'une d'elles entre ses dents, légèrement, toujours en souriant pour finalement murmurer en le regardant droit dans les yeux « en fait... j'me lasse pas de te le dire... » elle savait qu'il savait de quoi elle parlait. De ces trois mots magiques, libérateurs, qu'il lui avait un peu forcé à dire plus tôt mais qui agissaient désormais comme une barrière franchie en elle, et pour eux. Continuant ses lents mouvements de bassin, entre des gémissements étouffés, toujours en le fixant, elle approcha ses lèvres de celles du jeune homme pour lui dire tout bas « je sais pas ce que tu m'fais, ce que tu allumes en moi, mais j'adore ça » et bien sûr, elle ne parlait pas de leurs ébats. Mais de tout le reste, de tout ce qu'il enclanchait chez elle et non, réveillait, puisque ça n'avait jamais existé auparavant pour elle. C'était la première fois pour Ea, tout ça... Elle embrassa sensuellement ses lèvres, donnant alors des coups de bassin plus durs contre celui de son petit ami. Accélérant la cadence, entre deux gémissements, elle retrouva son oreille pour dire tout bas encore une fois, les trois mots magiques dans lequel elle trouvait tant de plaisir à lui dire.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Keegan Pratt
à la classe New Yorkaise apparement
Et si tu apprenais à le connaitre ?
► Mes messages : 228
► La boite à cookies : 4902
► Date d'inscription : 18/03/2017
► Date de naissance : 17/03/1977
Voir le profil de l'utilisateur


le petit mot doux de Keegan Pratt qui mange un cookie le Sam 17 Juin - 21:23 ► réponds-lui !

ft. ... & ...
Votre résumé.

Votre titre
Jamais il n'aurait pensé que cette journée aurait pu se finir comme ça, elle avait tellement mal commencé avec la mission. Aujourd'hui il était énerver contre Ea, il lui en voulait beaucoup de ce qu'elle a fait pendant la mission. Puis il a eu peur, peur de la perdre, en quelques secondes il a ressentit une immense peur, il a était déstabilisé, lui qui contrôle toujours tout d'habitude, ce soir il est passé par toutes les émotions possibles. Ils ont tous les deux prit conscience que cette soirée est spécial, ils ont tous les deux franchit un cap, Ea elle a apprit à s'exprimer, elle a apprit à surmonter cette barrière que inconsciemment elle  avait mise entre eux. Cette barrière qui arrangeait bien Keegan d'un côté, une fois cette barrière détruite l'agent à apprit et surtout à accepter de la faire rentrer dans sa vie. Il était même prêt à tout lui raconter, a tout lui dire pour son frère, il fait confiance, il fait maintenant entièrement confiance. Les voilà lié l'un à l'autre dans le sens propre du terme, il aimé cette idée, cette idée qu'elle lui appartient totalement et ce dans tous les sens des termes. Lorsqu'elle ralentie la cadence le brun va automatiquement poser son regard dans le sien, et remarque tout de suite les larmes couler sur les joues de sa partenaire. Son expression faciale montre alors une expression d'incompréhension mélanger à un léger sentiment d'inquiétude mais il n'a pas le temps de dire ou faire quoique se soit que la blonde prend la parole.


« J'me sens heureuse... »

Il lâche un léger soupire soulager tout en baissant les yeux quelques millièmes de secondes avant de le reposer ses yeux bleus dans le regard de la blonde. Il esquisse un de ses tendres sourires avant de rapporter une de ses mains sur la joue droite de la blonde pour lui enlever les larmes qui coulent, alors que la main de la blonde va effacer les larmes présentent sur son autre joue il dit alors tout bas « j'aime pas te voir pleurer ». Cette phrase ne lui était pas destiné, à vrai dire il l'a tellement dit bas que ce n'est pas sur qu'elle est pu l'entendre, il a plus pensé à haute voix qu'autre chose à vrai dire. Finalement sa main retrouve la nuque du brun et leurs bassins continuent leurs doux mouvements. La jeune femme capture la lèvre inférieure du brun qui sourit, son regard et toujours planté dans le sien, il n'arrive pas à détacher son regard de celui d'Ea c'est comme s'il ne voulait rien louper, comme s'il voulait voir n'importe quelle de ses réactions, de ses sourires, elle finit par lui murmurer qu'elle ne lassera jamais de le lui dire. Il comprend tout de suite de quoi elle parle, il rit légèrement avant de passer une de ses mains dans dos pour la prendre un peu plus contre lui. Il lui chuchote alors tout doucement dans l'oreille ces trois mots, ces trois mots qu'il ne lui a dit qu'une seule fois en fin de compte. Il rapproche ensuite ses lèvres pour l'embrasser, à peine leurs lèvres se séparent qu'Ea les unit une ultime fois, non pas pour un baiser comme la fait Keegan précédemment mais pour lui chuchoter quelque chose.



« je sais pas ce que tu m'fais, ce que tu allumes en moi, mais j'adore ça »


Il comprend qu'il ne s'agit pas de leurs ébats enfin il croit qu'elle ne parle pas de ça. Non il sait très bien qu'elle ne parle pas de ça elle vient l'embrasser sensuellement baiser auquel il répond tout de suite. La langue de Keegan va vite retrouver celle d'Ea tandis qu'une de ses mains va doucement caresser le dos de la blonde du bout des doigts. Elle accélère la cadence, cadence que Keegan suit avec plaisir il l'entend gémir ce qui l'excite un peu plus ce qui entraine inévitablement une légère accélération dans les mouvements de bassin de Keegan. La blonde finit par chuchoter les trois mots, ces trois mots qu'elle avait avant tant de mal à dire. Il pose son front contre le sien posant son regard azur dans celui de la blonde, son regard n'est pas le même qu'il a l'habitude de lui adresser. On va dire que les mouvements de bassins et l'excitation qui monte au fil des minutes à sa part de responsabilité. Il y a une certaine once d'envie dans ce regard, oui il a envie d'elle mais malgré cette envie qui se fait de plus en plus présente et qui devient de plus en plus dur à contenir il y a aussi beaucoup d'amour. Il finit par lui répondre un doux sourire présent sur son visage « Moi aussi je t'aime » il va doucement l'embrasser reprenant ses caresses et joignant sa langue à la sienne. Ses mouvements de bassins se fait de plus en plus rapide tandis que sa langue va doucement jouer avec celle de la blonde.


Dernière édition par Keegan Pratt le Dim 18 Juin - 20:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ea A. McBrown
à la classe New Yorkaise apparement
Et si tu apprenais à le connaitre ?
► Ami à poil : Prend soin de [i]Pollock[/i], le golden retreiver (4 ans) de Logan, la meilleure amie de Keegan.
► Mes messages : 155
► La boite à cookies : 4487
► Date d'inscription : 01/05/2017
► Date de naissance : 13/03/1992
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.dontlooseyourcookies.org/t1474-ea-a-mcbrown-le-m


le petit mot doux de Ea A. McBrown qui mange un cookie le Dim 18 Juin - 18:10 ► réponds-lui !

Ea sentie son corps tout entier frissonner lorsque Keegan lui murmura qu'il l'aimait. Ces trois mots avaient tellement de pouvoir, en elle et aussi sur elle. C'était incroyable de voir comment ils avaient pu évoluer, eux, les coéquipiers du FBI, pour en arriver à cette soirée, à cet instant. D'abord un duo, pour finalement devenir qu'un seul être. Ea se sentait tellement en connexion avec Keegan en cet instant, et ce, dans tous les sens du terme. La jeune femme soutenait le regard qu'il posait sur elle, un regard tendre et passionné. La jeune femme souriait, embrassant langoureusement son petit ami lorsqu'il détachait son regard d'elle. Les mains d'Ea trouvèrent la peau de Keegan, malaxant passionnément sa chair pour gérer ces sentiments et sensations qu'elle éprouvait à l'intérieur d'elle. Ea sentait le corps de Keegan sur le sien, leur deux corps étaient unis et elle ne s'était jamais aussi proche de quelqu'un qu'en cette seconde. Ea sentait que les choses avaient changées à partir de maintenant. Ils allaient être bien plus proches qu'auparavant, c'était une certitude. Keegan accéléra la cadence de son bassin contre celui de la jeune femme. Bientôt, les gémissements d'Ea se transformèrent en légers cris étouffés contre la peau brûlante de son petit ami. Rapidement, elle plaça ses mains à plat sous le corps de Keegan, contre son torse. Elle émit une pression, leurs regards se croisèrent et elle se redressa. Keegan comprit et le duo se retrouva en position assise, Ea assise sur Keegan, une cuise de chaque côté du corps du jeune homme. Les mains d'Ea retrouvèrent la machoire de son petit ami, confrontant son regard au sien, alors qu'elle s'empale de nouveau sur lui. Elle lui sourit, tandis que ses coudes à elle, lui glisse sur ses épaules à lui. Ea retrouva la cadence de tout à l'heure, bien évidemment aidée par Keegan et rapidement, ses cris se firent de nouveau entendre. La cadence continua d'accélérer, laissant naître sur leurs peaux, une fine couche de sueur. La voix d'Ea se faisait entendre, vivement, alors qu'elle suivait le rythme cadencé. Ea comprit très rapidement que ça allait venir très vite. A peine eut-elle le temps d'y penser, qu'elle sentie son bas ventre se contracter un peu plus autour du corps de Keegan. Ses mains devinrent folles, griffant légèrement du dos de Keegan à plusieurs reprises, un peu partout. Son corps ondulait presque violemment contre le bassin de Keegan, et très vite, elle lui lança entre deux cris qu'elle allait venir, tout de suite. Accélérant davantage, l'orgasme ne tarda pas à apparaître. Ea bascula légèrement le corps en arrière, avant de se laisser retomber sur le corps de Keegan. Son souffle était très rapide, son cœur battait fort dans sa poitrine. Ses mains vinrent caresser la peau humide de Keegan, ils collaient l'un à l'autre. Ea redressa le visage pour croiser le regard de son petit ami, partageant alors un sourire l'un à l'autre avec cette même idée en tête : « C'était génial » Le corps las, suivant celui de Keegan, ils se retrouvèrent bientôt allongés l'un contre l'autre, Ea sur Keegan, la tête collée contre son torse. Elle ferma les yeux une seconde, essayant de calmer son souffle alors qu'elle lança tout bas « On a plus qu'à reprendre une douche » quoique cette idée ne la ravissait pas totalement, puisque cela pourrait freiner les envies sexuelles nocturnes de son petit ami, alors que s'ils restent sales, autant continuer à se salir hein. La jeune femme resta les yeux clos, à caresser les bras de Keegan du bout des doigts. Ea ne pensait pas à demain, lorsqu'il faudrait aller au travail, avoir la discussion avec le grand chef et finalement se retrouver aux archives. Demain allait être presque aussi éprouvant émotionnellement qu'aujourd'hui. Sauf que là, elle le savait par avance. Finalement, elle fronça les sourcils pour ne pas penser à demain, se collant complètement contre le corps de son petit ami, toujours les yeux clos, elle soupira de bien être, rigolant alors un peu et puis ajouta tout bas « J'me sens vraiment bien... avec toi... et puis ce soir [pause] j'ai l'impression que c'est l'une de ses soirées dont on se souviendra.... » pour ne pas ajouter le « toujours », elle s'arrêta et rigola légèrement, attendant une réaction de son petit ami.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Keegan Pratt
à la classe New Yorkaise apparement
Et si tu apprenais à le connaitre ?
► Mes messages : 228
► La boite à cookies : 4902
► Date d'inscription : 18/03/2017
► Date de naissance : 17/03/1977
Voir le profil de l'utilisateur


le petit mot doux de Keegan Pratt qui mange un cookie le Dim 18 Juin - 20:41 ► réponds-lui !

ft. ... & ...
Votre résumé.

Votre titre
Ea suit le nouveau rythme que Keegan à prit, très vite tout s'accélère, tout devient plus intense, ce qui ne lui déplait pas bien au contraire. Le contact de leur deux corps chauds, les gémissements d'Ea qui deviennent peu à peu des cris, toutes ses choses ne font que l'exciter davantage, lui qui est d'habitude une personne aussi froide que le marbre le voilà maintenant aussi chaud que la braise. C'est la première fois qu'une personne lui fait ressentir autant de choses, c'est la première fois qu'une personne lui fait se sentir vraiment, non pas grâce l'acte sexuelle, mais grâce à pleins d'autres choses qui semble insignifiante, mais qui pourtant au fil du temps a prit une grande place dans la vie de ce dernier. Aujourd'hui il peut le dire il vient de passer un cap dans sa vie, ils viennent tous les deux de passer un cap dans leur vie de jeune couple. Tout va tellement vite qu'il ne tarde pas à se sentir venir, sa partenaire ne tarde pas lui dire qu'elle est au même stade que lui elle accélère encore le rythme et l'orgasme n'arrive que quelqu'un instant après, comme la dernière fois ils arrivent tous les deux en même temps. Instinctivement il a la reprend doucement contre lui, reprenant un peu sa respiration, ils collaient l'un à l'autre, chose qu'il n'apprécie pas habituellement, mais là vous l'avez très bien comprit c'est bien la dernière chose à quoi il pense. Il se contente de la câliner doucement, reprenant peu à peu son souffle. Leur regard se recroisent une dernière fois, ils se partagent un sourire tout en pensant la même chose avant que Keegan l'entraine avec lui pour s'allonger dans son lit. Il la prend contre lui et commence à la câliner quelques secondes avant qu'Ea dise tout bas.

« On a plus qu'à reprendre une douche »

Il rigole, à vrai dire il n'a pas trop envie de prendre une douche, il a envie de prolonger ce moment d'intimité, de douceur, il a peur de perdre cette aura de bien être en partant. Il lui embrasse sur le front tout en la serrant un peu plus contre lui en lui murmurant « On ira plus tard ». Il la câline tout en pensant à demain, à ce qu'elle va devoir subir, cette idée ne lui plait pas trop. La « discussion » avec le patron est une chose qui ne lui plait pas. L'idée qu'elle soit dans les archives, qu'elle puisse tomber sur le dossier de son frère lui vient aussi à l'esprit. Il doit faire quelque chose pour ce problème. Il ne veut pas qu'elle le découvre de cette façon, il veut lui dire lui de vive voix. Même s'il y a peu de chance qu'elle tombe sur le dossier il a quand même un risque, risque qu'il ne veut pas prendre. Demain il réglera ce problème, là, ce soir il ne veut pas se prendre la tête, il veut profiter de ce moment. Il est vite tiré de ses pensées par la voix de la blonde.

« J'me sens vraiment bien... avec toi... et puis ce soir [pause] j'ai l'impression que c'est l'une de ses soirées dont on se souviendra.... »

Il répond tout de suite après elle

" Pour toujours ?"

Il lâche un léger rire toute en la serrant contre lui et en lui embrassant le front.

"Oui on va pas l'oublier"

Il voudrait lui en parler, oui il y pense maintenant qu'ils sont si proches, maintenant qu'il a le courage de tout lui dire ce ne serait pas une bonne idée ? Ne faut-il pas sauter sur l'occasion ? Il hésite, il hésite tellement qu'il finit par ne rien dire. Non, il ne veut pas casser ce moment il la câline, il la câline comme s'il voulait se faire pardonner. Comme s'il sait qu'il est en train de faire une connerie. Il lui embrasse doucement le sommet de sa tête, toujours ce sentiment de culpabilité qui lui préoccupe l'esprit.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ea A. McBrown
à la classe New Yorkaise apparement
Et si tu apprenais à le connaitre ?
► Ami à poil : Prend soin de [i]Pollock[/i], le golden retreiver (4 ans) de Logan, la meilleure amie de Keegan.
► Mes messages : 155
► La boite à cookies : 4487
► Date d'inscription : 01/05/2017
► Date de naissance : 13/03/1992
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.dontlooseyourcookies.org/t1474-ea-a-mcbrown-le-m


le petit mot doux de Ea A. McBrown qui mange un cookie le Lun 19 Juin - 9:09 ► réponds-lui !

Ea sentait l'étreinte de Keegan autour de son corps. Elle le sentait tout contre elle, l'encerclant de ses bras qu'elle caressait du bout des doigts. Elle avait toujours les yeux clos, soudainement épuisée par le poids de cette journée, la mission en plus de cette soirée devenaient éreintantes. Et puis elle se sentait tellement bien ici, contre lui. La jeune femme se mit à sourire lorsqu'il termina sa phrase et elle se colla un peu plus contre lui, sentant alors les lèvres de Keegan se déposer contre son front. Mon dieu, ce qu'elle se sentait bien en cet instant, elle ne voulait être nul part ailleurs, elle savait que sa place était ici, à ses côtés, contre lui. Elle se sentait tellement apaisée, heureuse, comblée. La jeune femme murmura tout bas « J'me sens tellement bien que j'crois que je vais pas tarder à m'endormir... » sa voix n'était qu'un murmure. Ea avait un sourire aux lèvres, qui ne semblait pas pouvoir s'effacer, toujours allongée sur le corps nu de son petit ami, le visage posé à même son torse, sa main ralentissant ses mouvements sur la peau de Keegan, au fil des secondes. « en fait... je crois que je m'endors... j'me sens trop bien... mon amour » Ea avait soufflé ces derniers mots naturellement, sans s'en rendre compte. Elle était en train de s'endormir, en réalité, elle venait de s'endormir. Epuisée par cette union passionnée, et par sa journée, elle se laissa aller contre le corps rassurant de son petit ami, s'endormant alors contre lui.
Ea passa toute sa nuit contre le corps de son petit ami, ne désirant pas s'en défaire plus d'une minute. Elle qui pourtant adorait dormir dans son coin du lit, en règle générale, ce soir, elle ne voulait pas le quitter une seule seconde. Comme si c'était la dernière fois... une étrange sensation. Finalement, c'est le réveil matin qui les réveilla tous les deux, à six heures du matin. Ea ouvrit péniblement les yeux, elle était allongée sur le côté, les bras de Keegan entourant son corps. Elle sourit. Sa main alla se poser sur la chair de son petit ami qu'elle caressa tendrement alors que la lumière du jour commençait à pénétrer la chambre à travers les stores. Ea sentie le corps de Keegan commencer à remuer derrière elle, il se réveillait doucement. Elle sourit. Elle se retourna pour se retrouver en face de lui, et découvrant son visage encore endormi, elle ne tarda pas à caresser le visage du bout des doigts avant de déposer ses lèvres sur les yeux clos, le nez, les lèvres de son petit ami, tout doucement. « bonjour mon amour » sourit Ea en murmurant ça tout bas. Et oui, elle ne s'était peut être pas vraiment endormie hier soir en disant ça.... Keegan semblait apprécier ces caresses, mais il n'avait pas la force de se lever encore. Ea avait également envie de rester au lit toute la journée. Elle grimpa sur son petit ami, embrassant l'ensemble de son corps par de petits baisers doux et tendres, laissant ses mains caresser sa peau. Elle espérait que ça l'aiderait à se réveiller. Mais ça avait aussi pour but de l'exciter, alors elle décida de se lever, nue, elle chercha sa culotte avant d'enfiler une chemise de son petit ami qui trainait là. Elle quitta la chambre en essayant de ne pas faire de bruit et se rendit dans la cuisine pour préparer le café. Elle avait envie de prendre soin de lui et cela commençait par ce genre d'attentions. En fait, Ea était tout simplement totalement amoureuse de lui. Dans la cuisine, elle trouva tout ce qu'il fallait pour faire le café, elle ouvrit aussi les volets et les stores pour laisser la lumière matinale caresser sa peau. Ea était face à la cafetière, dos à l'entrée de la cuisine, regardant les goutes de café tomber dans la cafetière, repensant à cette fabuleuse soirée qu'ils avaient passés ensemble la veille. Elle se sentait toujours aussi heureuse.
Finalement, Keegan se leva pour la rejoindre. Entre deux baisers, gestes tendres, ils parvinrent à prendre leurs cafés respectivement ainsi qu'à se préparer pour aller au travail. Ea sentait le stress monter crescendo au fil des minutes qui défilaient. Une fois préparés, Ea prit ses affaires pour finalement grimper dans la voiture de Keegan, afin de traverser tout NY pour rejoindre les locaux du FBI.

THE END
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
à la classe New Yorkaise apparement
Et si tu apprenais à le connaitre ?



le petit mot doux de Contenu sponsorisé qui mange un cookie le ► réponds-lui !

Revenir en haut Aller en bas
 

Tu n'en fais qu'à ta tête (Keegan)


DON'T LOOSE YOUR COOKIES™ :: Se sentir bien parmis nous, A friend is what the heart needs all the time ! :: Les joies du New York Times :: Le joli cimetiére des cookies finis
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

 Sujets similaires

-
» Demain soir... je fais une raclette
» Contrefacon... j'en ai aussi fais les frais...
» SHERIFF FAIS MOI PEUR
» Les flottilles amphibies en Indochine - Fais et Fain - Dinas
» Chéri, tu me fais un bébé?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-