Soirée entre potes (feat. Ian)

Partagez | .
 

Soirée entre potes (feat. Ian)


DON'T LOOSE YOUR COOKIES™ :: New York et son rythme, We do not remember days, we remember moments ! :: Dépensons à Manhattan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Matthew J. Pratt
à la classe New Yorkaise apparement
Et si tu apprenais à le connaitre ?
► Ami à poil : Parfois nounou de Venus, le chat noir de sa fille & cuisto pour un husky du non de Volt.
► Mes messages : 199
► La boite à cookies : 2809
► Date d'inscription : 19/04/2017
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.dontlooseyourcookies.org/t1347-matthew-firefight


le petit mot doux de Matthew J. Pratt qui mange un cookie le Lun 24 Avr - 18:00 ► réponds-lui !

Soirée entre potes

   
feat. ian & matthew

   
Ce soir-là, il n'était pas de garde et Marley était avec sa marraine alors Matthew avait une soirée de libre. Il aurait pu accompagner ses collègues au pub irlandais du coin, sauf qu'il avait une meilleure option pour le reste de la soirée. Il avait téléphoné à Ian en début de semaine et ce dernier lui avait dit qu'il s'était découvert un demi-frère. Ce qui était chouette en soi. Enfin, le pompier ne connaissait pas toute l'histoire en fait. Alors il ne savait pas s'il devait se réjouir ou non pour son pote de cette nouvelle. Donc, Matt s'était libéré cette soirée et il avait prévenu Ian qu'il allait passer chez lui. En plus, il y avait un match de football retransmis à la télévision. Donc, il y avait de quoi passer une bonne soirée en perspective. D'ailleurs, il avait apporté deux belles pizzas, une fromage et une royale, histoire que les deux hommes puissent avoir le choix. Bien sûr, avant de quitter la caserne, il avait téléphoné à sa princesse. Cette dernière lui avait une nouvelle fois raconté le programme de sa soirée. Ce qui avait amusé le soldat du feu. Mais il ne se lassait pas d'écouter sa fille qui parlait avec un tel enthousiasme. C'était agréable. Marley avait été quelque peu déboussolée suite au divorce. Mais elle s'était rapidement adaptée à la situation. Et Matt n'avait plus ce sentiment de culpabilité quand sa princesse ne passait pas la nuit dans son lit, dans leur appartement. Et c'était bien. Parce qu'ils pouvaient tous les deux profiter à nouveau de moments passés l'un sans l'autre. Et puis, cela leur faisait aussi bien plus de choses à raconter quand ils se retrouvaient le lendemain. Matthew avait donc pris sa voiture. Il avait conduit quelques minutes avant d’accéder dans son quartier où résidait également son ami de longue date. Cela avait mis plus de temps que prévu à cause des éternels embouteillages à cette heure de la journée. Et comme souvent, il se disait que la sirene de son camion aurait fait des miracles au milieu de ces files de voitures, collées les unes aux autres. Enfin, il avait pris son mal en patience, espérant que les pizzas n'allaient pas trop refroidir. Parce qu'il n'était pas fan du réchauffage par micro-onde, même pas du tout. Et pourtant, il était parfois un peu obligé d'y avoir recours quand il ne restait que ça à la caserne et qu'il n'avait pas le courage de préparer autre chose.

Après quelques minutes, il arrivait enfin à bon port. Le pompier gara la voiture devant le domicile de Ian. Il savait que la fille de ce dernier était absente également. Elle dormait chez une amie. C'était quand même chouette les samedis soirs. Bien que certains auraient préféré faire autre chose de leur soirée. Lui, le programme de ce soir lui convenait à merveille. Et puis, il n'avait pas trop envie de sortir ces derniers temps. Bien que ses collègues le poussaient à venir avec eux régulièrement, histoire qu'il rencontre de jolies femmes. Matthew n'avaient pas vraiment besoin de ça pour en rencontrer. Il avait même quelques aventures, mais toujours sans lendemain. C'était encore une situation difficile pour lui. Il ne voulait pas imposer qui que ce soit à sa fille. Alors comme il savait qu'il s'agissait d'histoire sans lendemain, il ne s'impliquait jamais. Défaut ou non. Pour l'instant, cela lui convenait. Bref, il s'empara des deux boites carrées et il se dirigea vers la porte d'entrée de son meilleur ami. Il frappa deux bons coups à la porte tandis qu'il verrouillait à distance sa voiture garée sur le trottoir d'en face. Il n'attendait pas longtemps avant d'entendre des bruits de pas derrière la porte. Trois minutes plus tard, Ian ouvrait celle-ci. « Salut ! J'ai pris des pizzas en chemin. » Il salua son pote et lui donna les deux cartons avant d'entrer dans l'appartement quand son ami l'invita à le faire.

   
   
made by guerlain for bazzart
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ian G. Harving
à la classe New Yorkaise apparement
Et si tu apprenais à le connaitre ?
► Ami à poil : Un chat tigré du nom de Tigre
► Mes messages : 268
► La boite à cookies : 4635
► Date d'inscription : 06/02/2017
► Date de naissance : 15/07/1984
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.dontlooseyourcookies.org/t464-gods-and-monsters-


le petit mot doux de Ian G. Harving qui mange un cookie le Lun 24 Avr - 23:10 ► réponds-lui !

Soirée entre potes.
Ian & Matt

C'est un Samedi soir, ordinaire pour le pasteur que je suis. Les vieilles de la chorale ont fait leur maudites répétition de chant à m'en crever les tympan, j'ai payé Franky le gosse du laveur de carreaux pour qu'il aspire l'église pour la messe de demain et moi et bien j'ai tranquillement pu fumer ma clope sous le proche de l'église en disant au revoir à ma fille qui part pour la soirée chez une de ses amies. C'est dingue comme elle a grandis vite ! Il y a même pas 1 an elle avait encore peur d'aller à l'école seule et là elle part dormir chez une amie. Ou c'est elle qui grandie trop vite ou c'est moi qui me fait vieux ? Je tire sur ma clope comme un damné en chassant cette pensée d'un revers de main, alors que derrière moi le bruit de l'aspirateur s'arrête enfin. Le petit Franky range ensuite le matériel dans le placard, il passe devant moi en coupe de vent, il me dit à demain et moi je me contente de lui faire un signe de tête. Vous savez ce que j'aime le plus dans le fait d'être enfin seul ? Ben c'est le calme ! Malgré le tumulte qui règne dans Hell's Kitchen, je me sens bien tranquillement installé sous mon porche. Certaines personnes me saluent et y en a même qui souhaite me parler ! Oh bordel Ian il est temps que tu rentre ! Je fais signe qu'il est tard au type qui s'avance vers les marches de l'église et heureusement il se casse ! C'est pas que j'aime pas mon job, mais ce soir j'ai un truc de prévu ! Une grande latte suffit à ma clope pour qu'il ne lui reste plus que le filtre que je lance dans la rue. Je rentre ensuite à l'intérieur de l'église. Je ferme les portes puis je monte tranquillement chez moi dans l'appart au dessus de l'église où je vis avec ma fille.

L'endroit est calme et paisible. Mon intérieur n'est pas luxueux, mais il est douillet et généralement les gens s'y sentent bien. Comme tout les soirs c'est le même rituel. Je pose les clés de l'église dans le cendrier devant la porte, je retire mon col, j'allume la télé, j'enlève mes godasse et je me cale en attendant que mon meilleur ami arrive. C'est ce que j'aime le plus dans le fait de pas avoir ma fille à la maison, je peux profité d'un moment pénard avec mon pote. En plus en ce moment j'ai besoin de parler. Il y a tellement de changement dans ma vie, que je ne sais plus trop où j'en suis. Je me crois orphelin et sans famille depuis toujours et voilà qu'il me tombe dessus un mystérieux demie frère ! Ce type a de gros problèmes familiaux et franchement j'avoue que le fait qu'il se soit fait tirer dessus ne me dit vraiment rien qui vaille ! Et dire qu'Alessandro fait à présent partie de ma vie et que vais devoir le présenter à ma fille. J'espère qu'il aimes les enfants ? Je ne lui ai même pas demandé si lui même en avait ? Je suppose que vue que j'ai parlé de ma fille si il en avait un il me l'aurait dit non ?

On frappe à la porte. Je me lève et je vais ouvrir la porte en traînant allègrement des pieds. Dés que j'ouvre mon ami m'annonce fièrement qu'il a pris des pizzas ! "Toi tu sais vraiment comment me parler ! Aller entre." Dis je en lui frappant amicalement l'épaule. Une fois Matt à l'intérieur, je porte les cartons de pizzas sur la table basse et je file chercher les bières. "Une pizzas c'est cool, avec une bière c'est mieux !" Dis je en souriant. Je décapsule d'un tour de main ma bière en me calant ensuite à coté de Matt. "Je peux te dire que ça me fait plaisir de te voir. Je t'avoue qu'en ce moment j'ai vraiment besoin de parler à un ami. Je te jure je suis à la limite de la folie avec tout ce qui me tombe dessus. J'ai un frère enfin un demie frère et une mère qui est quelques part en Italie ! C'est vraiment un gros bordel !" J'avale ensuite une grosse gorgée de ma bière en prenant une part de Pizzas. "Voilà qui me remonte le moral ! Une bonne pizza, une bière posée avec mon pote y a rien de mieux pour retomber les pieds sur terre tu ne crois pas ?" Je sors mon paquet de clope et je m'en grille une. "J'en profite qu'Angie soit pas là. Je ne fume pas dans l'appart quand elle est à la maison. En fait je fume plus souvent dans la maison de dieu que dans ma propre baraque !" J'éclate ensuite de rire à ce constat. Je suis vraiment un drôle de type.

Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Matthew J. Pratt
à la classe New Yorkaise apparement
Et si tu apprenais à le connaitre ?
► Ami à poil : Parfois nounou de Venus, le chat noir de sa fille & cuisto pour un husky du non de Volt.
► Mes messages : 199
► La boite à cookies : 2809
► Date d'inscription : 19/04/2017
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.dontlooseyourcookies.org/t1347-matthew-firefight


le petit mot doux de Matthew J. Pratt qui mange un cookie le Dim 30 Avr - 18:55 ► réponds-lui !

Soirée entre potes

 
feat. ian & matthew

 
Ce genre de soirées, il les appréciait. Même s'il avait l'impression qu'elles étaient de plus en plus rares. Difficile de trouver un peu de temps pour les potes quand il avait un métier aussi prenant que le sien. Et qu'il avait une princesse qui accaparait le reste de son temps libre. Matthew savait déjà que son boulot pouvait parfois être extrêmement prenant. Mais il faisait toujours en sorte de privilégier autant que possible, sa vie privée. Et cela commençait bien sur avec sa fille. Pour le reste du temps, le pompier retrouvait ses amis pour passer des soirées au calme ou devant un bon match comme ce soir-là. Il venait retrouver Ian. Lui aussi, il était papa d'une fillette et il comprenait bien l'importance de la famille. Même s'il n'était jamais mécontent de retrouver des amis autour d'une bonne bière. Alors ce soir, c'était leur soir. Marley était avec sa marraine et la fille de Ian qui était aussi la meilleure amie de Bob était chez une copine également. Ce qui arrangeait les hommes. Devant un bon match à la télévision, avec de la pizza et une bonne bière, Matt ne pouvait rien demander de mieux. « Je confirme. C'est bien mieux avec une bière. » Il esquissa un sourire en suivant Ian jusqu'au salon. Le pompier s'était installé confortablement. Ce n'était pas la première fois qu'il venait ici et il y prenait toujours autant de plaisir. Quand on passait dans le quartier, les gens ne se doutaient pas qu'il y avait un appartement là et qu'il était des plus confortables. En tout cas Matthew s'y sentait bien à chaque fois qu'il y venait. Et puis, c'était toujours agréable de retrouver Ian et de passer une soirée tranquille avec lui. Enfin tranquille était un mot faible étant donné que son meilleur ami avait une nouvelle importante à lui annoncer. Et le pompier était bien curieux de savoir ce qu'il en était. Même s'il n'était pas d'un naturel curieux, tout ce qui concernait le pasteur, le concernait également même si c'était dans un autre degrés. Matthew prit une gorgée de sa bière quand le religieux reprit la parole. Il était très surpris par les paroles de son ami. Ce dernier s'était découvert un frère. Ou plutôt un demi-frère. La nouvelle était récente et à en croire les paroles et le comportement de Ian, cela le chamboulait encore. Et Matt le comprenait. C'était une nouvelle qui changeait toute une vie. Il garda son regard sur le religieux tout en le laissant reprendre la parole et un bout de pizza au passage.  « Je comprends que ça doit te chambouler tout ça. Et tu as appris cette nouvelle, il y a longtemps ? » Malheureusement, Matthew était assez occupé également de son côté. Et les deux amis ne pouvaient pas se voir quand ils le souhaitaient. Mais ce soir, le pompier voulait jouer son rôle de meilleur ami et être là pour Ian. Parce qu'il ne savait pas comment il réagirait si la situation était inversé. Bien que Matt avait déjà deux frères aînés. Frères dont il avait toujours été très proches. Mais c'était en partie à cause de leur passé familial. Ils avaient appris à se serrer les coudes les uns les autres. Et à vrai dire, le pompier ne voyait pas sa vie sans ces derniers. Il avait besoin d'eux. Et inversement. Et c'était pour cette raison qu'il aidait à sa façon et soutenait Keegan dans sa volonté d'innocenter Jordan. C'était quelque chose qui leur tenait à cœur. Et les frères Pratt ne voulaient pas abandonner. « C'est toi qui a découvert tout ça ou c'est lui qui est venu à toi ? » Des questions et encore des questions mais Matthew avait besoin de savoir. Ces questions étaient naturelles et elles avaient besoin de réponses. Et qui de mieux placé que Ian pour les donner ? Le pompier reposa ensuite sa bière et prit une part de pizza à son tour. Il prit une part de celle aux trois fromages. C'était une de ses préférées. « Je dois avouer que c'est le genre de soirée que j'apprécie. » Surtout maintenant où il se sentait moins coupable d'y participer depuis le divorce. Les années précédentes, cela avait été un peu plus compliqué à cause de Jenna. Elle préférait qu'il passe du temps avec elle. Maintenant, il pouvait venir dès que Marley le lui permettait et qu'il avait un trou dans son emploi du temps. Il regarda ensuite Ian sortir une clope. Matt ne fumait pas et il n'avait jamais fait de remarque à son pote là dessus. Il esquissa un sourire amusé aux propos de son meilleur ami. « C'est peut-être parce que tu passes plus de temps dans la maison de dieu que dans la tienne. Mais je crois qu'il est du genre tolèrent. En tout cas, c'est ce que tu me dis à chaque fois, pas vrai ? » Même si c'était un drôle de religieux. Ian faisait son boulot à merveille. Et l'église n'était jamais vide, preuve que ses fidèles l'appréciaient réellement. Et ça, ce genre d'attachement ne s'achetait pas.

 
 
made by guerlain for bazzart
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ian G. Harving
à la classe New Yorkaise apparement
Et si tu apprenais à le connaitre ?
► Ami à poil : Un chat tigré du nom de Tigre
► Mes messages : 268
► La boite à cookies : 4635
► Date d'inscription : 06/02/2017
► Date de naissance : 15/07/1984
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.dontlooseyourcookies.org/t464-gods-and-monsters-


le petit mot doux de Ian G. Harving qui mange un cookie le Mer 3 Mai - 22:28 ► réponds-lui !

Soirée entre potes.
Ian & Matt

La soirée commence vraiment bien. Pouvoir être là, assit avec celui que je considère comme mon meilleur ami est une chose précieuse que je me félicite de pouvoir avoir. Matt profite avec moi de la soirée avec plaisir. Le voir ce détendre un peu chez moi me fait plaisir. Lui comme moi on n'a pas vraiment la vie facile. Entre les ennuis de son frère et son ex, on ne peut pas dire qu'il soit gâté ! Mon ami a divorcé après 10 ans de mariage et ce n'est la joie entre lui et son ex, même loin de là ! Comme c'est triste de finir une relation amoureuse avec la haine dans le cœur. La seule chose de bien qui ressorte de leur mariage c'est Marley. Cette petite tout comme Angéla pour moi est une source de joie et d'équilibre pour Matt.

Je m'appuis le dos contre les cousins moelleux de mon canapé ma bière à la main et je réponds à mon ami depuis combien de temps je sais que j'ai un frère. " Pff, je le sais depuis quelques jours à peine ! C'est lui qui est venu à moi de son propre chef. Il m'a vue, il a trouvé qu'on se ressemblait trop pour que cela soit une coïncidence. Il s'est renseigné sur moi et il a découvert que j'avais était abandonné  et il a pensé que je pouvais peut être, être son frère. Il est venu à l'église me voler ma brosse à dent et il a fait faire un test qui s'est avéré positif. Oui je sais c'est tordu, mais Alessandro mon frangin n'a pas vraiment l'air d'être un homme d'une grande simplicité... Il m'a montré une photo de ma vraie mère. Ça m'a fait tout bizarre de reconnaître en elle les mêmes traits que les miens. Elle est brune comme moi et ses yeux sont de la même couleur que les miens. Je sais au moins maintenant d'où je tiens mon physique avantageux. Tu verrai mon frère on se ressemble comme deux gouttes d'eaux du moins physiquement car pour le reste on ne semble absolument pas mener la même vie. J'ignore encore qui il est vraiment, mais quand je suis allé chez lui il avait l'épaule en piteuse état et pour cause on lui a tiré dessus ! Putain même moi avec tout les emmerdes que je créais à longueurs de journées et de nuits et que j'arrange parfois, je ne me suis jamais fait tiré dessus ! Du coup je me demande un peu dans quoi il trempe surtout que la première fois qu'on s'est rencontré je l'ai confessé ! Et je ne peux évidemment pas te dire ce qu'il m'a dit, mais ça ne me rassure pas vraiment sur lui..." Je parle bien sur de ce qu'Alessandro m'a dit sur son père et sur ce qu'il lui a fait ! L'hôpital psychiatrique, les drogues, le fait qu'il le garde là bas alors qu'il n'est pas fou... J'aimerais pouvoir en dire plus à Matt et avoir son avis. Mon ami est beaucoup plus censé que je ne le suis et je suis sur qu'il saurait me conseiller sur le sujet, mais nous étions en confession et c'est une chose sacré !

Je soupire en me reprenant une part de Pizza, puis je ris quand Matt me fait judicieusement remarqué que si je fume plus dans l'église qu'à la maison c'est car j'y passe beaucoup plus de temps que chez moi. C'est vrai que je ne ménage pas mes efforts pour ma congrégation et ils me le rendent bien. La quête marche du tonnerre tous les dimanches, l'églises est toujours pleine et les dons pour les pauvres et les malheurs du quartier pleuvent tellement que la remise de l'église déborde depuis déjà des mois. "Oui c'est vrai, aider les autres il n'y a rien de plus gratifiant et important à mes yeux sauf ma fille évidemment. En parlant de ça, et toi comment vas tu ? Les choses avec ton ex sont elles moins tendu ? Je te parle de mes petites misères, mais toi aussi tu as surement besoin d'ouvrir un peu ton cœur. N'hésite pas à t’épancher. Moi je le fais tout le temps après tout c'est à ça que servent les amis non ?" Je lui souris en lui tapant l'épaule amicalement. Matt sait qu'il peut compter sur moi autant que je peux compter sur lui. Je n'oublierais jamais ce qu'il a fait pour moi et Angéla à notre retour d'Afrique. J'étais une vraie épave à la mort de ma femme. Il m'a aidé à me remettre debout, il m'a encouragé à reprendre l'église de mon père adoptif et de m'occuper de la vie associative du quartier. Il a un grand cœur. Tout comme moi lui aussi s'occupe beaucoup des jeunes en difficultés. Je crois que ça et l'amour de nous portons à nos enfants c'est ce qui nous rapprochent le plus. On est sur la même longueur d'onde pour tout cela sauf que moi je bois et je fume beaucoup trop ! A coté de moi Matt est un gentil garçon. Moi je suis le pasteur déjanté et lui le gentil pompier. On bon sang on fait un duo improbable tout les deux et pourtant malgré nos différences, nous sommes amis depuis notre enfance. Matt est même mon plus ancien ami. Tout en mangeant ma pizza, j'attrape ma clope qui se consume dans le cendrier et je la fume tranquillement.       

Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Matthew J. Pratt
à la classe New Yorkaise apparement
Et si tu apprenais à le connaitre ?
► Ami à poil : Parfois nounou de Venus, le chat noir de sa fille & cuisto pour un husky du non de Volt.
► Mes messages : 199
► La boite à cookies : 2809
► Date d'inscription : 19/04/2017
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.dontlooseyourcookies.org/t1347-matthew-firefight


le petit mot doux de Matthew J. Pratt qui mange un cookie le Dim 7 Mai - 18:38 ► réponds-lui !

Soirée entre potes

 
feat. ian & matthew

 
C'était quand même une histoire incroyable que celle que lui racontait Ian. Oui il était surpris par cette annonce. Et à vrai dire, il ne savait pas comment il pourrait réagir s'il était dans sa situation. C'était quand même quelque chose de bouleversant. Surtout parce que Ian avait été abandonné bébé et voilà qu'un frère sorti de nul part venait à lui. « Parfois il ne s'agit que d'une coïncidence pour la ressemblance mais là, il semble que ton frère a tapé dans le mille. » Des personnes qui se ressemblaient, il y en avait sûrement pas mal sur cette terre. Surtout que le dicton disait qu'on avait au moins un sosie. Alors les ressemblances, ce n'étaient pas vraiment une surprise. Mais le hasard avait fait que cette fois ci, le lien était bien plus probant entre les deux hommes. Matthew garda le silence alors que Ian reprenait la parole. Au fur et à mesure de la conversation, le pompier avait un peu froncé les sourcils. C'était étrange, cette description, ce prénom lui faisaient penser à une personne en particulier. Et le pompier espérait un peu se tromper parce que le mec auquel il pensait, n'était pas des plus correctes. C'était même loin d'être le cas. Alors savoir qu'il avait plus ou moins un lien avec Ian, lui faisait froid dans le dos. Matthew garda le silence même que sur le coup, il avait l'appétit coupé face à cette révélation. Cela ne pouvait pas être une simple coïncidence. Il y avait une forte probabilité que l'Alessandro dont parlait Ian depuis quelques minutes, et l'Alessandro qu'il connaît, était la même personne. Même s'il aimerait se tromper. « Pour la ressemblance, je veux bien te croire... par contre... » Il ne savait pas comment aborder le sujet. Mais Matt n'était pas du genre à tourner autour du pot ou à mentir. Il ne le faisait jamais. Il n'allait pas commencer, surtout pas avec son meilleur ami. « C'est étrange parce que la description que tu fais de ton frère, et ce prénom... ça me fait penser à quelqu'un. » Bon, ce n'était pas vraiment le genre de conversation qu'il aurait voulu avoir avec Ian mais il devait le savoir. Et puis, apparemment il avait eu son frangin en confession alors l'homme d'église avait du apprendre certaines choses sur lui. « On ne s'est jamais caché quoi que ce soit et cela ne va pas commencer aujourd'hui. Je crois que je connais ton frère. Et effectivement il trempe dans quelque chose... A vrai dire, il est venu rôder quelques fois dans le quartier et à la salle de boxe. » Et cela, Matt appréciait moyennement. Qu'Alessandro cherche à retrouver ses petites mains, non cela ne lui plaisait pas du tout. Il savait à qui Matt s'opposait. Il connaissait le « job » de l'italien. Mais en même temps, il était hors de question pour le pompier de laisser ces jeunes retomber dans de sales combines. Non ce n'était pas du tout son truc. Au contraire, Matthew faisait en sorte de les sortir de la rue. Et c'était ça qui déplaisait à Alessandro. Et savoir que ce dernier avait un lien avec Ian, le mettait carrément sur le cul. Ian méritait une famille c'était indéniable mais pas ce frère. Parce que le pompier savait que l'italien traînait des tas de casseroles derrière lui et ce n'était pas bon pour son frère, ni même pou Angela. Le pompier était à présent mal à l'aise de savoir son best et sa fille dans le sillage du parrain de New York.

Laissant sa part de pizza sur le carton de l'emballage, le pompier s'empara toutefois de sa bouteille de bière toujours aussi fraîche. Un fin sourire s'afficha sur les lèvres de Matt. Il était certain qu'aider les autres, c'était toujours gratifiant. Ian comme Matt appréciaient ce qu'ils faisaient pour les gosses de leurs quartiers. Parce qu'ils s'étaient trouvés à leur place, tous les deux. Parce qu'ils avaient connu les mauvaises combines. Les visites au poste de police du quartier. Ils savaient comment approcher ces gamins. Comment ils pouvaient canaliser la colère qu'ils avaient souvent en eux. Et ils le faisaient au quotidien. A la question de Ian, Matthew reposa son attention sur son ami. « On essaie d’aplanir les choses, surtout pour Marley. Parfois j'ai l'impression que Jen voudrait qu'on se rapproche à nouveau. A d'autres moments, elle est très distante. Alors je ne sais plus. Je crois que je n'ai pas envie de la blesser. Ni elle, ni Marley. Et puis j'ai l'impression d'avoir fait des efforts pour rien pendant toutes ses années. Je ne me sens pas capable de repartir dans une relation dont je ne suis pas certain de l'issue. » Parce que là, il ne s'agissait pas que de Jen et lui, mais de Marley. Ce n'était pas bon pour la petite d'entretenir une illusion, qui au final, en restait une. Matthew voulait tourner la page. Il avait eu d'autres relations. Mais à chaque fois il se disait que c'était son boulot qui était un frein. Vivre avec un pompier au quotidien, c'était vivre une existence stressante, qu'il ne voulait au final, imposer à personne. Alors Matthew se contentait d'histoire sans lendemain. Cela lui convenait pour l'instant. L'amour, il n'y croyait plus vraiment.

 
 
made by guerlain for bazzart
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ian G. Harving
à la classe New Yorkaise apparement
Et si tu apprenais à le connaitre ?
► Ami à poil : Un chat tigré du nom de Tigre
► Mes messages : 268
► La boite à cookies : 4635
► Date d'inscription : 06/02/2017
► Date de naissance : 15/07/1984
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.dontlooseyourcookies.org/t464-gods-and-monsters-


le petit mot doux de Ian G. Harving qui mange un cookie le Dim 14 Mai - 11:20 ► réponds-lui !

Soirée entre potes.
Ian & Matt

Matt semble surpris par mes dires et à vrai dire je le comprends. Comment quelqu'un de normal pourrait croire une histoire pareil ? Mais en même temps il ne devrait pas trop l'être, après tout, il s'agit de moi et moi la normalité je ne connais pas. Je soupire en essuyant ma main sur la serviette à coté de moi, puis je prend ma bière que je savoure. Puis soudainement les traits de mon ami se crispent. Il semble sur le poids de me dire et un truc, mais il hésite. Mais pourquoi hésite t'il ? Matt n'a jamais hésité à me parler de quoi que ce soit avant. Lui et moi on se connait depuis si longtemps entre nous, il n'y a aucune gêne et surtout aucun secret. Puis enfin il me parle. Il semble connaitre Aless et ne pas trop l’apprécier. Je rêve ou tous les gens dans cette ville on un truc à reprocher à mon frangin ? Et quand Matt ajoute que mon frère trempe dans quelques chose, je le crois sur parole. Je soupire en m'appuyant contre les coussins du canapé. "D'après ce que je sais il est dans l'immobilier. Dans ce métier on ne se fait pas beaucoup d'amis surtout quand on a une personnalité disons le aussi amical que celle de mon demie frère. Il ne te cause pas d'ennuis j'espère ? Tu sais si c'est le cas dit le moi ! Je te considère comme un frère. Toi et ta famille vous m'avez toujours accueilli chez vous et grâce à vous j'ai l'exemple de ce que devait être une vraie famille." Oui, la famille Pratt a toujours était pour moi une famille. Avant la mort de mon père adoptif, je traînais déjà avec Matt et ses frères, puis après la mort de Gabriel, j'ai été envoyé en maison de redressement, mais Matt continuait à m'écrire et à venir me voir parfois. Lorsque j'avais des permissions, c'est chez eux que j'allais, pour les fêtes surtout. Ils ne m'ont jamais jugé sur mes mauvaises actions et pour ça je les remercies.

Tout comme mon ami je laisse un peu la pizza de coté pour me concentrer sur ma bière. Matt me parle ensuite de sa situation amoureuse avec son ex femme. Il me dit qu'ils essayent tant bien que mal d'aplanir les choses pour leur fille surtout. Marley tout comme Angéla est une vraie merveille. Elles se ressemblent tellement que parfois on pourrait les croire sœurs et d'ailleurs, elles agissent ensemble comme des sœurs. Je suis heureux qu'Angie ai une amie avec qui partager ses secrets et surtout à qui elle pourra accorder sa confiance. Matt et moi on se connait depuis à peu près le même age que nos filles et jamais notre amitié n'a baissé en force au contraire, plus le temps passe, plus nous sommes proche l'un de l'autre. Tant et si bien que je me sens triste pour lui lorsqu'il me dit faire des efforts pour son ex et qu'elle de son coté ne semble pas en faire ! Parfois je me dit que je suis bien mieux célibataire ! Soit une touche féminine serait bien pour Angie, mais si c'est pour que ça finisse en eau de boudin comme pour mon ami, mieux vaut que je ne m'investisse pas plus avec mes conquête que je le fait actuellement. "Tu sais on est jamais sur de rien dans une relation, mais je t'admire de faire autant d'efforts et plus tard lorsque ta fille te posera des questions, tu pourras lui dire que tu as tout fait pour sauver ton mariage et lui conserver sa famille unie. Tu n'auras rien à te reprocher Matt et ce sera tout ce qui compte pour elle." Ah l'amour c'est une énigme que je ne comprendrais jamais où que je ne veux pas comprendre ? C'est sans doute un peu des deux.

J'allume ensuite une autre clope puisque la mienne c'est entièrement consumer dans le cendrier. "Tu sais ce qu'il faudrait faire pour vraiment se remonter le moral amigo ? Sortir dans un bar, aller jouer au billard et boire un coup. Ou pourquoi pas encore mieux, sortir au bar et rencontré des jolies femmes avec qui oublier nos soucis ? Enfin un truc fun et irréfléchis quoi ! Trop cogiter ce n'est pas la solution. Tu en dis quoi ? On abandonne la pizza et on sort entre homme ? Ou on continue à pleurer sur nos malheurs entre deux gorgées de bière et une part de pizza ?" Je tire ensuite une grande latte sur ma clope en attendant sa réponse. J'espère qu'il dira oui car j'ai vraiment envie de me sortir mes petits ennuis de la tête.    

Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Matthew J. Pratt
à la classe New Yorkaise apparement
Et si tu apprenais à le connaitre ?
► Ami à poil : Parfois nounou de Venus, le chat noir de sa fille & cuisto pour un husky du non de Volt.
► Mes messages : 199
► La boite à cookies : 2809
► Date d'inscription : 19/04/2017
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.dontlooseyourcookies.org/t1347-matthew-firefight


le petit mot doux de Matthew J. Pratt qui mange un cookie le Dim 21 Mai - 19:12 ► réponds-lui !

Soirée entre potes

 
feat. ian & matthew

 
Avec Ian, ils ne s'étaient jamais rien cachés. Plus d'être un meilleur ami, le pasteur était un frère. Un frère dont il était bien plus proche qu'il ne pouvait l'être avec Keegan et encore moins avec Jordan. Même s'ils savaient qu'ils étaient tous les trois là, l'un pour l'autre, il n'empêche qu'il restait un fossé entre eux. Surtout à cause de ce qui s'était passé avec Jordan. C'était difficile pour Matt de se sentir à l'écart. Il ne comprenait pas Keegan et son idée de la jouer solo. Voilà pourquoi c'était devenu tendu entre les deux frères. Et cette relation qu'il recherchait depuis quelques années, il l'avait trouvé avec Ian. Avec qui il n'avait aucun secret. C'était lui qui avait été au courant en premier des déboires conjugaux du pompier. Lui qui avait recueilli les premiers doutes sur l'avenir du mariage et les premières impressions quand Jenna avait quitté le domicile. Cela avait été dur pour Matt même s'il ne l'avait pas montré. Il gardait toujours un petit air nonchalant. Mais en vérité, cette histoire l'avait vraiment chamboulé. Et Ian était bien le seul à le savoir. Alors maintenant que le pompier savait qu'il existait un lien familial entre son meilleur ami et Alessandro, forcément, il sentait les poils se dresser sur ses bras. Ce n'était pas une bonne nouvelle. Non vraiment pas. En tout cas, au premier abord, cela ne semblait pas être le cas pour le pompier. Peut-être qu'il pouvait se tromper. Peut-être qu'au final, Alessandro allait être différent avec Ian. Il l'espérait. Toutefois, il ne pouvait pas garder certaines informations pour lui. Ce n'était pas possible. Il ne voulait pas trahir la confiance de Ian. Parce que pour le pompier, comme pour le religieux, c'était quelque chose d'important, de primordial dans une relation, et cela peu importait la nature. Aux mots de Ian, un rictus s'afficha sur les lèvres du pompier. Dans l'immobilier ? Oui ce n'était pas faux. A vrai dire, Alessandro devait toucher un peu à tout et c'était bien là le problème. Matthew ne lui faisait pas confiance. Et ce n'était pas prêt d'arriver. Frère de Ian ou non. Autant il pouvait avoir une confiance aveugle à Ian, autant il se méfiait extrêmement du rital. « Non pas à moi. A vrai dire, il s'intéresse plutôt à certains de mes protégés... Je lui ai déjà dit à plusieurs reprises d'aller voir ailleurs. Mais quand je crois qu'il a compris, j'entends à nouveau parler de lui. » Et c'était déplaisant. Surtout que c'était pour que ces gosses trempent dans ses sales combines. Et Matthew faisait tout pour que cela n'arrive pas. « Je t'avoue que ton frère est très déterminé. Mais j'ai du sang irlandais dans les veines alors il n'est pas tombé sur la bonne personne. » Bien sûr, Matthew savait à qui il avait affaire. Alessandro était un mafieux et il prenait ses précautions. Il n'était jamais seul quand le parrain était dans les parages. Il ne voulait pas se mêler de ses histoires. Qu'il fasse son business sans venir emmerder les jeunes que Matt tentait de sortir de la rue. Pour l'instant, c'était un statu quo. Aucun d'eux n'avait le dernier mot. Et Matt arrivait à garder le parrain à distance. C'était compliqué tout ça. Surtout que Ian faisait à présent parti de l'équation. Il ne voulait pas qu'il arrive quelque chose à son pote. Et il espérait qu'Alessandro avait la fibre familiale... bien qu'il en doutait également. Il soupira légèrement avant de prendre une nouvelle gorgée de sa bière.

La conversation s'était ensuite tournée vers le fiasco qu'était devenu le mariage de Matthew. Sa femme avait fini par le quitter. Pour quelles raisons ? Il y en avait quelques unes, mais la principale restait son métier. Il était souvent absent. Mais le pompier pensait que Jenna s'y était fait avec le temps. Et puis comme il le disait à Ian, ce n'était pas comme s'il n'avait jamais fait d'effort. Au contraire. Il avait fait en sorte de toujours consacrer du temps à sa famille. Mais il fallait croire que ce n'était pas suffisant. Et maintenant, il se retrouvait divorcé après dix ans de mariage. Même s'il avait encore des sentiments pour sa femme. Qu'il était toujours amoureux d'elle. Il ne pouvait pas l'obliger à vivre une vie dont apparemment elle n'avait plus envie. Et Matt, malgré tout, le respectait. « Tu as sûrement raison. Seulement, j'ai toujours l'impression d'être le coupable dans l'histoire. Si j'avais un autre boulot, peut-être que Marley ne serait pas obligée de passer son temps d'une maison à une autre. » Même si cela ne semblait pas déranger la petite fille. Matthew savait que ce que voulait sa fille, c'était retrouver ses parents l'un avec l'autre. Seulement tout ça n'était pas prêt d'arriver. Peut-être que le temps allait lui donner tort. Pour l'instant, la femme qu'il aimait, vivait avec un autre homme. Et il devait l'accepter. Même si c'était difficile, surtout quand Marley lui racontait ses week-end avec sa mère et son compagnon. Puis à la proposition de Ian, il reporta son attention sur lui. Un fin sourire s'afficha sur les lèvres de Matthew. « Un billard, entouré de jolies femmes, je dois admettre que c'est un bon deal. Le match, on pourra toujours le regarder plus tard en replay. » Et puis de toute façon, le pompier était certain que son équipe fétiche allait gagner la partie. Alors Matt se releva de son siège après avoir avalé le reste de sa bière. Puis il tendit la main à Ian. « Allez papy, on va aller plumer quelques petits jeunes au billard. » Parce qu'ils étaient très bon à ce jeu, les deux amis et ils avaient bien l'intention de le montrer à la jeune génération.

 
 
made by guerlain for bazzart
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ian G. Harving
à la classe New Yorkaise apparement
Et si tu apprenais à le connaitre ?
► Ami à poil : Un chat tigré du nom de Tigre
► Mes messages : 268
► La boite à cookies : 4635
► Date d'inscription : 06/02/2017
► Date de naissance : 15/07/1984
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.dontlooseyourcookies.org/t464-gods-and-monsters-


le petit mot doux de Ian G. Harving qui mange un cookie le Mer 7 Juin - 17:48 ► réponds-lui !

Soirée entre potes.
Ian & Matt

Matt se sent coupable comme tous les hommes bons de cette terre et je dois dire qu'en matière de culpabilité, je m'y connais plutôt bien ! Il faut dire qu'avec la vie que je mène plus mes nombreux excès, j'ai de quoi me sentir coupable. Mais bon, je compense mes mauvaises actions par des bonnes, j'aides les gens, je suis un bon pasteur et je m’efforce chaque jour qui passe d'être un bon père pour ma princesse. C'est se qu'on appel équilibrer la balance et pour le moment ben ça marche plutôt pas mal. Je souris à mon presque frère quand il accepte mon offre de sortie entre homme ! Des tas de souvenirs envahissent alors mon esprit. Matt, ses frères et moi nous sortions bien souvent ensemble lorsque nous étions enfant, puis ados et aujourd'hui adulte nous, nous sommes jamais perdu de vue et cela malgré le temps qui s'est écoulé. C'est une chose précieuse que nous possédons. Je ne peux pas dire que j'ai beaucoup de réel amis, à part Matt et Henry, à vrai dire je n'en vois pas d'autres. Alors que je suis plongé dans mes petites pensées, voilà que le petit Matt ose me traiter moi de papy ! Je l’attrape alors par le cou et je lui fait un savon à l'ancienne sur les cheveux ! "Alors petit mec tu retire ça ou je continu !" Puis je le relâche et je me marre en m’asseyant sur la canapé pour remettre mes chaussures. Une fois fait, j’attrape ma veste et nous voilà partie pour une soirée endiablé !

Dehors les rues sont plutôt calme mis à part les quelques dealer qui font leur trafique dans les coins, mais je ne leur prête aucune attention. Ce soir, les seuls emmerdes que je veux c'est jouer avec mon pote au billard, boire et qui sait, peut être me faire une ou deux jolies poupées ? Je suis pasteur pas prêtre ! Notre bar habituel est à présent juste face à nous. Nous entrons. A l'intérieur, le bar comme à son habitude baigne dans la fumée de clope et l'odeur d'alcool, mais moi ça ne gêne pas, bien au contraire. D'ailleurs avant même d'arriver au bar et de commander une bonne bouteille de Whisky avec deux verres, je décide de me griller une nouvelle clope, puis Matt et moi nous installons tranquillement à une table de billard. "Le meilleur de nous deux paye la prochaine tournée de l'autre ça te va ?" Je lui souris en coin. Dans le temps j'étais une vraie brêle en billard et Matt me foutait à chaque fois la pâté, mais depuis j'ai fait des progrès et mon ami ne va pas tarder à s'en rendre compte. Luxe et Aless mon franchement fait progresser. J'avoue que j'ai vraiment hâtes de montrer mon nouveau savoir faire à Matt. C'est alors qu'on attrape nos canne que je remarque deux jolies poupées au bar. Je donne un coup de coude à Matt pour qu'il regarde le bar. "Je crois qu'on a déjà touché le gros lot. Je leur propose de venir jouer avec nous ?" Sourire en coin et regard séducteur enflammé, je fais comprendre aux filles que je les ai parfaitement vue.
Made by Neon Demon


Désolé de mon retard:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Matthew J. Pratt
à la classe New Yorkaise apparement
Et si tu apprenais à le connaitre ?
► Ami à poil : Parfois nounou de Venus, le chat noir de sa fille & cuisto pour un husky du non de Volt.
► Mes messages : 199
► La boite à cookies : 2809
► Date d'inscription : 19/04/2017
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.dontlooseyourcookies.org/t1347-matthew-firefight


le petit mot doux de Matthew J. Pratt qui mange un cookie le Sam 5 Aoû - 11:28 ► réponds-lui !

Soirée entre potes

 
feat. ian & matthew

 
Ce qu'il y avait de bien avec Ian, c'était le fait qu'il pouvait oublier ses problèmes et tout ce qu'il accumulait au fur et à mesure des journées. Il n'avait pas non plus à chercher, ni même à calculer tout ce qui sortait de sa bouche. Ils se ressemblaient. Ils étaient pareils, même si leurs trajectoires de vie avaient été différentes. Malgré tout, les deux amis avaient toujours fait en sorte de rester en contact. Et aujourd'hui, ils se retrouvaient dans la même ville. Cela faisait du bien à Ian, comme à Matthew. C'était retrouvé un pan de sa vie pendant laquelle il avait été totalement heureux, vraiment insouciants. Et parfois cela lui manquait. Oui, ils étaient devenus des adultes avec leur lot de devoirs, de responsabilités, de problèmes et de tout un tas de factures à payer. Ce n'était plus du tout la même chose. Mais ils savaient qu'ils pouvaient compter l'un sur l'autre. C'était une de ces amitiés qui traversait les années et les péripéties. Ils étaient toujours partant pour passer du temps ensemble, pour s'aérer l'esprit. Comme ce soir-là quand le pasteur proposait d'aller au pub. Pub où ils avaient leurs habitudes. Et Matthew était toujours partant pour ce genre de sorties. Même s'il charriait volontairement son ami sur le fait qu'ils n'étaient plus de toute première fraîcheur. Surtout parce qu'ils passaient tous les deux beaucoup de temps à s'occuper des autres, à longueur de journée, que ce soit de leurs amis, de leur famille ou dans le cadre de leur travail. Alors quand ils sortaient, ils en profitaient. Matthew avait souri à l'attaque de Ian. Puis il s'était emparé de la pizza pour la mettre au frigo du pasteur alors que ce dernier se préparer. Une fois fait, ils quittèrent tous les deux le logement, directeur le coin détente avec le pub et sa table de billard.

En entrant dans le pub, ils avaient salué les habitués. Puis ils s'étaient dirigés vers le bar. Matt avait retiré sa veste après s'être dirigé vers l'une des tables de billard. Cela faisait un moment qu'il n'avait pas joué. Il avait été plutôt occupé ces derniers temps et le seul temps libre qu'il pouvait avoir, il le passait avec son garçon manqué. « C'est parfait. J'espère que tu as pris assez d'argent sur toi. » Insinuant ainsi au passage, qu'il allait le battre lors de ce duel sportif. Un fin sourire s'afficha sur les lèvres du pompier alors qu'il remontait les manches de son pull jusqu'aux coudes. Même si en fait, il se fichait bien de gagner ou non. Il voulait surtout passer un bon moment sans penser à autre chose. Mais apparemment, Ian voulait mettre une petite touche de virilité dans la partie. En effet, il avait remarqué deux jeunes femmes au bar. Et ces dernières les observaient tous les deux. A la question du pasteur, Matthew s'empara de l'une des queues. « Si tu veux mais si tu perds, elles ne seront pas une excuse. » Parce qu'il se demandait vraiment s'ils allaient jouer ou draguer. Quoique pour l'instant, Matt n'était pas dans le mood. Il n'avait pas envie de rentrer avec quelqu'un même si l'appartement était vide puisque Marley était chez sa marraine. Puis il remarqua deux gars pas très loin des filles. Et il ajouta en regardant Ian : « Je crois que tu marches sur les plates-bandes de quelqu'un... » Un nouveau sourire s'étira sur ses lèvres alors que son pote semblait ravi par la situation.

 
 
made by guerlain for bazzart
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ian G. Harving
à la classe New Yorkaise apparement
Et si tu apprenais à le connaitre ?
► Ami à poil : Un chat tigré du nom de Tigre
► Mes messages : 268
► La boite à cookies : 4635
► Date d'inscription : 06/02/2017
► Date de naissance : 15/07/1984
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.dontlooseyourcookies.org/t464-gods-and-monsters-


le petit mot doux de Ian G. Harving qui mange un cookie le Ven 25 Aoû - 10:52 ► réponds-lui !

Soirée entre potes.
Ian & Matt

Matt se sent étrangement confiant de jouer au billard avec moi. Il ne se doute pas une seconde des progrès que j'ai fait et surtout que là, je suis presque sobre donc je ne vais surement pas déraper en utilisant ma canne. Je ris puis je lui réponds : "Non, non ! Cette fois c'est toi qui va aligner les billets je t'assure, mon ex petite amie Lux et mon demie frère Alessandro m'ont fait grandement progresser. Ouais, maintenant je sais viser, tirer et envoyer dans le troue les bonnes boules ! Crois moi tu n'as plus aucunes chances." Dis je en lui tapant sur l'épaule. J'adore ce genre de soirée entre pote. J'avais oublié à quel point ça m'avait manqué. Le travail c'est bien, ma fille encore mieux, mon frangin ouais ça peut passer mais un ami un vrai, ça c'est précieux. Alors que j'observe à présent deux belles nana au bar et que je demande à Matt si elles peuvent nous rejoindre, Matt me dit qu'elles ne seront pas une excuses si je perds et que je peux leur proposer de se joindre à nous. Je fais donc signe aux filles qui nous souris de venir alors que Matt me signale qu'elles ne sont pas seules. Ben merde, Matt aurait pas pu me dire ça avant Non ? "Putain, je sens et je vois les emmerdes arriver droit sur nous Matty." En effet, deux gros balèze arrivent vers nous l'air pas amical du tout. J’attrape alors ma queue de billard en main juste au cas ou.

"On peut vous aider messieurs ? Vous voulez peut être jouer au billard avec nous peut être ?" Dis je d'un ton détaché alors que les filles nous bouffent littéralement des yeux Matt et moi. Un type renifle bruyamment puis il dit d'une voix roque : "Vous draguez nos meufs les loser ?" Et là je sais pas ce qui me prends et je leur sors : "Non, non l'ami, se sont elles qui nous draguent depuis tout à l'heure. Vos copines ont pas vraiment l'air de se plaire en votre compagnie. Leur regards ne trompent pas. En même temps je les comprends. Vous à part les muscles vous avez pas grand choses pour vous. Vos face sont tellement laides qu'on pourrait croire que Picaso vous a pris pour modèle pour ses tableaux." Puis alors que je me marre, un type va pour foutre un coup de poing alors que l'autre s'occupe de Matt. J'évite habilement le coup et le poing du type frappe alors le billard derrière moi. "C'est bien ce que je disais, tout dans les muscles rien dans le cerveau." Le type enchaîne alors un autre coup que je j'esquive à nouveau. Le type se retrouve donc dos à moi et j'en profite pour lui foutre mon pied au cul ce qui lui fait perdre l'équilibre. "Plus c'est grands plus ça tombe de haut. C'est bien connu l'ami." Il se relève l'écume aux lèvres et va pour tenter une nouvelle fois de me frapper. Je l'esquive une fois, deux fois, puis je l'atteins au visage,  il continu lui aussi ses attaques, il me touche à son tour, son poing se fracasse avec force sur ma lèvre ce qui me propulse sur le bar où je me saisie d'une bouteille de bière que je lui éclate ensuite avec force sur la tronche. Les gens nous regardent et nous encouragent et j'en vois même qui parient sur les vainqueurs potentiel. Mon gars est au sol et ne semble pas vouloir bouger. Sa copine va alors le voir en me jetant un regard noir. Ben ouais, les bagarre de bars je connais bien ! Je suis peut être pas fort au billard, mais la baston ça je gère grave !  
Made by Neon Demon


Dernière édition par Ian G. Harving le Lun 11 Sep - 22:00, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
à la classe New Yorkaise apparement
Et si tu apprenais à le connaitre ?



le petit mot doux de Contenu sponsorisé qui mange un cookie le ► réponds-lui !

Revenir en haut Aller en bas
 

Soirée entre potes (feat. Ian)


DON'T LOOSE YOUR COOKIES™ :: New York et son rythme, We do not remember days, we remember moments ! :: Dépensons à Manhattan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Petite soirée entre collègues {feat Callum Hogdson}
» Soirée entre fille
» Haley & Brooke || Soirée entre filles
» Les loups ne se mangent pas entre eux
» soirée disco sur la glace...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-